Sujet : Eloquence

7 résultats

Antoine Pierre BERRYER Fils Ainé

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE BERRYER FILS Antoine Pierre à sa Soeur

- Juilly (Collège de) vers 1800. - L.A.S. de 2 ff. in-12 manuscrite sur 2 pp. du jeune Berryer élève pensionnaire au Collège de Juilly. - Suppliante et Emouvante lettre du jeune Berryer à sa Soeur. - TEXTE : Tu ne m'as pas répondu à ma dernière lettre maman non plus aucun de mes parents ne m'écrit et je suis comme abandonné ah combien ce silence universel coute de larmes à mon coeur. Je demandois qu'on me vienne voir on ne daigne pas m'écrire, je m'attendois à ce que la lettre que j'ai envoyé à Papa pour la fête feroit quelque effet, hélas ! Maman croit-elle qu'un fils qui la chérit puisse être un mois sans qu'elle lui écrive je n'ai plus d'argent j'ai dépensé mon reste à la dernière promenade, j'en aurois besoins puisque nous voilà dans la saison des cerises. Enfin je suis tellement inquiet que j'ignore si maman est en vie, malade ou morte, si elle est à Paris ou en allemagne. Quelle cruelle alternative montre à maman cette lettre et assure la de l'éternel amour de son fils ainsi que papa et de ton frère chérie. Signe Ant. Pierre Berryer fils ainé.

- LETTRE du jeune Pierre Antoine pleine de larmes et de désespoir. Témoignage presque poignant de l'éducation bourgeoise de l'époque mais qui fera de lui l'un des plus brillants orateurs des temps. - Pierre-Antoine Berryer, dit « Berryer fils », né le 4 janvier 1790 à Paris et mort le 29 novembre 1868 à Augerville-la-Rivière, immense avocat et légitimiste.

BOSSUET (Messire Jacques Bénigne Evêque de MEAUX)

6 AVERTISSEMENTS AUX PROTESTANTS SUR LES LETTRES DU MINISTRE JURIEU CONTRE L’HISTOIRE DES VARIATIONS - (PRECEDE de la LETTRE PASTORALE de Monseigneur l’Evesque de Meaux Et suivi de l'Edition Originale de la LETTRE SUR L’ADORATION DE LA CROIX et des PIECES ET DES MEMOIRES DU PROCES DE BOSSUET TOUCHANT L’ABBAYE DE JOUARRE Contre la REVERENDE DAME HENRIETTE DE LORRAINE).

