Sujet : MANUSCRITS

36 résultats

PLACARD DE VITRINE DE LIBRAIRE 17e "ICI ON ACHETE LES VIEUX PARCHEMINS"

- Placard folio en parchemins de 33/28 cm avec 7 lais de sceaux et noms des signataires, "ICI ON ACHETE LES VIEUX PARCHEMINS" sur une lettre d'achapt datée de 1644.

- Amusant témoignage d'une vitrine de libraire du temps passé probablement 18e.

(GEORGE SAND) DEGOUSEE et LAURENT Ingénieurs Civils

L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA CHATRE, INDRE.

2 ff. dont 2 pp. manuscrites et signés sur papier bleu à Entête de l'Entreprise DEGOUSEE, CH. LAURENT & Cie Ingénieurs Civil, en date du 28 juillet 1870. Très joli croquis dans le texte de la situation géologique du domaine de NOHANT. Après un long descriptif sur la situation géologique de Nohant, l'Ingénieur conclut : "De cette note il résulte que les alternance de marne argileuse et de calcaire qui composent les trois étapes inférieures du lias , ne contenant aucune couche perméable, ne doivent préenter aucune chance de réussite pour une recheerche d'eaux artésiennes. Il n'en est pas de même de la partie supérieure du trias, dont la couche affleurent en des points bien plus élevés que Nohant et contiennent des limes de sables interposés dans des limes d'argiles. Un résultat doit y être là plus que probable. La profondeur à laquelle il faudrait pousser le forage ne peut pas nous être connu d'avance, mais nous estimons que la marne crissée ne pourrait être atteinte à NOHANT AVANT UNE PROFONDEUR DE CENT A CENT VINGT MÊTRES" et termine en indiquant que "le prix du mêtre de forage coûterait entre soixante dix et quatre vingt francs jusqu'à la limete de deux cents mêtres qui ne serait certainement pas mlême approchés."

Belle et longue lettre en réponse à son désir de trouver des EAUX JAILLISSANTES sur le Domaine de Nohant.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

12 ETUDES D'OBJETS JAPONISANT POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - 1921 - ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 12 ETUDES PREPARATOIRES D'OBJETS en Gouache et Aquarelle de caractère Japonisant daté au dos par un bon de commande daté de 1921. Projet pour boites ou idées de décors. - Contrecollées sur feuillets forts 21/29.7

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

11 ETUDES AQUARELLES DE FAÏENCES CLASSIQUES ET ANTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - AQUARELLES CRAYONS ET GOUACHES

11 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 7 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - 7 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 4 crayons et rehauts de gouache. Une avec au dos une invitation sur l'Art Polonais au Musée d'Art Moderne

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

22 ETUDES PREPARATOIRES DONT ART DECO DE FLEURS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - AQUARELLES CRAYONS ET GOUACHES - 1930

22 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 12 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - S'ajoutent 7 études au dos et divers documents administratifs tels Comptes d'Or, pièces prises d'urgence au défournement,

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

8 ETUDES DESSINS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - LABEURS PAYSANS - 1920

8 Etude Préparatoires sur le thème de la VIE PAYSANNE pour la MANUFACTURE DE SEVRES contrecollées sur 3 feuillets 21/29.7. Facilement décollables.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ETUDE PREPARATOIRE A L'ENCRE DES SIGNES DU ZODIAQUE POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

Etude pour la MANUFACTURE DE SEVRES - 7.8 par 9 cm , Etude à l'encre contrecollé avec au dos un document administratif de compte d'or de la Manufacture.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19e caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES DE DECORS DE FAÏENCES ART DECO POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - S'ajoutent études au dos et divers documents administratifs tels Comptes d'Or, morceau de papier entête manufacture de Sèvres daté 7 janvier 1954.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES D'OISEAUX EXOTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES.

