9 résultats

ALEXANDRI AB ALEXANDRO JURISPERITI NEAPOLITANI

GENIALIUM DIERUM LIBRI SEX, VARIA AC RECONDITA ERUDITIONE REFERTI, Accuratius & maiore fide quam antehac usquam impresi cum duplici indice.

Reliure d'époque. Ex-libris du temps, Notes savantes de 1564. 1550, PARISIIS, Apud Ioannem Roigny via Iacobea. - Très important in-8 (33/22.5), Reliure plein veau d'époque, plats à la du Seuil, écoinçons dorés et fers dorés centraux, dos à six nerfs, manques de cuir et fissures aux charnière (renforcées et solides). - Notes savantes manuscrites contemporaines de l'ouvrage aux dos des plats et datées de 1564. - 1 f. de rapport, p. de Titre, avec un EX-LIBRIS de l'époque signé Robert Chevalier. Vignette monogrammée du graveur (Croix lorraine). 37 ff. nn. dont un blanc, 370 pages, 1 f. blanc déchiré.

- Alessandro Alessandri, dit Alexandre le Napolitain (né à Naples en 1461 et mort en 1523) est un écrivain et juriste italien de la Renaissance. Avocat à Naples, puis à Rome. Déçu par le monde du droit, il se tourne vers les textes de l'Antiquité. Sur le modèle des Nuits attiques d'Aulu-Gelle et des Saturnales de Macrobe, il écrit un ouvrage de compilation sur des sujets divers intitulé Dies geniales (Rome, 1522, in-fol., 1539, 1550). - Ouvrage de compilation sur des sujets divers tels que les Monstre humains qui vivent sous la mer.

BULLIOT J. -G

ESSAI SUR LE SYSTEME DEFENSIF DES ROMAINS DANS LE PAYS EDUEN. BIBRACTE. MONT BEUVRAY. 8 CARTES ET PLANCHES.

1856, PARIS chez Dumoulin et AUTUN chez Dejussieu. - In-huit demi basane, dos lisse, titre et filets de roulettes dorés. - Garde, 1 f. avec ex-libris du Fondateur de la Société Académique du Nivernais avec son timbre, date de 1883 et devise "De Tout un Peu". fx titre, 8 Hors-Textes dont : Grande Carte des Retranchements du MONT BEUVRAY au 1/500 levés par Bérieux signée en haut à gauche Guéneau, p. de titre, 256 p., Hors-Texte : Carte dépliante du Camp de VAROT, Carte de CHATEAU-BEAU, Carte du Camp du PAQUIER VERT près du Troncoy, Carte du TOUR DU BOIS DES MOUILLES, Carte du CAMP ROMAIN DU BOIS DE BOUS à Moulins Engilbert, Grande Plan Dépliant des Coupes du MONT BEUVRAY, Grande Carte dépliante du CAMP ROMAIN DE MONTECHO à SENNELAY.

- Jacques-Gabriel BULLIOT, né à Autun le 23 janvier 1817, et mort le 13 janvier 1921, est un négociant en vin, membre de la Société Eduenne des lettres, sciences et arts constituée à Autun en 1836. Il découvre le site de Bibracte qu'il localise au Mont Beuvray (Saône-et-Loire). En 1851, Bulliot communique au congrès de la Société française d'archéologie qu'il s'agit d'une ancienne chapelle (chapelle de Saint-Martin au Mont Beuvray) ayant servi à christianiser les Éduens. Cependant, il retourne au Mont Beuvray pour continuer ses recherches. C'est alors qu'il découvrit une partie de camp romain au sommet du mont à proximité de la chapelle. Il décide alors de poursuivre ses recherches sur la Guerre des Gaules dans plusieurs ouvrages datés du Moyen-Âge. Il maintient contre une opinion unanime que les compagnies romaines de Bibracte et Autun sont les mêmes et basées au Mont Beuvray. Il publia alors un ouvrage sur le système défensif des Romains sur les terres des Éduens entre la Saône et la Loire. Il y entreprend de nombreuses fouilles entre 1867 et 1895. - OUVRAGE EXCEPTIONNEL PAR SA RARETE ET SA PROVENANCE. Le Dr GUENEAU est ancien Médecin Militaire, grand érudit et fondateur de la Société Académique du Nivernais.

