Sujet : COLONIES

20 résultats

PREMIERE REUNION INTERNATIONALE D'AGRONOMIE COLONIALE PROVOQUEE PAR LA SOCIETE FRANCAISE DE COLONISATION ET D'AGRICULTURE COLONIALE TENUE A PARIS EN 1905

1906, Félix ALCAN. - Fort in-8 demi basane. Dos à cinq fx nerfs, pièce de titre maroquin, 592 p.

Une belle photographie de la situation agronomique des Colonies françaises en 1905. Tunisie, madagascar, Saint Pierre et Miquelon etc.. Pathologies et prophilaxies. Articles sur les Colonies des autres pays coloniaux. etc...

Auclert Jean (Docteur)

TUBERCULOSE DES NOIRS ET DE SES LESIONS ANATOMIQUES EN AFRIQUE EQUATORIALE FRANCAISE

1937, Marseille Imprimerie Leconte, In-8 Broché, 178 pages, 4 planches et une Carte en fin d’ouvrage

BISSETTE Cyrille Charles Auguste (Député de la Martinique)

PETITION CONTRE UNE SAISIE DE LIVRES ET BROCHURES EN MARTINIQUE ET QUI ONT TRAIT A L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE. 1846

1846, Paris, Imprimerie Poussielgue. - In-8 Bradel moderne, titre au dos. 27 p. - Contient la pétition à la Chambre des Députés, ainsi que les courriers et documents de Pièces Justificatives de 1844 à 1845, avec les intitulés des brochures confisquées en 1844 et 1845 et qui ont toutes trait à l'abolition de l'esclavage et au projet de loi Mackau.

Cyrille Charles Auguste BISSETTE, homme politique Martiniquais, né le 9 juillet 1795 à Fort-Royal et mort le 22 janvier 1858 à Paris. Grands artisans de l'abolition de l'esclavage en France. Antiesclavagiste dès 1823 en Martinique, il a été élu député de la Martinique en 1848 et de 1849 à 1851.

CHAUTEMPS FELIX

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE CONCERNANT LES INTERPELLATIONS TUNISIENNES DANS L'AFFAIRE DU DJELLAZ DE 1911

L.A.S. 2 ff. in-12 à entête de la Chambre des Députés datée du 22 novembre 1911 l'informant qu'il vient de recevoir "un dossier formidable concernant les interpellations tunisiennes qui commencent vendredi". "Mon Cher Ami, Tu es prophète, Hier tu m'avais presque parié que je n'assisterais pas à la réunion de la commission malgré le changement d'heure et de jour; tu as dit vrai. Je viens de recevoir un dossier formidable concernant les interpellations tunisiennes qui commencent vendredi. Pour intervenir, il faut que je m'attelle sans désemparer à l'étude de cette affaire. Je n'assisterai donc pas cet après-midi aux travaux de la Commission et je tiens à m'en excuser spécialement auprès de toi, Bien Cordialement, Félix CHAUTEMPS".

- Félix Chautemps, homme politique français né le 14 août 1877 à Paris et mort le 20 janvier 1915 à Silberloch (Haut-Rhin), tombé au champ d'honneur lors de la bataille du Hartmannswillerkopf. Député de la Savoie de 1906 à 1914, inscrit au groupe radical, secrétaire de la Chambre de 1910 à 1912. - L'affaire du Djellaz est une affaire judiciaire tunisienne découlant d'une émeute intervenue les 7 et 8 novembre 1911 autour du cimetière du Djellaz, le plus grand cimetière de Tunis, dont les conséquences ont été dramatiques. Elle s'inscrit dans le contexte de la conquête par l'Italie de la Tripolitaine voisine. L'affaire souligne la maladresse des autorités du protectorat français à gérer leur communication. Même s'il n'existe aucune similitude avec la spontanéité des émeutiers du Djellaz, l'action concertée du boycott des tramways tunisois en 1912 s'inscrit dans le contexte de tension née avec l'affaire du Djellaz. - Le 26 septembre 1911, les habitants de Tunis apprennent que la municipalité a déposé en son nom une demande d'enregistrement du domaine du Djellaz auprès de l'administration des affaires foncières dans l'intention de mettre fin aux usurpations des riverains qui allaient jusqu’à ouvrir des carrières au milieu des tombes. Certains avaient même déposé des demandes d’immatriculation de certaines parcelles du cimetière en leur nom. Même si le domaine avait depuis longtemps été placé sous sa tutelle, le but de l'immatriculation du cimetière par la municipalité est de protéger les droits légitimes des propriétaires. Mais faute d’informations, les Tunisois y voient plutôt une tentative d’empiéter sur ce domaine sacré pour y construire le prolongement de la voie ferrée ou la construction d’une ligne de tramway.