8 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). Uné études est recto verso. - Vers 1950. - 3 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 3 crayons dont un au dos, 1 crayon de couleurs.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

14 ETUDES ART DECO de CHRIST EN CROIX POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 14 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO de CHRIST EN CROIX Contrecollées sur 6 feuillets ivoire fort 21/29.8. 5 études sont au dos dont 2 d'assiettes. Un bandeau de journal aux noms et adresse de LEDUC ADRIEN

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

21 ETUDES ART DECO ANGELOTS ET AMOURS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 21 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO contrecollées sur feuillets 21/29.7 cm crème, représentant des angelots et des amours. Aqurelles, encres et crayons. Lavis.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

22 ETUDES AQUARELLES ART DECO DECORS BRETAGNE, PAYS BASQUE, CAMARGUE & autres POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1925/30

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 22 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO REPRESENTANT DIVERSES REGIONS dont la BRETAGNE, LE PAYS BASQUE, la CAMARGUE, BERRY, ALSACE, contrecollés sur 10 feuillets 21/29.7cm.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

7 ETUDES ART DECO DE COQS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 7 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DE COQS dont sur une Enveloppe adressée à Mme LEDUC et à son dos diverses petites études au crayon. Contrecollées sur feuillets de papier fort facilement enlevables.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES ART DECO PAYS NORDIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

8 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DONT 3 AU DOS DE CARTON D'INVITATION A DES EXPOSITIONS VALADON, MUSEE DU LOUVRE, REOUVERTURE DU PETIT PALAIS.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

Anonyme

COUTUME D'AUVERGNE - MANUSCRIT - COMMENTAIRE DE DROIT COUTUMIER A LA LUMIERE DE LA COUTUME D'AUVERGNE. MANUSCRIT daté 1775. (PROCEDURE, VOIES D'EXECUTION, SURETES).

- 1775, Manuscrit In-Quarto plein maroquin coiffe supérieure élimée servant de portfolio aux 8 cahiers reliés entre eux par deux ficelles de parchemin en une seule couture en coiffe et queue. - COMMENTAIRE TOUCHANT POUR L'ESSENTIEL LA PROCEDURE CIVILE, LES VOIES D'EXECUTION, LES SURETES. - LE TEXTE nous semble excéder le TITRE : CONFERENCE SUR LE DORIT D'ACCROISSEMENT ARTICLE TRENTE UN, TITRE DOUZE DE LA COUTUME D'AUVERGNE Ce Ier 8bre 1775. - 366 pp. dont 352 manuscrites. Ecriture parfaitement lisible. Joint f.152 1 153 dans le document 2 ff. de 4 p. un COMPLIMENT EN VERS de JJ. ROUSSEAU aux CHARTREUX d'.. en SAVOYE près Chamberry ou il est postulant, suit un au Cardinal de BERNIS et au un autre au dos à la REINE DE FRANCE. - Les 15 premières pages sont consacrées à une CONFERENCE SUR LE DROIT D'ACCROISSEMENT ARTICLE 31.12 DE LA COUTUME D'AUVERGNE dont 7 Questions. 1 f. - 8 p. relatives à l'ordre des successions collatérales suivant l'esprit de la coutume d'auvergne avec schéma, 1. 3 ff. vierges. - 1er cahier. DES JUGES SUBALTERNES BASSE, MOYENNE JUSTICE. Des JUSTICES ROYALES ORDINAIRES. Bailly, Sénéchal. Au Criminel. Des Praesidiaux. Criminel. Crimes dont les Prévosts.. Pouvoir des Arbitres.Compromis devant notaire. Acte SSP. Sentence Arbitrale. Instructions pour les Différentes Procédures. Explication de cause instance et procès. Projet de déffense. Incidents. Intervention en procès. Subrogation d'instance. Recours. Appointement. Appellation verbale. Appellation en procès par écrit. Des Sentences. Interlocutoire. Sentence et provision au civil. Sentences définitives. Formalité des ordonnances. Exemples des sentences. A l'Hotel. De ce qui se décide à l'audience et aux instructions. Sur les Remplations. Sur le Pétitoire. Possessoire. Pour former la compte. Sur une revendication de meubles. Demande en compte sur une universalité. Sur des egouts. Au possessoire. Principe en matière de servitude titre 17 cout. Auvergne. diverses servitudes.. Des Dixmes 17 18 cout. d'Auvergne. Dixmes infeodées. Curés. Novalles. QUESTIONS. Preuve d'Infeodation. Déclaration du Roy de 1726 en faveur des curés et vicaires perpétuels. Avis du Conseil sur les dixmes. Sur les fondations. - AVIS DE CONSEIL DONNE PAR DEUX AVOCATS de PARIS en 1741 pour des Cens (12 Demandes et Réponses). - VENTES SUR PLACARD puis SAISIES dont saisie et exécution des meubles, devoirs des huissiers, criées, formule du congé d'adjugée, restitutions, sentence sur le recisoire, action redhibitoire, f. 65 à 97; - RETRAIT FEODAL CONVENTIONNEL ET LIGNAGE. Titre 23 de notre Coutume. 41 Articles commentés. Observations. Notes. Procédure sur le retrait, acte instrumentaire, autre exploit en retrait lignagé en conséquence. Sentence qui donne acdte des offres. Sentence définitive. Autre sentence. Des HYPOTHEQUE QUI SE DIVISENT. - DES HERITIERS. COUTUME D'AUVERGNE TIT. 12 art.4 à 46. L'USUFRUIT... - DICTUM d'une SENTENCE. Déguerpissement. Formes. Bornage. Sur une interdiction d'un prodigue ou d'un fou. - CONFUSION qui existe dans la Coutume d'Auvergne. Des Prescriptions. De celles portées par la Coutume d'Auvergne. Art 1 à 20; - Peremption d'instance. Transactions. Précaire. rentes. Prêt. - Actions des cohéritier et coobligés. - Des TESTAMENT dela Coutume d'Auvergne. Titre 12 Art. 16. Donations. Des Baux. Expulsions. - PRIVILEGES. De la Vente. f. 158& 159 (cf. JJ. ROUSSEAU) - De la Taxe des Dépends titre 31 ord. 1663. Des intérests. Reddition des comptes. - Contraintes. Exemptés de la contrainte par corps.