- RECUEIL COMPOSE de TROIS EDITIONS ORIGINALES DES OEUVRES DE BOSSUET - EDITION ORIGINALE DE CETTE ŒUVRE MAJEURE DE BOSSUET BIEN COMPLETE des 6 AVERTISSEMENTS : - PREMIER AVERTISSEMENT AUX PROTESTANTS SUR LES LETTRES DU MINISTRE JURIEUX CONTRE L’HISTOIRE DES VARIATIONS : LE CHRISTIANISME FLETRI ET LE SOCIANISME AUTORISE PAR CE MINISTRE. 1689, Paris, Chez la Veuve de Sébastien MABRE CRAMOISY, p. de titre, 3 ff. nn. pour la Table des Chapitres, 96 pages 1 f.; - SECOND AVERTISSEMENT : LA REFORME CONVAINCUE D’ERREURS & D’IMPIETE PAR CE MINISTRE, 1689, Vve Sébastien Cramoisy, 1 f. p. de titre, 2 ff. pour la Table des Chapitres, p. 99 à 159 : - TROISIEME AVERTISSEMENT : LE SALUT DANS L’EGLISE ROMAINE : Le fanatique établi dans la réforme .. selon la doctrine des Quaker.. 1689, Vve Sébastien Cramoisy, 1 f., p. de titre, 2 ff. pour la Table des Chapitres, p. 161 à 249 ; - QUATRIEME AVERTISSEMENT : LA SAINTETE ET LA CONCORDE : du Mariage Chrétien Violé, 1690, Vve Sébastien Cramoisy, 1 f., p. de titre, 1 ff. pour la Table des Chapitres, p. 251 à 276 ; - CINQUIEME AVERTISSEMENT : LE FONDEMENT DES EMPIRES RENVERSES, 1690, Vve Sébastien Cramoisy, 1 f., p. de titre, 3 ff. pour la Table des Chapitres, p. 277 à 457 ; - SIXIEME AVERTISSEMENT MAL RELIE : ETAT PRESENT DES CONTROVERSES ET DE LA RELIGION PROTESTANTE avec Une REVUE et des ADDITIONS aux OUVRAGES PRECEDENTS, 1691 Chez JEAN ANISSON, 1 f., p. de titre, 6 ff. pour la Table des Chapitres, p. 633 à 837 Suivi de 9 ff. nn. pour la TABLE DES MATIERES TRAITEES DANS LES 6 AVERTISSEMENTS ; Suite et Fin du 6° Avertissement 3° et dernière partie. - SUIVIE PAR INTERVERSION du RELIEUR des 2 parties du SIXIEME AVERTISSEMENT : . L’ANTIQUITE ECLAIRCIE SUR L’IMMUTABILITE DE L’ESTRE DIVIN & SUR L’EGALITE DES TROIS PERSONNES. L’ETAT PRESENT DE LA RELIGION PROTESTANTE. 1691 à Paris chez Jean ANNISSON, 1 f. p. de titre, 3 ff. pour la Table des Chapitres, p. 457 à 632 constituant le début du 6 ° Avertissement. - ET PRECEDE PAR : LETTRE PASTORALE AUX CATHOLIQUES POUR LES EXHORTER A FAIRE LEURS PASQUES, Garde, 1 f., 54 pages et 1 f. Seconde Edition & Suivie par l’Edition Originale de la LETTRE DE M. L’EVESQUE DE MEAUX A FRERE N. MOINE DE L’ABBAYE DE N. Converti de la Religion Protestante à la Religion Catholique, SUR L’ADORATION DE LA CROIX, 1692, à Paris Chez François MUGUET, 14 pages. Suivie par l’EDITION ORIGINALE des PIECES ET MEMOIRE Touchant L’ABBAYE DE JOUARRE Pour Messire Jacques BENIGNE BOSSUET Evesque de Meaux Contre Révérende Dame Henriette de LORRAINE, Abbesse de JOÛARRE 1690, A Paris, Chez la Vve de SEBASTIEN MABRE CRAMOISY, p. de titre, 48 p., 67 p. dont l’Arrêt du 26 janvier 1690de la Cour du Parlement.

TRES RARE EDITION COMPLETE ET ORIGINALE DES SIX AVERTISSEMENTS DE BOSSUET AINSI QUE LE MEMOIRE QUI OPPOSA VIOLEMMENT BOSSUET à HENRIETTE DE LORRAINE MERE ABBESSE DE L'ABBAYE DE NOTRE DAME DE JOUARRE QUI REFUSAIT LA MAIN MISE FINANCIERE DE L'EVEQUE DE MEAUX SUR LA CONGREGATION.

DREUX-BREZE (Henri Scipion Charles, Marquis de)

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE ADRESSEE AU DEPUTE DE L'ARIEGE DUGABE - 1834 Aff. de FOLMONT.

- 1 f. double in-8 en forme de plis, cachet de la poste de Bolbec du 12 septembre adressée à M. DUGABE Député de l'Ariège à Toulouse. - Lettre de Félicitations du Marquis de Dreux-Brézé pour l'énergique plaidoyer de l'Avocat Dugabé dans une affaire Judiciaire "de Folmont*". Il évoque la venue du Ministère DUPIN et la bonne fortune de l'opposition - TEXTE : B... Le 12 7bre 1834, Monsieur, Vous aurez déjà reçu de nombreuses félicitations sur votre éloquent et énergique plaidoyer en faveur de M. de Folmont lorsque ce petit mot vous parviendra, toutes fois vous n'en voudrez pas à un ami politique de vous adresser les siennes toutes tardives qu'elles puissent être. Il est impossible de mieux et d'aborder plus franchement la question que vous en l'avez fait en cette circonstance. La sortie du Ministère Public est devenue un heureux incident puisqu'il vous a fourni l'occasion de tracer de la manière la plus claire et la plus positive le programme de votre carrière parlementaire. Adieu Monsieur, Croyez au plaisir de faire votre connaissance ainsi qu'à l'assurance des sentiments de haute considération avec lesquels je suis votre très humble et obéissant serviteur SIGNE : DEUX BREZE. Je ne sais si vous partagez comme moi la conviction que tout nous conduit au ministère DUPIN. Lui et ses amis seront encore plus impuissants que les doctrinaires à satisfaire les exigences et à vaincre les difficultés de la situation. La venue du tiers parti sera donc dans mon opinion une bonne fortune pour l'opposition.".

