Sujet : Humour

7 résultats

ALBERT DUBOUT & SUZANNE BALIVET

PHOTO MONTAGE ORIGINAL de CORRIDA, DEDICACE (AUTOPHOTO & DEDICACE AUTOGRAPHE) - AUTOGAG-PHOTOGRAPHIQUE. - ABBE CHAIX DUBOUT

- C. 1955, PHOTOMONTAGE ORIGINAL dédicacé par Albert (DUBOUT) et Suzanne (BALIVET). - Auto-gag photographique Original publié dans le livre "Corridas" d'Albert Dubout préfacé par Georges Brassens en 1955. - Dimensions : 15.7/10.9 cm. - TEXTE : "Meilleurs voeux pour toi et toute la famille. Bon Baiser Signé Albert Suzanne." - Au dos note manuscrite "Albert Dubout ne rêvait que de taureaux... Photo originale (autophoto et autoraphe d'Abert dubout et de S. Balivet. offerte par l'Abbé Ch. m. Chaix-Dubout"

- La mère d'Albert DUBOUT, née CHAIX, était la tante de l'Abbé qui aimait raconter que, lors des rencontres familiales, son cousin humoriste était triste comme un jour sans pain et que c'était lui le prêtre, qui mettait la galerie en joie. Quel paradoxe ! Cf. Nouvelle République du centre. - Albert DUBOUT (Marseille 1905-Mézy-sur-Seine, 1976) illustrateur célèbre et prolixe. Il a réalisé entre autres 70 peintures à huile dont les fameuses Corridas avec leurs ombres et lumières ainsi que les Toreros. Avec Magritte et Steinberg, il est certainement l’un des artistes les plus influents de toute une génération de dessinateurs et illustrateurs. Passionné de mise en scène et d’« auto gags » photographiques. - Suzanne BALLIVET (Paris, 1904 - Saint-Aunès, 1985) peintre et illustratrice. Elle se remarie le 20 mai 1968 avec Albert Dubout à Saint-Aunès où elle possède une propriété familiale. Inhumée au cimetière de Saint-Aunès, où elle repose auprès d'Albert Dubout, son second mari.

CHAPELAIN-MIDY Roger

CROQUIS DE PERSONNALITES - 13 DESSINS ENCRES, PORCHERE, Lieutenant MORNET, l'Expert DOYEN, Jean de BONNEFON, M. BERTHELIER, M. CAILLAUX, M. HUDELO, Me SALLES, M. BERTHELLI, anonyme, PORCHERE, M. SOTTOLANA, M. PANON, M. Louis BARTHOU.

S.d., vers 1935/1942, 13 CROQUIS de personnalités, toutes nominatives dont 3 sont signées RChapM, R.Midy, chap. dont une avec rehauts de gouache. - Dimensions d'environ 100 mm par 75 mm. - PORCHERE, Lieutenant MORNET, l'Expert DOYEN, Jean de BONNEFON, M. BERTHELIER, M. CAILLAUX, M. HUDELO, Me SALLES, M. BERTHELLI, anonyme, PORCHERE, M. SOTTOLANA, M. PANON, M. Louis BARTHOU.

- CHAPELAIN Roger, dit Roger Chapelain-Midy, né le 24 août 1904 à Paris, mort dans cette même ville le 30 mars 1992, est un peintre, lithographe, illustrateur et décorateur de théâtre français. École des beaux-arts de Paris, académies de peintures du quartier de Montparnasse. Il deviendra professeur chef d'atelier de 1955 à 19742. Il expose en 1927 au Salon d'automne et à partir de 1929 au Salon des indépendants et au Salon des Tuileries. Il reçoit le prix Carnegie (en) en 1938. Il réalise des décorations murales pour la mairie du 4e arrondissement de Paris, le foyer du théâtre national de Chaillot, l'Institut agronomique de Paris, ainsi que des décorations pour des paquebots, dont le France. Décorateur et costumier de théâtre, dès 1942, il a notamment travaillé pour Les Indes galantes de Rameau en 1952, et pour La Flûte enchantée de Mozart à l'Opéra de Paris en 1954. Le succès de ses travaux lui permettent de travailler à l'opéra de Cologne. Il recevra à ce titre le grand prix du théâtre à la biennale internationale de Sao-Paulo en 19624. On lui doit aussi des illustrations pour des textes de Jean Giraudoux, André Gide, Charles Baudelaire, Fontenelle (Entretiens sur la pluralité des mondes), Jean de La Fontaine, Charles Vildrac, Georges Simenon (La Fenêtre des Rouet, 1945), etc. Il a illustré la couverture de La Chanson de Maguelonne de Michel Mourlet pour la Table Ronde (1973). Valéry Giscard d’Estaing, alors président de la république française, lui commande un Portrait du Général de Gaulle destiné au palais de l'Élysée à Paris. Dans une lignée tardive du symbolisme et du surréalisme, toute une partie de son œuvre porte l'empreinte de ses préoccupations spirituelles, matérialisées par la récurrence obsédante de décors et d'objets insolites tels que carrelages en damier, masques, mannequins et miroirs. Il publie en 1984 un recueil de souvenirs et de réflexions sur l'art, Comme le sable entre les doigts. Roger Chapelain-Midy est enterré à Nancray-sur-Rimarde (Loiret).