LETRONNE JEAN ANTOINE

EGYPTE ANCIENNE OEUVRES DE A.-J. LETRONNE

- 2 Vol. in-8 demi chagrin vert de toute beauté, dos à cinq nerfs, Titre, Auteur et date en queue aux petits fers dorés ; toutes tranches marbrées. - 1er Tome. Garde, 1 f. Frontispice de Letronne par paul Delaroche, p. de titre, xxiii p. dont forces notes bibliographiques,520 pages dont Table, 3 Planches dépliantes. - 2eme Tome. garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 599 p. dont table des matières, et Index des deux volumes, 1 pl. hors texte.

- EXEMPLAIRE EN BEL ETAT DE RELIURE ET DE CORPS DE TEXTE. PLANCHES. COMPLET EN SOIT DE L'EGYPTE ANCIENNE POUR CETTE 1RE SERIE. SUIT UNE SECONDE SERIE JEAN ANTOINE LETRONNE, né à Paris le 25 janvier 1787 et mort le 14 décembre 1848 dans la même cité, est un PHILOLOGUE HELLENISTE, EPIGRAPHISTE ET ARCHEOLOGUE FRANCAIS.

MAROLOIS SAMUEL ; GIRARD Albert ; HONDIUS Henri

OPERA MATHEMATICA OU OEUVRES MATHEMATIQUES traictans DE GEOMETRIE, PERSPECTIVE, ARCHITECTURE ET FORTIFICATION. FORTIFICATION ou ARCHITECTURE MILITAIRE tant offensive que deffensive par Samuel MAROLOIS

1627 et 1628 AMSTERDAM Chez Ian IanBen - Fort in-quarto, dos lisse demi veau et papier épais moucheté contemporain. - Ensemble monté sur onglets. Auréole sur l’ensemble supérieur de l’ouvrage, ne nuisant pas au texte ou aux gravures. cf. photos. - Complet des 72 planches gravées. OPERA MATHEMATICA OU OEUVRES MATHEMATIQUES traictans DE GEOMETRIE, PERSPECTIVE, ARCHITECTURE ET FORTIFICATION par SAMUEL MAROLOIS 1628, Amsterdam Chez Ian IanBen - Page de Titre Générale Gravée des Œuvres, 42 pages concernant LA PERSPECTIVE 1e et 2nd Partie. 1 ff. de sonnets et ballade. SUIVI DE - ARCHITECTURE CONTENANT LA TOSCANE DORIQUE, IONIQUE,CORINTHIAQUE par HENRI HONDIUS avec quelques ordonnances de Jean VREDMAN. SUIVIE DE - FORTIFICATION ou ARCHITECTURE MILITAIRE tant offensive que deffensive par Samuel MAROLOIS et Albert Girard. - 1628, Amsterdam Chez Ian IanBon P. de Titre Gravée, 4 ff., 1 pl. Dépl, 1 f. 3 pl. dépl., 1 f. 3 pl. dépl., 1 f. 3 pl. dépl., 1 f. 3 pl. dépl., 1 f. 17 pl. dépl., soit 30 planches dépliantes. SUIVI DE - FORTIFICATION ou ARCHITECTURE MILITAIRE tant offensive que deffensive Supputée et dessignée par SAMUEL MAROLOIS Reveüe et corrigée par Albert GIRARD Mathématicien. 1627, Amsterdam chez Jan JanBen, P. de Titre Gravée, - Texte de la Première Partie de la Fortification, 42 p. avec description des 17 planches, 1 f. - Texte de la Seconde Partie traictant de la Fortification de la planche 18 à 40 et fin. 2 ff. pour le grand Tableau des dimensions des Fortifications, 42 planches dépliantes chiffrées 1 à 40 (14 bis et 17 bis).