*Aff. de FOLMONT : Député de 1827 à 1830, né à Montcuq (Lot) le 20 décembre 1784, mort à une date inconnue. Maire de Montcuq, élu, comme candidat du gouvernement, membre de la Chambre des députés, le 17 novembre 1827 Toutefois, des irrégularités commises lors des opérations électorales lui firent présenter sa démission le 16 février 1828. Plus tard il tenta, sans succès, de rentrer au parlement ; il échoua, le 21 juin 1834, dans le 2e collège du Lot, avec 63 voix contre 109 à l'élu, M. de Mosbourg, et, le 9 juillet 1842, avec 107 voix contre 158 à M. Cayx, Conseiller général du Lot. Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny). --Scipion, marquis de Dreux-Brézé, baron de Berry, né au Petit-Andely le 14 frimaire an II (1793), mort au château de Brézé le 21 novembre 1845. Aide de camp du maréchal Soult, entre dans les cuirassiers de la garde de Louis XVII. Pair de France en 1829 hérite de son pèrede la charge de grand maître des cérémonies de France (il en sera le dernier titulaire. Siéger à la Chambre des pairs après la révolution de 1830, et se fit avec éloquence sous Louis-Philippe Ier le défenseur de la cause conservatrice et légitimiste.

FLECHIER ESPRIT Abbé de SAINT SEVERIN, de l'Académie Française

1676, ORAISON FUNEBRE DU TRES HAUT ET TRES-PUISSANT PRINCE HENRI DE LA TOUR D'AUVERGNE, VICOMTE DE TURENNE Suivi de l'ORAISON FUNEBRE DE MADAME MARIE DE WIGNEROD, DUCHESSE D'AIGUILLON, PAIR DE FRANCE Suivi de l'ORAISON FUNEBRE DE MADAME JULIE-LUCINE-D'ANGENNES DE RAMBOUILLET DUCHESSE DE MONTAUSIER Dame d'Honneur de la Reine.

3 ORAISONS FUNEBRES EN EDITION ORIGINALE RELIEES ENSEMBLE. - In-quarto plein veau, dos orné de fleurons à froid teintés noir (deuil), pièce de Titre maroquin doré titré à froid. Petite fissure d'1 cm de cuir mors ebd et deux petites traces de vers au plat ; petit reste d'étiquette de bibliothèque ancien. - Ex-libris armorié d'alliance NORDKIRCHEN. - PREMIERE ORAISON : 1676, Paris, MABRE CRAMOISY, ORAISON FUNEBRE DU TRES HAUT ET TRES-PUISSANT PRINCE HENRI DE LA TOUR D'AUVERGNE, VICOMTE DE TURENNE, Maréchal Général des Camps & Armées du Roi... Prononcé à Paris dans l'Eglise de Saint EUSTACHE le 10 janvier 1676, plusieurs ex-libris manuscrits dont Ferdinand Baron de Blettenberg. 55 pages, Vignette aux armes du Maréchal, Bandeaux par Louis COSSIN aux Armes funéraire d'Henri de la Tour D'Auvergne, lettrine et Culs de lampe. - ORAISON FUNEBRE DE MADAME MARIE DE WIGNEROD, DUCHESSE D'AIGUILLON, PAIR DE FRANCE Prononcée en l'église des Carmélites de la ruë Chapon le 12. jour d'Aoust 1675 par Monsieur l'Abbé FLECHIER de l'Académie Françoise. 1675 à PARIS Chez MABRE CRAMOISY, manque ancien de la Vignette, 42 pages, bandeau funéraire aux armes de la Duchesse d'Aiguillono, lettrine et cul de lampe. - ORAISON FUNEBRE DE MADAME JULIE-LUCINE-D'ANGENNES DE RAMBOUILLET DUCHESSE DE MONTAUSIER Dame d'Honneur de la Reine prononcé en présence de Madame l'Abbesse de saint Estiene de Reims, & de Madame l'Abbesse d'Hiere ses Soeurs, en l'église de l'Abbaïe d'HIERE, le 2 janvier 1672. 56 pages, Date rasée, A PARIS Chez Sebastien CRAMOISY, bandeau funéraire aux armes de Mme de MONTAUSIER, vignette et culs de lampe