Duc de DURAS, Amédée-Bretagne-Malo de DURFORT, (Duc de)

GUYANE FRANCAISE - LETTRE SIGNEE DU DUC DE DURAS AU BARON LAUSSAT LUI ANNONCANT SA PRESTATION DE SERMENT D'ADMINISTRATEUR DE LA GUYANE FRANCAISE

- Feuillet in-quarto, Lettre manuscrite signée du Duc de Duras à entête du PREMIER GENTILHOMME DE LA CHAMBRE DU ROI, Aux Tuileries, ce 14 mai 1819. Au dessus manuscrit : P. M. LAUSSAT. - TEXTE : "Monsieur le Baron, J'ai l'honneur de vous prévenir que M. Laussat, nommé Commandant et administrateur de la Guyane Française sera admis à prêter serment entre les mains du Roi Dimanche prochain après la messe. Recevez, Monsieur le Baron, l'Assurance de ma haute considération. SIGNE Le duc de Duras".

- Baron LAUSSAT ou de LAUSSAT second administrateur de la Guyane. Succède au Comte de SARRAT SAINT CYR. Son administration sera violemment critiquée notamment par Victor HUGUE dans un RAPPORT SUR LA GUYANE FRANCAISE en 1822. - Duc de DURAS, (Amédée-Bretagne-Malo de Durfort, Paris, 1771 – Versailles, 1er août 1838, 6e et dernier duc de Duras (1800-1838). Pair de France : 4 juin 1814 - 20 mars 1815, juillet 1815 - 1832, Duc et pair héréditaire (31 août 1817)17. Grand fidèle de la monarchie, le Duc de Duras reprend son poste de PREMIER GENTILHOMME DE LA CHAMBRE DU ROI en remplit les fonctions dans la séance de la Chambre des pairs assemblée le 9 mars 1815.

FOUREAU FERNAND

AU SAHARA - MES DEUX MISSIONS DE 1852 ET DE 1893 - LE GASSI TOUIL ET LE GRAND ERG, L'OUDJE SUD ET LE TINGHERT, HASSI MESSEGGUEM ET HASSI IMOULAY

Envoi, Sa Très grande Cartes. - 1897, PARIS, AUGUSTIN CHALLAMEL, Librairie Maritime et Coloniale. - In-huit demi chagrin à coins, 1 f. p. de titre avec l'ENVOI au tampon de J. FOUREAU (à Alfred GRANDIDIER) - Exemplaire frais - 192 pages, COMPLET DE SA GRANDE CARTE dépliante reliée in fine. Bel exemplaire.

- Fernand FOUREAU, 1850 à Saint-Barbant en Haute-Vienne/1914 à Paris, explorateur français du Sahara et gouverneur de la Martinique de 1908 à 1913. - Alfred GRANDIDIER, explorateur et naturaliste français, 1836/1921. Il part à Zanzibar puis à l'île de La Réunion pour se reposer. En 1865, il découvre Madagascar, qu'il visite avec Auguste Lantz. Il se consacre dès lors à l'étude de l'île et y fait de fréquents séjours avec le soutien du Muséum national d'histoire naturelle de Paris et de la Société de géographie. Les travaux d'Alfred Grandidier attirent l'attention du gouvernement français sur cette île qu'il allait annexer. Il conseille de nombreux explorateurs de l’île et assiste Joseph Gallieni lors de la conquête de l’île. Il est élu à l'Académie des sciences en 1885 et est président de la Société de géographie de 1901 à 1905. Mots clés : Mots clés : voyages, explorations, explorateurs, sahara