ANONYME

DICTIONNAIRE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES

Non daté, Vers 1775(+-). DICTIONNAIRE ALPHABETIQUE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES avec 850 entrées environ. - In-quarto plein vélin, au dos à l'encre brune DIOCESE BOURGES en long et en petit en haut. 1 f. avec titre à l'encre "LE DIOCESE DE BOURGES" - 293 pages manuscrites à l'encre brune comprenant les noms des PAROISSES ou PRIEURES avec en marge gauche et titres les "Noms des Curés avec dates", la dernière est de 1771 et EGALEMENT, références de repères de Cartes pour chaque nom. Les entrées vont d'ABILLY à YSSOUDUN et YVOY LE PRES, une dernière page modeste est réservée aux Archidiaconats du Diocèse de Bourges.

- EXCEPTIONNEL et Enorme Travail d'érudition fin 18° S., p. On compte environ 850 entrées DE PAROISSES ET PRIEURES incluant le CHER, l'INDRE, l'ALLIER, un peu la NIEVRE et du LOIR et CHER. - Il ne semble pas exister d'ouvrage manuscrit ou édité jusqu'à nos jours et qui recense l'ensemble des Paroisses et Prieurés ainsi que leurs description hiérarchique et géographique. (bnf et bibliothèques) et touche de façon aussi étendu et précise à l'Organisation du Diocèse.