TROIS EDITIONS ORIGINALES DES ORAISONS FUNEBRES ASSEMBLEES ET DES PLUS RARES ET RECHERCHEES.

LACRETELLE Ainé (Pierre Louis de)

OEUVRES DE P. L. LACRETELLE Ainé (EXEMPLAIRE Du Gal FOY Avec Lettre autographe signée, 2 envois au Général FOY et un de l'Avocat et Homme Politique PARENT REAL )

- 1823 & 1824, Paris, BOSSANGE. - Exemplaire du Général FOY. EDITION ORIGINALE, reliée avec Note et Hommage Nécrologiques, 1 L.A.S de l'auteur au Général FOY, 2 envois au Général et une envoi de PARENT REAL pour la Nécrologie précédent le T. I. - Oeuvres completes de ses 6 Volumes demi basane d'époque dans leur état avec manques et défauts divers (cf. Photos). - Superbe lettre, L.A.S. 2 ff. in-8 relié dans l'ouvrage au Tome IV dans laquelle il s'adresse au Général FOY : "Voici, Mon Général, un 3eme ouvrage de moi. Il m'est si doux et si flatteur que les autres ayant pu plaire à un Juge tel que vous et intéresser l'un des beaux talents et des beaux caractères de votre indigne époque, que je m'empresse de vous en faire hommage, même avant sa publication ; mais en vous priant d'en différer la lecture, dans ce moment ou vous allez encore éclairer votre pays, sans pouvoir le servir. Adieu Général, agréez tous mon respect, mon admiration et mon dévouement. Signé LACRETELLE Ainé. Par ce 28 avril 1824". Il décède le 5 septembre 1824. - 3 ENVOIS AUTOGRAPHES SIGNES au Général Foix aux t. 1- 4 & 6. - Ier VOLUME Tome 1, ELOQUENCE JUDICIAIRE, 1823, f. p. de fx titre, p. de titre. Inséré lors de la reliure la Notice Nécrologique de PARENT REAL (PARENT REAL Nicolas Joseph Marie, comte (1757-1834) Conseil des Cinq-Cents, Tribunat et Avocat à la Cour de Cassation) avec son envoi à M. le Général Foy, Député, 7 pp. ; Mémoires pour Mr P. L. LACRETELLE contre le Jugement par Défaut Mars 1821, 59 pp., v pp. d'avertissement, 427 pp. correspondant à la Table des Matières du volume ; - 2nd VOLUME Tome 2, ELOQUENCE JUDICIAIRE, 1823, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 465 p. - 3me VOLUME Tome 3, ELOQUENCE JUDICIAIRE ET PHILOSOPHIE LEGISLATIVE, 1823, 424 p. 1 f. pour la Table. - 4me VOLUME - Tome 1, PORTRAITS ET TABLEAUX, L.A.S. reliée dans l'ouvrage, Envoi d'Hommage de l'Auteur manuscrit, 1824, xxxvj p., 434 p. - 5me VOLUME - Tome 2, PORTRAITS ET TABLEAUX, 446 p. - 6me VOLUME - Tome 3, ROMAN THEATRAL, Envoi manuscrit au Général FOY et hommage de l'Auteur. 225 p. A la Suite, OBSERVATIONS DU GENERAL LACLOS Sur le FILS NATUREL, et PENSEES, OBSERVATION FRAGMENTS sur l'ART DRAMATIQUE, 225 p.