FOUREAU Fernand

MISSION CHEZ LES TOUAREG - MES DEUX ITINERAIRES SAHARIENS D'OCTOBRE 1894 A MAI 1895 - RAPPORT - ENVOI de FOUREAU à Alfred GRANDIDIER

Edition Originale, Envoi, 2 Cartes. - Novembre 1895, PARIS, AUGUSTIN CHALLAMEL, Librairie Maritime et Coloniale. - In-huit demi maroquin à coins dos à nerfs et petits fers dorés, 1 f. p. de titre avec l'ENVOI de J. FOUREAU à Alfred GRANDIDIER "Hommages Respectueux à Monsieur GRANDIDIER, Signé J. FOUREAU" 197 pages, 1 f. de table, COMPLET DES 2 CARTES dépliante in fine. Bon exemplaire frais.

- Fernand FOUREAU, 1850 à Saint-Barbant en Haute-Vienne/1914 à Paris, explorateur français du Sahara et gouverneur de la Martinique de 1908 à 1913. - Alfred GRANDIDIER explorateur et naturaliste français, 1836/1921. Il part à Zanzibar puis à l'île de La Réunion pour se reposer. En 1865, il découvre Madagascar, qu'il visite avec Auguste Lantz. Il se consacre dès lors à l'étude de l'île et y fait de fréquents séjours avec le soutien du Muséum national d'histoire naturelle de Paris et de la Société de géographie. Les travaux d'Alfred Grandidier attirent l'attention du gouvernement français sur cette île qu'il allait annexer. Il conseille de nombreux explorateurs de l’île et assiste Joseph Gallieni lors de la conquête de l’île. Il est élu à l'Académie des sciences en 1885 et est président de la Société de géographie de 1901 à 1905. Mots clés : voyages, explorations, explorateurs, sahara Mots clés : VOyage, exploration, sahara, touareg, afrique

FOUREAU Fernand

MON NEUVIEME VOYAGE AU SAHARA ET AU PAYS TOUAREG Mars-Juin 1897 - RAPPORT - EX-DONO MANUSCRIT DE L'AUTEUR A L'EXPLORATEUR GRANDIDIER.

Edition Originale, Ex-dono, Carte. - 1898, PARIS, AUGUSTIN CHALLAMEL, Librairie Maritime et Coloniale. - In-huit demi chagrin à coins, reliure signée A. Guegant, 1 f. p. de fx titre avec l'EX-DONO de FOUREAU à Alfred GRANDIDIER "Hommages Respectueux. Offert à Monsieur GRANDIDIER, Signé J. FOUREAU" 149 pages, 1 f. de table, CARTE dépliante in fine.

- Fernand FOUREAU, 1850 à Saint-Barbant en Haute-Vienne/1914 à Paris, explorateur français du Sahara et gouverneur de la Martinique de 1908 à 1913. - Alfred GRANDIDIER explorateur et naturaliste français, 1836/1921. Il part à Zanzibar puis à l'île de La Réunion pour se reposer. En 1865, il découvre Madagascar, qu'il visite avec Auguste Lantz. Il se consacre dès lors à l'étude de l'île et y fait de fréquents séjours avec le soutien du Muséum national d'histoire naturelle de Paris et de la Société de géographie. Les travaux d'Alfred Grandidier attirent l'attention du gouvernement français sur cette île qu'il allait annexer. Il conseille de nombreux explorateurs de l’île et assiste Joseph Gallieni lors de la conquête de l’île. Il est élu à l'Académie des sciences en 1885 et est président de la Société de géographie de 1901 à 1905. Mots clés : voyages, explorations, explorateurs, sahara

FOUREAU FERNAND

RAPPORT SUR MA MISSION AU SAHARA ET CHEZ LES TOUAREG AZDJER - OCTOBRE 1893 - MARS 1894 - TEXTE ET CARTES - EXEMPLAIRE DE GRANDIDIER

EDITION ORIGINALE - Septembre 1894, PARIS, AUGUSTIN CHALLAMEL, Librairie Coloniale. - 2 volumes In-huit demi maroquin dos à quatre nerfs et petits fers dorés, texte et Porfolio avec ses 4 Cartes Dépliantes, 1 f. p. de titre avec l'ENVOI manuscrit de J. FOUREAU à Alfred GRANDIDIER "Hommage respectueux à Monsieur Grandidier. Signé J.Foureau", 277 pages et 1 f. pour la Table. - Reliure signée A. GUEGANT - Bel exemplaire.