CHOCARNE MOREAU

LE PATISSIER ET LE PIERROT

LE PATISSIER ET LE PIERROT CHOCARNE-MOREAU - Probablement une étude préparatoire pour son oeuvre "Bataille de confettis à la Mi-Carême 1907 à Paris". - Signée, Slnd mais vers 1907. - ETUDE PEPARATOIRE au LAVIS D'ENCRE signée au crayon par CHOCARNE MOREAU sur le thème qui lui est cher du Patissier associé au Pierrot et à un chien. Le thème du Pierrot est peu commun dans son oeuvre mais existe. - Dimension du Cadre : 52/41 cm - Dimension du Lavis : 24/35 cm - Encadrement assez ancien bois verre, dos intact non ouvert. L'orthographe de son nom norma est Chocarne Moreau, il signera ses peintures du trait d'union CHOCARNE-MOREAU Du Pierrot" on connait de lui la "Bataille de confettis à la Mi-Carême 1907 à Paris" dans laquelle on voit le Pierrot en même position jetant des confettis cf. Wikipedia à "confetti". La ressemblance est totale sinon que le sujet est inversé, mais le costume est le même, le visage et le geste identiques.

Du Pierro" on connait de lui la "Bataille de confettis à la Mi-Carême 1907 à Paris" dans laquelle on voit le Pierrot en même position jetant des confettis cf. Wikipedia à "confetti". La ressemblance est totale ormis que le sujet est inversé, mais le costume est le même, le visage et le geste identiques. CHOCARNE MOREAU est Né à Dijon en 1855 d'une famille d'artistes, son père est professeur de peinture et il est neveu du père Bernard Chocarne et de l'abbé Victor Chocarne, ainsi que le cousin des sculpteurs Mathurin, Hyppolyte et Auguste Moreau. Paul Chocarne entre à l'École des beaux-arts de Paris, où il est successivement l'élève de Tony Robert-Fleury et de William Bouguereau1. Il débute au salon des artistes français de 1882 et y expose assez régulièrement à partir de cette date1 sous le nom de Paul Chocarne-Moreau. Chocarne Moreau se spécialise dans la peinture de genre. Il représente des scènes de la vie parisienne dont les héros sont généralement de jeunes garçons issus de milieux populaires (jeunes apprentis-pâtissiers, ramoneurs, enfants de chœur, écoliers) se livrant à toutes sortes de facéties.

CURNONSKI (SAILLAND Maurice Edmond)

DEMI-VEUVE - LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE "Coton kinois" A SON AMI JEAN AJALBERT.

EDITION ORIGINALE, - Paris, Albert MERICANT, s/d.(1905) orné de 28 compositions hors texte de FLORIANE, 342 p. Sous son cristal d'origine; - LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE CURNONSKI adressée à Jean AJALBERT Direteur de la mANUFACTURE nationale de Beauvais dans l'Oise, cachet de paris du 6 juin 1925 et de Beauvais du 7 juin. Timbre. TEXTE : 14 place de Laborde, 5 juin, Merci et de tou Cur - cher bon maitre et ami. Je tâcherai comme on dit à l'Académi (l'autre !) de "rebiffer au truc". Je ne suis qu'un chroniqueur humoriste mais .. "l'Allusion féconde habite dans mon sein". Le Guide de la France Gastronomique m'aménera, l'an prochain, dans la fière et noble Auvergne. Et j'espère bien vous y retrouver, mais je voudrais ien vous revoir auparavant ! Toute la respectueuse et reconnanssante affection de votre vieux "Coton Kinois". Signé Curnonski. (Coton Kinois probablement en référence à son voyage en Extrême Orient ?)

