Sujet : Dictionnaires

5 résultats

ANONYME

DICTIONNAIRE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES

Non daté, Vers 1775(+-). DICTIONNAIRE ALPHABETIQUE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES avec 850 entrées environ. - In-quarto plein vélin, au dos à l'encre brune DIOCESE BOURGES en long et en petit en haut. 1 f. avec titre à l'encre "LE DIOCESE DE BOURGES" - 293 pages manuscrites à l'encre brune comprenant les noms des PAROISSES ou PRIEURES avec en marge gauche et titres les "Noms des Curés avec dates", la dernière est de 1771 et EGALEMENT, références de repères de Cartes pour chaque nom. Les entrées vont d'ABILLY à YSSOUDUN et YVOY LE PRES, une dernière page modeste est réservée aux Archidiaconats du Diocèse de Bourges.

- EXCEPTIONNEL et Enorme Travail d'érudition fin 18° S., p. On compte environ 850 entrées DE PAROISSES ET PRIEURES incluant le CHER, l'INDRE, l'ALLIER, un peu la NIEVRE et du LOIR et CHER. - Il ne semble pas exister d'ouvrage manuscrit ou édité jusqu'à nos jours et qui recense l'ensemble des Paroisses et Prieurés ainsi que leurs description hiérarchique et géographique. (bnf et bibliothèques) et touche de façon aussi étendu et précise à l'Organisation du Diocèse.

LAFFONT-BOMPIANI

DICTIONNAIRE DES AUTEURS & DICTIONNAIRE DES OEUVRES DE TOUS LES TEMPS ET DE TOUS LES PAYS

COMPLET EN 10 VOLUMES. - 1985 et 1986, COLLECTION BOUQUINS Robert LAFFONT. - DICTIONNAIRE DES AUTEURS, 1985, 4 vol.in-8, 813, 791, 808, 756 pages, Boîte et livres impeccables. - DICTIONNAIRE DES OEUVRES, 6 Vol. in-8, 1986, 882, 854, 856, 856, 853, 775 pages, Boîte et livres impeccables.

ETAT ABSOLUMENT IMPECCABLE DE CET ENSEMBLE UNIFORME ET COMPLET.

LITTRE Emile

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE LITTRE Emile à EGGER Auguste SOLLICITANT L'INDULGENCE POUR UN AMI AU BACCALAUREAT

L.A.S. 1 p. in-12 datée de Paris le 4 juillet 1873. TEXTE : Cher Confrère, µEncore une recommandation de baccalauréat Le jeune Frédéric RHEIN, fils d'un de mes excellents amis passe son examen. Il a bien travaillé. J'espère qu'il passera heureusemzent l'épreuve écrite. Soyez-lui indulgent et favorable dans son épreuve orale. Agréez, Cher Confrère l'Assurance de mon dévouement. SIGNE E. LITTRE

- EGGER Auguste-Émile né le 18 juillet 1813 à Paris et mort le 30 août 1885 à Royat, helléniste français. Agrégé des lettres. Docteur ès-lettres. Répétiteur à Paris. Agrégé suppléant au lycée Saint-Louis. Chargé de rhétorique au lycée Henri-IV, puis de la seconde au lycée Charlemagne (1838). Chargé de conférence à l’ENS (1839). Suppléant de littérature grecque à la Faculté des lettres de Paris (1840-55) et maître de conférences de grammaire à l’École normale supérieure (1843-62). Professeur de littérature grecque (1855-74) puis d’éloquence grecque (1874-85). Membre de l'Institut. - LITTRE Emile, né à Paris en 1801, Auteur du Dictionnaire de la Langue Française qui porte son nom. ANATOLE BAILLY : Né le 16 décembre 1833 à Orléans, où il est mort le 12 décembre 1911, helléniste français, auteur d'un célèbre dictionnaire grec-français publié en 1895. Anatole Bailly rédige plusieurs manuels, grammaires et dictionnaires de grec et de latin appréciés dans les lycées français à la fin du xixe siècle. Il s'intéresse également à l'histoire et rédige plusieurs notices biographiques sur des Orléanais méconnus. Il fait partie des sociétés savantes orléanaises, la Société d'Agriculture, Sciences, Belles-lettres et Arts d'Orléans, et la Société archéologique et historique de l'Orléanais. Au niveau national il est membre du Conseil académique de Paris, de l'Association pour l'encouragement des études grecques en France (dès sa fondation, en 1867), et est élu correspondant de l'Institut de France par l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1889. Par ailleurs, Anatole Bailly est officier d'Académie, chevalier de la Légion d'honneur, et chevalier de l'Ordre royal du Sauveur de Grèce. Après la publication en 1885 du Dictionnaire étymologique latin, rédigé avec Michel Bréal, Bailly achève le Dictionnaire grec-français avec le concours d'Émile Egger, en 1895

LITTRE Emile

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE LITTRE Emile à EGGER Auguste SOLLICITANT SON INTERVENTION POUR L'ADHESION A LA SOCIETE DE LINGUISTIQUE DE WALL, UN AMI ANGLAIS TRADUCTEUR DE MOLIERE

L.A.S. 1 p. in-12 datée de Paris le 29 mars 1879. TEXTE : "Cher Confrère, M. Charles WALL, auteur de différentes publications sur le français, traducteur de Molière, oeuvre qui paraît fort bien accueillie, Maître principal à HALBRAKE SCHOOL, est un anglais qui souhaite devenir mepmbre de nostre Société de µLinguistique. Vous savez que depuis longtemps je ne parais plus nulle part et que je suis devenu incapable d'aucune démarche active. Si vous croyez pouvoir prendre ma place en ceci et intervenir en faveur de M. Wall de votre légitime crédit, je vous en serai très reconnaissant. Je vous serre la main. SIGNE E. LITTRE"