- Pierre Louis de Lacretelle (1751-1824), dit « Lacretelle l'aîné », député français, actif sous la Révolution et le Consulat. Membre de l'Académie française dès 1804, il se consacre à la littérature sous le Premier Empire et la Restauration. - MAXIMILIEN SEBASTIEN FOY, Général de Division Baron puis Comte d'Empire. Né en 1775 à Ham et mort le 28 novembre 1825 à Paris. Officier dans les guerres de la République, refuse le poste d'Aide de Camp de Bonaparte, fait les Campagnes d'Empire. Député libéral sous la restauration. Grâce à une propriété qu'il possède à Pithon, village proche de Ham mais dans le département voisin, le général Foy peut être élu, aux élections partielles du 11 septembre 1819, député du département de l'Aisne. Il est réélu en 1824 à Saint-Quentin, Vervins et Paris. Il opte pour Vervins. Devient l'un des chef de file et dès son premier discours, il fait preuve d'un grand talent oratoire.

LARIVE (JEAN MAUDUIT)

COURS DE DECLAMATION PRONONCE A L'ATHENEE DE PARIS

PREMIERE EDITION COMPLETE DES DEUX TOMES ET 3 VOLUMES. - 1810 à PARIS, chez DELAUNAY. - 3 Volumes in-8 plein basane marbrée. Dos lisses ornés de fleurons, pièces de titre maroquin rouille. Plats marbrés. - Premier volume : 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 334 p. dont Table des douze séances. - Second Volume : Tome Second première partie, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 402 p. 2 ff. - Troisième Volume : Tome Second Seconde partie, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 352 p. 1 ff.

- Jean MAUDUIT, dit LARIVE (ou de La Rive ou Delarive),acteur français né à La Rochelle le 6 août 1747 et mort à Montlignon le 30 avril 1827. - Auteur d'une Réflexions sur l'art théâtral en 1801 et en 1804 du Cours de Déclamation en 12 séances complétée en 1810 d'une seconde partie. - Sa carrière d'acteur sera essentiellement à l'Académie Française. Il sera supplanté par Talma. Emprisonné plusieurs fois à la Révolution, Larive se retire dans sa propriété de Montlignon dont il devient maire. Ami de Voltaire, il s'est vu confier à de nombreuses reprises le rôle principal dans ses pièces.

ROUSSEAU JEAN BAPTISTE

LES OEUVRES CHOISIES DU Sr ROUSSEAU CONTENANT SES POESIES. EX-LIBRIS DE TRONSON DUCOUDRAY AVOCAT DE LA REINE MARIE ANTOINETTE. 7 GRAVURES DE PICART LE JEUNE.

1714, à ROTTERDAM, Chez Fritzch et Bôhm. - In-12 plein veau, cuir fendu et coiffes frottées cf. photos - 1 f., planche illustrée frontispice, p. de titre avec la SIGNATURE DE DUCOUDRAY Avocat de la Reine Marie Antoinette, 7 gravures de PICARD, et 286/286 tous aux épigrammes. 398 p., en mauvais état avec manques de feuillets des pages 226 à 239. Légère humidité aux premiers feuillets.

- TRONSON DU COUDRAY se fit connaitre par ses plaidoiries en particulier lors de l'Affaire Solar, le Comte de Broglie contre l'abbé George, mais essuya un revers avec l'Affaire Sanois. Il s’offrit à la Convention pour la défense de Louis XVI ce qui lui fut refusé. En revanche, on lui confia la défense de la reine Marie-Antoinette lors de son procès. Il est avocat au procès des Nantais et gagna grâce à sa plaidoirie poignante l'acquittement de ses clients. - Jean-Baptiste ROUSSEAU poète et dramaturge français, né à Paris le 6 avril 1669, mort à Bruxelles le 17 mars 1741.