- Maurice Edmond SAILLAND, dit CURNONSKY, Angers le 12 octobre 1872 Paris le 22 juillet 1956, Gastronome, humoriste et critique culinaire français, surnommé "PRINCE DES GASTRONOMES" Après l'exposition universelle de 1900, il fait partie d'une délégation de presse qui part en Extrême-Orient : il y découvre notamment la diversité de la cuisine chinoise. À partir de 1921, il publie avec son ami Marcel Rouff La France gastronomique, une collection de 28 recueils (sur 32 prévus) sur la cuisine régionale et sur les meilleurs restaurants de France. Faisant partie de l'Automobile Club de France, il participe à la naissance du guide Michelin. En 1927, il est élu « prince des gastronomes ». En 1930, il fonde l'Académie des gastronomes et l'Académie de l'humour avec Romain Coolus. Il publie au total une cinquantaine d'ouvrages sur la cuisine. Membre de l'Académie Rabelais, chevalier de la Légion d’honneur en 1928, il est fait officier en 1938. --Jean Ajalbert, 1863/1947 à Cahors, enterré à Bredons dans le Cantal, Critique d'art, avocat et écrivain naturaliste anarchiste. 1917, son fils est tué, il devient conservateur de la Manufacture nationale de tapisserie de Beauvais, où il reste en activité jusqu'en 1935. Pendant cette période, il publie plusieurs textes de propagande pour la paix (L'Heure de l'Italie, Propos de Rhénanie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il collabore à L'Émancipation nationale de Jacques Doriot, organe du Parti populaire français (PPF). Il signe également une Protestation des intellectuels français contre les crimes anglais aux côtés de La Varende, Céline, Drieu, Brasillach, Bonnard et Hermant.

Maurice ALHON, Louis HUART et Ch. PHILIPON pour les Textes; DAUMIER, GRANVILLE, GAVARNI, BOUCHOT, TRAVIES, BENJAMIN pour les lithographies.

MUSEE POUR RIRE

- Sans date, (Edition Originale 1839 & 1840) PARIS, chez AUBERT, Galerie Véro-Dodat. - In-quarto demi chagrin comportant 51 parutions dans le désordre de 4 pages chacune dont pour chaque un dessin Lithographié. - Textes par MM. Maurice Alhon, Louis Huart et Ch. Philipon et Dessin lithographiés par DAUMIER, GRANVILLE, GAVARNI, BOUCHOT, TRAVIES, BENJAMIN.

- Parutions dans le Désordre & Mises en ordre suivant : 3. 4. 5. 7. 8. 9. 10. 11 . 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 25. 26. 27. 28. 29 .30. .31. 34. 35. 37. 39. 41. 43. 44. 45. 46. 47. 48. 49. 96. 116. 117. 118. 119. 130. 130. 132. 134. 135. 141.

NOLHAC (Henri de)

LA VALSE DES FAUX - DESSIN HUMORISTIQUE DE JUSTICE

Signé en bas à droite Dimension : 7.5 par 11 Représentation d'un magistrat tournant la manivelle d'une boite à musique et chantant "n'en jetez plus.. La Cour est Pleine !! Dessin intitulé : LA VALSE DES FAUX

SUPERBE PETIT DESSIN HUMORISTIQUE ET CARICATURAL

PEPIN, ANCOURT et autres illustrateurs.

LE MONDE COMIQUE Aux Bureaux du Journal des Voyages et des Feuilletons Illustrés. TETE DE SERIE 1 à 115

1879, in-quarto demi basane rouge, dos unis avec titre, date et filets aux fers rouges. - Tête de Série du Monde Comique, comportant les 115 premières parutions essentiellement illustrées par PEPIN et ANCOURT. Chaque parution comporte 8 pages dont la première de tête toujours en couleurs signée.

Bel exemplaire, très frais.