- Fernand FOUREAU, 1850 à Saint-Barbant en Haute-Vienne/1914 à Paris, explorateur français du Sahara et gouverneur de la Martinique de 1908 à 1913. -- Alfred GRANDIDIER, explorateur et naturaliste français, 1836/1921. Il part à Zanzibar puis à l'île de La Réunion pour se reposer. En 1865, il découvre Madagascar, qu'il visite avec Auguste Lantz. Il se consacre dès lors à l'étude de l'île et y fait de fréquents séjours avec le soutien du Muséum national d'histoire naturelle de Paris et de la Société de géographie. Les travaux d'Alfred Grandidier attirent l'attention du gouvernement français sur cette île qu'il allait annexer. Il conseille de nombreux explorateurs de l’île et assiste Joseph Gallieni lors de la conquête de l’île. Il est élu à l'Académie des sciences en 1885 et est président de la Société de géographie de 1901 à 1905.

GEORGES ROLLAND

CHEMIN DE FER TRANSSAHARIEN - 1 - GEOLOGIE DU SAHARA ALGERIEN et APERCU GEOLOGIQUE SUR LE SAHARA DE L'OCEAN ATLANTIQUE A LA MER ROUGE - 2 - HYDROLOGIE DU SAHARA ALGERIEN - 3 - ATLAS de PLANCHES ACCOMPAGNANT LES DEUX VOLUMES DE TEXTE.

- Exemplaire de l'Explorateur ALFRED GRANDIDIER (2 envois affectueux), EDITION ORIGINALE. - Reliure Signée A.Guégan Relieure d'Art. - 1890 et 1894, 2 Tomes en un volume grand in-quarto demi maroquin à coins bien complets pour la Géologie et l'Hydrologie et reliés ensemble, PARIS, IMPRIMERIE NATIONALE. -- Volume GEOLOGIE 1990 : Envoi sur le 1er Plat, "A Monsieur Grandidier, Membre de l'Institut. Hommage affectueux de l'auteur. Signé G. Rolland" 276 pages avec carte figures et tableaux. --- Volume HYDROLOGIE 1994 : Envoi sur le 1er Plat, "A Monsieur Grandidier, Membre de l'Institut. Hommage d'affectueux respects, signé G. Rolland". 425 p. dont 5 figures dans le texte, dont planche dépliante h. t. Non coupé. ---- Volume Atlas Portfolio demi maroquin à rabbats et lacets comprenant 31 planches cf Table. NB 28 et 28 suite en une seule planche comprenant bien les 22 figures demandées. Il y a donc matériellement 30 planches.

- TRES PRECIEUX EXEMPLAIRE AYANT APPARTENU AU GEOGRAPHE GRANDIDIER. -- Alfred GRANDIDIER, explorateur et naturaliste français, 1836/1921. Il part à Zanzibar puis à l'île de La Réunion pour se reposer. En 1865, il découvre Madagascar, qu'il visite avec Auguste Lantz. Il se consacre dès lors à l'étude de l'île et y fait de fréquents séjours avec le soutien du Muséum national d'histoire naturelle de Paris et de la Société de géographie. Les travaux d'Alfred Grandidier attirent l'attention du gouvernement français sur cette île qu'il allait annexer. Il conseille de nombreux explorateurs de l’île et assiste Joseph Gallieni lors de la conquête de l’île. Il est élu à l'Académie des sciences en 1885 et est président de la Société de géographie de 1901 à 1905. --- Georges Rolland, Polytechnicien, 1852 à Paris/1910 à Gorcy en Meurthe-et-Moselle, est un géologue, explorateur français originaire de Lorraine. Il relance le débat sur le sujet et propose quatre tracés qui correspondent aux provinces algériennes et à la Tunisie, les tracés occidentaux menant au Niger par le Touat et les tracés orientaux, au Tchad par le Hoggar. Sa carte géologique du Sahara au 1/8 000 000, en 1891, supplante celle d'Auguste Pomel.