72 Planches la plupart dépliantes (30 pl. et 42 pl.) (Exemplaire comprenant l’Architecture et les Fortifications)

MAUDUIT A. F. ARCHITECTE DE L'EMPEREUR ALEXANDRE 1er

DECOUVERTES DANS LA TROADE. DISSERTATION SUR LES MONUMENTS DE LA PLAINE DE TROIE ET LA POSITION DE CETTE VILLE. MONUMENTS SIGNALES A L'ATTENTION DES ARCHEOLOGUES ET DES AMIS DE L'ANTIQUITE AU PAS DES THERMOPYLES. ECLAIRCISSEMENTS SUR LA MARCHE DE XERCES DANS LA TROAD

1840, PARIS, Librairie de Firmin Didot, LONDRES Librairie de ROLANDI In-Quarto demi-basane, dos lisse très joliment décoré d'une plaque dorée, plats marbrés, 1 f. p. de fx titre, page de titre, 1 f. d'envoi à l'Empereur Nicolas 1er, 1 f. pour la Division de l'ouvrage, 242 pages dont page d'Avertissement, In-fine, 5 Planches dont : Planches dépliante de la Carte de la Plaine de Troie, 1 Planche pour le Plan des Sources du SCAMANDRE et du Lavoir des Dames Troiennes, Planche III avec 2 feuillets, IV avec 2 feuillets, Pl. V Dépliante pour la Grande Carte Générale de la Troade

OUVRAGE PAGINE COMPLET des 5 PLANCHES

Mr M. M. ET PROFESSEUR EN THEOLOGIE DANS L'ACADEMIE DE P.

LE CADRAN D'ACHAS. TRAITE DE LA SPHERE - MANUSCRIT ORIGINAL INEDIT de THEOLOGIE ET DE GNOMONIQUE.

A.C.M.DC.LXXXV S.l. - In-12 plein veau, dos orné de fleurons aux caissons, pièce de titre marorquin aux petits fers, coiffe supérieure frottée. Roulettes aux coupes. - 1685, intégralement MANUSCRIT, une page de titre, 136 pages avec quelques repentirs, très lisible, 2 ff. pour la Table des Matières.

- Ouvrage Manuscrit absolument inconnu ne figurant dans aucune bibliothèque publique ou privée, ni dans les bibliothèques universitaires étrangères et du Congrès. - ACHAS : OBJET SUR LEQUEL ISAIE fit voir à Ézéchias UNE RETROGRADATION D'OMBRE COMME SIGNE DONNE PAR DIEUX (2Ro 20:9-11 parallèle Esa 38:7). Ce terme de cadran trad. le pluriel hébreu maaloth qui signifie « degrés », mais on ne sait pas exactement en quoi cet objet consistait. D'après certains auteurs (LXX, Josèphe, etc.), c'était un escalier quelconque du palais, (cf. 2Ro 9:13) où le déplacement de l'ombre sur les marches au cours de la journée permettait une évaluation approximative des heures. D'autres, plus nombreux, y voient une construction expressément destinée à les marquer, comme semblent l'indiquer les traduc. horologium (Vulgate) et lapis horarum =pierre des heures (Targ.). D'après Hérodote (2:109), ce sont les Babyloniens qui ont inventé et fait connaître aux Grecs la division du jour en douze parties et les cadrans solaires : soit le polos, concavité hémisphérique, soit le gnomon, obélisque vertical au centre d'une circonférence graduée. Achaz, père d'Ézéchias, fervent imitateur des Assyriens (2Ro 16:10,18), avait fort bien pu installer au palais un appareil de ce genre, qui sous Ézéchias avait gardé son nom : « les degrés d'Achaz ». L'appellation « degrés » a suggéré, non sans vraisemblance, que l'obélisque central était dressé sur une petite plateforme au sommet de dix ou douze marches ; le roi malade aurait très bien pu distinguer de loin, depuis sa chambre, l'ombre portée par une telle colonne sur gradins. Quant à l'explication du « signe », elle est impossible : le phénomène fut exceptionnel et non pas naturel, puisque inexplicable pour Ézéchias ; le recul de l'ombre (2Ro 20:10), ou, ce qui revient au même, du soleil (comme dit l'hébreu dans Esa 38:8), sur dix degrés, lui garantit, en une image extraordinaire, la prolongation miraculeuse de sa vie par un recul temporaire de la mort qui avait failli l'emporter.