- EGGER Auguste-Émile né le 18 juillet 1813 à Paris et mort le 30 août 1885 à Royat, helléniste français. Agrégé des lettres. Docteur ès-lettres. Répétiteur à Paris. Agrégé suppléant au lycée Saint-Louis. Chargé de rhétorique au lycée Henri-IV, puis de la seconde au lycée Charlemagne (1838). Chargé de conférence à l’ENS (1839). Suppléant de littérature grecque à la Faculté des lettres de Paris (1840-55) et maître de conférences de grammaire à l’École normale supérieure (1843-62). Professeur de littérature grecque (1855-74) puis d’éloquence grecque (1874-85). Membre de l'Institut. - LITTRE Emile, né à Paris en 1801, Auteur du Dictionnaire de la Langue Française qui porte son nom. ANATOLE BAILLY : Né le 16 décembre 1833 à Orléans, où il est mort le 12 décembre 1911, helléniste français, auteur d'un célèbre dictionnaire grec-français publié en 1895. Anatole Bailly rédige plusieurs manuels, grammaires et dictionnaires de grec et de latin appréciés dans les lycées français à la fin du xixe siècle. Il s'intéresse également à l'histoire et rédige plusieurs notices biographiques sur des Orléanais méconnus. Il fait partie des sociétés savantes orléanaises, la Société d'Agriculture, Sciences, Belles-lettres et Arts d'Orléans, et la Société archéologique et historique de l'Orléanais. Au niveau national il est membre du Conseil académique de Paris, de l'Association pour l'encouragement des études grecques en France (dès sa fondation, en 1867), et est élu correspondant de l'Institut de France par l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1889. Par ailleurs,

SUIDA - SOUIDA - SUIDAS - SOUIDAS

SUIDA TO MEN PARON BIBLION, SOUIDA

- 1544, BASILAE, FROBEN. - OUVRAGE INTEGRALEMENT EN GREC. - 1 f. avec ex-libris manuscrit ancien, et cachet de René de Louvroy, p. de titre à l'Enseigne de Johann FROBEN (ami d'Erasme) gravée sur bois, petit manque de papier. Collation complète (az, AZ, aa, uu6) 396 f., texte sur deux colonnes, marques d'imprimerie et page de Colophon de FROBEN en fin d'ouvrage. - In-folio 33 cm, reliure Renaissance sur ais de bois recouverts au dos de Titre aux fers rouges SUID.S EDITIO FROBENI 1544 avec restes de cuir et fleurons. - Plats plein veau d'époque ornés d'une plaque représentant un médaillon à la Bannière de la devise de Charles QUINT (Régnant de 1516 à 1556) : "CAROLUS V . ROMA . IMP. SEMPER. AUGUST. ETAT. SUI XLII", "un grand écusson contenant un aigle à deux têtes au-dessus du médaillon avec le portrait de 3/4 de l'Empereur Charles Quint en armure, épée dans en main à senestre et Sceptre à dextre, Dessous : Petite bannière "Plus Ultra" suspendue entre deux colonnes, Encadrements et roulettes à froid avec petits médaillons d'entours. Fermoirs manquants. Renforts de laiton aux angles. Reliure solide renforcée aux nerfs du premier plat. Très nombreux manques de cuir. Ce type de reliure prestigieuse était utilisé à cette époque pour les ouvrages de grande valeur. Nous avons retrouvé une même reliure pour une AMOROSA VISIONE de Boccace de 1521 et pour la reliure cf. Goldschmidt 184. - Corps de texte impeccable. Paginé complet. -

- La première édition de Suidas est due à Démétrius Chalcondyle parue à Milan en 1499 elle est basée sur un manuscrit incomplet. - L’EDITION ALDINE, Venise, 1516, présente des différences ; elle a été créée d’après un autre manuscrit considéré comme complet, et reproduite à Bâle, en 1544 chez FROBEN, notre exemplaire. - SUIDAS. Selon, Suidas ou Souda serait le responsable de rédaction du groupe de compilateurs du lexique. Pour d'autes ce serait l'acronyme de "Sunagogè onomastikès ulès di alphabeton" ; ou du grec byzantin une forteresse, une somme. - Il n'est pas inintéressant de relever qu'Érasme ami de Froben a très fréquemment cité et commenté la Souda dans ses Adages. - Cette compilation de compilations se présente un dictionnaire de mots et de choses ; des articles sur l’interprétation des mots alternent avec des articles sur la vie de personnages illustres ; un article sur Aristote est suivi par un article contre Aristote, comme s’il s’agissait d’un personnage différent. En revanche, elle peut devenir très intéressante au fil des notations biographiques ou des citations. Les ouvrages sur l’Antiquité grecque citent très souvent cette source. C'était un ouvrage très populaire et, pour cette raison, de nombreux manuscrits ou extraits en ont été conservés. Des auteurs plus tardifs comme Eustathe de Thessalonique, Jean Zonaras, Constantin Lascaris ou encore Maxime le Grec en ont largement fait usage. Cette compilation renferme nombre de faits, de détails et de citations d’auteurs qui ne se trouvent nulle part ailleurs et qui auraient été perdus à si un tel ouvrage n’avait existé.