HEIM DE BALSAC (Prof.) - MINISTERE DES COLONIES

PRODUCTIONS ET CULTURES COLONIALES

Bel exemplaire bien complet de ses 23 planches 1931/32, Ministère des Colonies, Un Volume in-8 broché, très propre, Photo frontispice, 209 p., 2 ff. nn. pour la Table

HENRY Y.

LA QUESTION COTONNIERE EN AFRIQUE OCCIDENTALE FRANCAISE EN 1905. SENEGAL. NIGER. BASSE GUINEE...

1906, Melun, Imprimerie Administrative, 1 Vol. broché, 123 p., 4 Cartes h. t. et nombreux tableaux dans et hors texte.

HENRY Yves

LE CAOUTCHOUC Dans L’AFRIQUE OCCIDENTALE FRANCAISE

1906, Paris Augustin CHALLAMEL, Couverture remontée avec premier plat recollé. Exemplaire non coupé, 239 pages, 16 planches photos hors texte, 4 Tableaux et Graphiques hors Texte, 1 Carte dépliante.

L'ALGERIE EN 1880, LE CINQUANTENAIRE D’UNE COLONIE

Ernest MERCIER

1880, Paris CHALLAMEL Ainé, Librairie Algérienne & Coloniale In-8 Broché, Dos correct, 280 pages, 2 ff. nn. dont Table des Matières. Bon exemplaire non coupé.

Exemplaire écrit et publié à chaud. Publié pour le Cinquantenaire par Ernest Mercier (1840-1907), Maire radical de Constantine et Grand Historien de l'Afrique du Nord. Il avait déjà publié une Histoire des Etablissements des Arabes en Afrique Septentrionale, une Bataille de Poitiers, Constantine au XVI° S. une Croisade de St Louis contre Tunis, etc.. Très rare exemplaire de cet ouvrage

LOUIS DE CURT, Député de la Guadeloupe

MOTION DE M. DE CURT, DEPUTE DE LA GUADELOUPE AU NOM DES COLONIES REUNIES

- Edition Originale. - 1789, (Paris 27 novembre 1789) A PARIS, Chez BEAUDOIN, Imprimeur de l'Assemblée Nationale. - Brochure in-huit en reliure bradel, dos lisse avec pièce de titre maroquin rouge au petits fers dorés. 15 pages. Auréole.

Très Rare Brochure relative aux Colonies dès le début de la révolution française et relative à leur statut et en vue de former un comité de vingt membres composé de négociants et de colons en vue également de proposer un plan de constitution et conclue au décret.

LOUIS XV - DE GRANVAL - DE GRANDVAL

ISLE DE CAYENNE - LETTRE MANUSCRITE, SIGNEE DE LOUIS XV A M. DE GRANVAL CY DEVANT SON LIEUTENANT A L'ILE DE CAYENNE GUYANE LUI PERMETTANT DE SE RETIRER DE SON SERVICE - 1726

- 1726, 1 f. folio plié en in-quarto. - Adresse manuscrite au dos "Mons. de Grand val cy devan mon Lieutenant à l'Isle de Cayenne".

TEXTE : "Mons. de Granval ayant égard à la demande que vous me faites de vous permettre de vous retirer de mon service, je vous fais cette lettre pour vous dire que je vous l'accorde estant satisfait de ceux que vous m'avez rendus. Sur ce je prie Dieu qu'il vous aye , Monsieur de Granval en sa sainte garde. Escrit à Versailles le xxiiii aoust 1726. Signé Louis" et dessous en bas de page "Phelippeaux". - Pierre de Morlhon de GRANDVAL (ou GRANVAL), Seigneur de Lanmière et de Grandville : Lieutenant du Roi et Gouverneur par intérim à partir de 1713 jusqu'au 7 septembre 1716, resté Lieutenant à l'Isle de Cayenne jusqu'au présent document le 24 août 1726. Est considéré comme particulièrement brutal et esclavagiste.

MATHIS Constant (Médecin Général)

L'OEUVRE DES PASTORIENS EN AFRIQUE NOIRE - AFRIQUE OCCIDENTALE FRANCAISE avec 32 Planches hors-texte et 1 carte

1946, Presses Universitaires de France Fort in-huit, demi basane, cuir de la charnière droite fissurée, garde, 2 ff. p. de fx titre, planche frontispice, p. de titre avec au dos la justification du tirage, 580 pages plus les 32 hors texte et la carte.