ORSINI FULVIO

FAMILIAE ROMANAE QUAE REPERIUNTUR IN ANTIQUIS NUMISMATIBUS Ab Urbe Condita Ad Tempora Divi Avgvsti Ex Bibliotheca Fvlvi Vrsini., Adiunctis familiis XXX ex libro Antoni Augustini Ep. Ilerdensis. (REPERTOIRE NUMISMATIQUES DES FAMILLES ROMAINES).

- 1577, ROMAE, Impensis Haeredum Francisci TRAMEZINI - In-folio plein vélin en mauvais état, vélin cassé au dos, mouillures au long de l'ouvrage cf. photos représentatives de l'ensemble, manquent les pages 2 à 10 et 15 à 22. Manque à une page d'index, cachet de la bibliothèque de Grand Séminaire de Lons le Saunier Jura. Notes anciennes d'érudition en marge sur quelques pages. Les feuillets manquant peuvent être retrouvés et scannés sur le site du KUNSTHISTORISCHES INSTITUT IN FLORENZ. - Premier feuillet avec l'Ex-libris de la Biblioteca TERZI, 1 f., p. de titre, manque le frontispice, 403 pages dont Ex-libro de Familiis Romanorum ANTONII AUGUSTINI EP. ILERDENSIS, 5 ff pour l'Index, 2 ff. - Nombreuses planches gravées pour 761 monnaies gravées recto-verso dans le texte dans des gravures 1/3 de pages datées et signées sur certaines gravures 15XVX76 Cf. photo.

- Edition Romaine du 16e. - OUVRAGE EN MAUVAIS ETAT, BIEN LIRE LE DESCRIPTIF. Provenance Prestigieuse. - 761 Pièces de Monnaies de familles Romaines gravées Recto/verso Ex-libris Gravé et manuscrit de la BIBLIOTECA TERZI

STEPHAN WOLF (VICTOR RIQUET)

HYPATIA, di Philosophin von Alexandrien. Ihr Leben, und Lebensende nach den Quellenschriften dargestellt. HYPATIA, La philosophe d'Alexandrie, Sa Vie son Oeuvre, sa Mort d'après les Sources. LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE de VICTOR RIQUET et SA TRADUCTION DE L'OEUVRE

FEMME ANTIQUE PHILOSOPHE ET SCIENTIFIQUE. - 1879, WIEN, In Commission bei Alfred Hölder et Druck von Rud. Eckhardt in Czernowitz. - Broché, 41 pages, Préface de Wolf datée de Juni 1879. - Edition Originale. - JOINTES, 14 feuillets numérotés Manuscrits, de l'Intitulé à la fin. - L.A.S. de Victor RIQUET 2 ff. in-12 4 pp. manuscrites datées de Paris le 28 mai (18)82.