Edition Numérotée 16, l'un des 20 exemplaires sur vélin filigrané

MOREAU Ingénieur des Arts et Manufactures, LEVAT David Ingénieur Civil des Mines, CAZALS Découvreur chercheur d'Or

GUYANE - DOSSIER EXPLOITATION AURIFERE HERMINA EN GUYANE RIVIERE MARONI - CONCESSION MINIERE & CREATION DE LA SOCIETE MINIERE HERMINA - RELEVES DE SONDAGES, nombreux documents

- DOSSIER MAJEUR POUR ECRIRE L'HISTOIRE DES EXPLOITATIONS AURIFERES DE GUYANE. - IMPORTANT DOSSIER de pièces relatives à la mise en oeuvre de l'exploitation minière de la Concession HERMINA de 8350 ha sur la Rivière MARONI et considérée comme la plus riche des concessions aurifères de Guyane faisant suite à une première exploitation rudimentaire qui semble avoir mal tourné par les découvreurs CAZALS, LABOURDETTE, d'abord exploités dès 1880 par une sté à Cayenne les procédés étaient ceux de la batée et des sluices. l'Exploitation fut reprise par Cazals et une société à Surinam Seiler et Cie puis vendus à une Société Hollandais en 1900 avec déboires puis à une Société de "Nègres"sic, et disposée à céder ses droits pour 200000 fr à MOREAU et LEVAT....

- DOSSIER DE RELEVES DE SONDAGES établis par H. G. MOREAU ingénieur. 1/ - 3 Cartes de relevés en hollandais par Julien MULLER dont un relevé de concession. 2/ Sondages PLACER HERMINA partie de repassage de Gabriel. Très grande Carte env. 200 par 40 ; 3/ - Sondage du Placer HERMINA. Levé de la Crique Gabriel (Sondages) Plan n° 3 par l'Ingénieur Levat. Cachet Moreau.(100/30 env.) ; 4/ Plan n° 4, Sondage du Placer Hermina Levé de la CRIQUE PERSEVERANCE par L'Ingénieur Levat 120/40 env. - DOSSIER de Recherches de DRAGUES LAVEUSES D'OR (Période 1905) 7 courriers à entêtes en réponse avec offres. Il semble que l'ingénieur LEVAT ait fait construire lui-même deux drague aujourd'hui échouée et toujours visibles cf. notre recherche Extrait de la revue d’anthropologie karapa 2. - DOSSIER JURIDIQUE : 2 Statuts imprimés grands in-huit, Notice imprimée de la Société Minière HERMINA 1 f. double vert, NOTICE sur la Concession HERMINA de 5 ff.dont extrait du Rapport du 3 mai 1901 de M. LEVAT justifiant 2 dragues d'or pour exploiter la crique Gabriel. NOTE CONFIDENTIELLE du Syndicat pour la reprise de 7500 action de la SA Hermina du 25 février 1902 avec conditions et Bulletins de Souscription accompagné de 4 Bulletin de Souscription, un Etat tapuscrit en 3 doubles de production Aout 1898, COMMUNIQUEE A TITRE PRIVE de la Sté Minière de juin 1905. - DOSSIER DE CONTRAT AVEC Projet manuscrit de CONTRAT DE CONCESSION . - DOSSIER DE DIVERS dont . Inventaire des pièces contenues dans le dossier Hermina 2ff., . A.G. DES Actionnaires du 2 aout 1905 4 ff., . NOTICE sur le Placer Hermina reprenant l'historique notamment la première exploitation par les découvreurs LABOURDETTE et autres, . RAPPORT à Mrs les Propriétaires de l'Hermina traduit de l'anglais de 7 p., . Note tapuscrite sur la Recherche de 200 000 f. pour la mise en production de la Concession de 6 p., . A.G. des Actionnaire du 22 août 1905 de 4 ff., . Lettre ronéo de Cazale violente diatribe contre les gérants de l'ancienne Société d'expoloitation 3 ff., Brouillon manuscrit sur entête du Syndicat Hermina par Moreau avec l'historique de la première société depuis la découverte du placer en 1880, . Brouillon d'un courrier envoyé à Cazals du 4 sept 1905 2 ff., 2 doubles in-8 de Moreazu qui accepte de travailler le dossier Hermina, NOTE de 7 p. de Cazals aux membres du Conseil d'administration de la Sté du Placer Hermina dans lequel on apprend que Labourdette est mort, que Cazals J.B.a perdu un bras et apportant de nombreuses indications historique et techniques sur la découverte et l'exploitation du placer. . Un RAPPORT SUR LA PRESENCE DE L'OR et de son Extraction de 7 ff., notes géologiques et notes techniques sur l'extraction de l'or, ainsi que du rendement avec tableau. . ATTESTATION d'1 f. sur la régularité de la production d'or, Autre ATTESTATION que le terrain contient beaucoup de millions d'or, EXTRAIT DU RAPPORT du 3 mai 1901 de M. LEVAT de 6 p. sur la viabilité de l'affaire, Lettre de Cazals à entête du Syndicat Hermina pour une collaboration entre le syndicat et la SA d'exploitation, 3 l.a.s. de CAZALS à MOREAU de août et septembre 1905 à entête du GRAND HOTEL de Bruxelles qui constate les débuts de collaboration pour reprendre la concession, Belle lettre signée LEVAT à entête de David LEVAT Exploiteur de placier et inventeur de Dragues à Or Syst. LEVAT etc.. 2 L.A.S. de Cazals à Moreau de mars 1906 ou l'on parle de conspirations des anciens actionnaires... Brouillon et Copie de lettre au comte MARULLI 1905, Administrateur de la Sté Minière Hermina, Extrait des Tarifs de la New York.