- TRANSLATION DE LA L.A.S. : "Mon Cher Ami, Je vous renvoie le petit travail que vous m'aviez demndé. J'espère que vous pourrez lire ; j'ai tâché de vous donner une idée fidèle et complète de la brochure et des derniers paragraphes les plus intéressants pour vous. S'il y a quelques points qui restent encore obscur ou que vous vouliez que j'éclaircisse davantage, dites le moi. Il n'y a rien sur les rapports du Xeme avac la vie Alexandrine. Les allemands donc des p..., mais ils ne généralisent pas. Ils manquent de points de vue d'ensemble. Le n° 10 des Sources pourrait vous intéresser : Charles KINGSLEY : Hypatia, ou ennemis nouveaux sous un masque ancien traduit (probablement de l'anglais auquel cas je vous en lirais quelques pages quand vous viendriez) par Sophie Von GILSA avec une préface de Christian K.J. BRUSEN, 2 parties, 2e éd. Leipsig Brockham 1878 Voici ce qu'en dit l'auteur de la brochure : "Quoique cette oeuvre soit un roman et comme tel éloigné de toute apparence d'érudition, je n'hésite pas à le citer ici parce que toute l'exposition poétique repose sur la vérité historiq. fondée sur des recherches, admirables de vérité historiq. sont les chapitres : HYPATIA et son père THEON, l'Evêque SYNESIUS, de Ptolemais et son confrère d'alexandrie, Cyrille, le Bouerneur Oreste, le monachisme Egyptien, la vie scientifique, ecclésiastique et et sociale d'Alexandrie... Nous vous attendons pas demain puisque vous allez à Nancy, mais nous comptons tout à fait sur vous .. lundi 5 juin. En attendant... V. RIQUET. - HYPATIA : Née entre 355 et 370 à Alexandrie, Décèdée en 415 à Alexandrie, Égypte École de tradition Néoplatonisme, travaille sur la Métaphysique, mathématiques, épistémologie, éthique, astronomie.

THALAMAS A.

LA GEOGRAPHIE D'ERATOSTHENE & ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE DE LA GEOGRAPHIE D'ERATOSTHENE

- COMPLET DES DEUX VOLUMES tous deux ornés d'un ENVOI de l'Auteur aux faux titres : "A mon parent et ami A. GALLOIS, Bien Cordialement Signé THALAMAS". - 1921, Imprimerie BARBIER, VERSAILLES. - Brochés in-huit. Très propres et non coupés, - 1er Volume : LA GEOGRAPHIE D'ERATOSTHENE, 256 p. avec 10 figures h.t. et dans le texte. - 2me Volume : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE DE LA GEOGRAPHIE D'ERATOSTHENE, 190 pages.

. Données clés Naissance Cyrène (actuelle Libye) Décès Alexandrie (actuelle Égypte) Domaines Astronomie, géographie, mathématiques, philosophie, géométrie. Renommé pour Première méthode de mesure de la circonférence de la Terre Crible d'Ératosthène modifierConsultez la documentation du modèle - ÉRATOSTHENE 276 av. J.-C. à Cyrene/194 av. J.-C. à Alexandrie, enseignant à Alexandrie. Ératosthène (grec ancien : Ἐρατοσθένης / Eratosthénês) astronome, géographe, philosophe et mathématicien grec du iiie siècle av. J.-C. Disciple d'Ariston de Chios, Ératosthène fut nommé à la tête de la bibliothèque d'Alexandrie vers -245 à la demande de Ptolémée III, pharaon d'Égypte, et fut précepteur de son fils Ptolémée IV. Selon Suidas, il se laissa mourir de faim, parce que, devenu aveugle, il ne pouvait plus admirer les étoiles. Il est le premier dont la méthode de MESURE DE LA CIRCONFERENCE DE LA TERRE soit connue. Bien que sa mesure ne soit pas exacte, elle était très proche de la réalité avec une erreur de 1 %. On a donné son nom à l'astéroïde (3251) Ératosthène, ainsi qu'au cratère lunaire Eratosthenes et également à un haut bathymétrique au large du sud de Chypre. -- THALAMAS Amédée François (23 septembre 1867 à Paris – 27 mai 1953 à Bellerive-sur-Allier), est un professeur d'histoire et géographe français. Professeur de l’enseignement secondaire, il a enseigné au lycée Condorcet, puis au lycée Charlemagne et à la Sorbonne. Il a également été directeur général de l’Instruction publique en Indochine. Il fut député radical de Seine-et-Oise de 1910 à 1914. Il sera victimes des camelots du roi et de l'action française.