PONTCHARTRAIN (Monseigneur le Comte de)

MEDINS ADRESSES AU COMTE DE PONTCHARTRAIN AU NOMBRE DE 19. MONNAIE SERVANT A L'ECHANGE D'ESCLAVE AU LEVANT EN TURQUIE.

- Feuillet in-quarto plié pour recevoir 19 petits médins de cuivre argenté portants l'adresse manuscrite ancienne "à Monseigneur le Comte DEPONTCHARTRAIN. Note ancienne indiquant "Petits médins au nombre de 19 : valant un quart de piastre. Effective dont la Nation paye les attributions aux Consuls et Vice Consul et Officiers de l'Echelle".

- Le Comte de Pontchartrain sera entre autre ministre de la Marine de 1690 à 1699. Les MEDINS Servaient de monnaie dans les échanges d'esclaves nottamment pour les achats et rachats d'esclaves musulmans par les consuls de France en Méditerranée. - Les échelles du Levant sont les ports et les villes de l'Empire ottoman, situés au Proche-Orient ou en Afrique du Nord, pour lesquels le sultan avait renoncé à certaines de ses prérogatives, notamment en matière juridique, en faveur de négociants français. - L'échelle de Constantinople était peu appréciée des marchands, mais cette fois-ci pour des raisons propres aux Français. En effet, Constantinople était le lieu de résidence de l'ambassadeur qui faisait également fonction de consul. De ce fait, il exerçait un contrôle sans faille sur les marchands, ce qu'ils n'appréciaient guère.

REVELIERE (Comte de la)

LES ENERGIES FRANCAISES AU MAROC ETUDES ECONOMIQUES ET SOCIALES Avec 15 cartes et plans (dans et hors textes)

1917, Paris, PLON-NOURRIT - Fort in-huit demi chagrin, dos à cinq nerfs, Titre et auteurs aux fers dorés, tranche supérieure dorée, - Garde, 2 f. p. de fx titre avec le cachet du Bureau Economique de MEKNES, photo pleine page en frontispice et serpente, p. de titre, 545 p.,

4 GRANDES CARTES DEPLIANTES COULEURS, cartes et tableaux hors et dans le texte. Le Protectorat, la Propriété, les Villes Principales et outillage économique, Communications et fleuves, l’Agriculture, l’Industrie, le Commerce, les Finances Marocaines, le Choix d’une Région Agricole, Annexes plans et statistiques et Index alphabétique.