BARBES ARMAND

BARBES - LETTRE AUTOGRAPHE AU GENERAL DE COURTAIS SIGNEE DE SA PRISON DE BELLE-ISLE EN 1854. REVOLUTION DE 1848

- 2 pp. in-8 manuscrites de sa Prison de Belle-Isle (Il fut condamné à la déportation, en avril 1849, par la HAUTE COUR DE JUSTICE DE BOURGES, jugé coupable d’un double attentat ayant eu pour but de renverser le gouvernement et d’exciter à la guerre civile): TEXTE :"Le 24 juillet 1854, Je vous remercie, mon pauvre ami, d'avoir pensé à nous au milieu de votre désolation. Jamais père n'a été plus affligé que vous, mais jamais aussi cris de douleur n'ont plus vivement impressionné d'autres coeurs. Fayolle me laisse aujourd'hui le soin de vous écrire, parce qu'il est pris depuis quelque temps d'un rhumatisme qui l'empêche de tenir la plume, mais sa 1ere lettre sera pour vous. Quand à Albert (MARTIN) que l'on a été obligé de transférer à Tours pour arrêter les ravages d'une maladie pareille à celle qui a enlevé votre bien aimée Sara, je vous réponds que son chagrin sera aussi bien grand. Les détails que vous nous donnez sur la mort chère enfant bien loin de nous paraître trop longs ont augmenté notre affection pour vous. Ah ! c'est bien ainsi qu'après un coup qui la frappe dans la meilleure partie de son existence et dans le fond même de ses entrailles, un père doit parler à ceux qu'il croit capable de comprendre son désespoir ! Je ne connaissais pas cette noble fille que dieu vous avait donnée, mais d'après ce que j'en ai appris, je n'exagère rien en vous disant que j'en porterai toujours le deuil dans mon coeur. Sa bonté, son courage pendant la longue maladie, son héroïsme à ses derniers moments en font pour moi un de ces anges auxquels on doit un culte même dans les avoir vus. Sa foi ne sera pas trompeuse car tant de sublimes qualités ne sauraient appartenir à ce corps qui s'est refroidi dans vos bras et que l'on porte aujourd'hui en terre. non ! soyez en sûr il est chez l'homme un autre principe qui ne peut pas ! Cet être véritable vous le retrouverez toujours aussi bon, aussi chaste, aussi dévoué et perfectionné encore dans ce que l'enfant nommait avec raison un meilleur monde. là elle vous appellera encore son petit père. Prenez donc ce qui vient de vous arriver pour une séparation momentanée et non pas pour une destruction. Les méchants peuvent avoir intérêt à ce que tout finisse avec cette vie et par suite ils s'efforcent de se faire une croyance concordante avec leurs intérêts à ce que tout finisse avec cette vie et par suite ils s'efforcent de se faire une croyance concordante avec leurs intér$ets, mais elle qui n'avait jamais fait que du bien aux autres vous voyez qu'elle ne doutait ni de l'existence de dieu ni de son âme. Je partage mois-même depuis longtemps cette foi et voilà pourquoi je vous en parle d'abondance de coeur et avec la conviction intime que je n'ai pas besoin de vous demander pardon pour des idées qui sont je le crois aussi les vôtres. Ma Soeur a vu cette pauvre enfant à Bourges, elle aura aussi des larmes pour cette jeune fleur fauchée si vite, car je lui apprendrai ce malheur. M..., Daniel & & - se joignent à Fayolle et à moi pour vous serrer la main. Adieu, présentez mes douloureux hommages et mes respects à Madame et Mademoiselle de Courtais. Votre Dévoué et affectionné. SIGNE A. BARBES- Prison de Belle Isle 24 juillet 1854

- BARBES Armand, (Pointe-à-Pitre, 18 septembre 1809 - La Haye, 26 juin 1870), républicain farouche, éternel opposant à la monarchie de Juillet, restera dans l'Histoire comme l’homme de deux journées du 12 mai 1839 insurrection, par laquelle les républicains des Saisons tentent de renverser Louis-Philippe, et pour laquelle il sera condamné à la détention perpétuelle, puis libéré par la révolution de 1848 ; celle du 15 mai 1848, par laquelle les militants des clubs tentent d’imposer leur loi au gouvernement provisoire. Incarcéré puis amnistié en 1854, il choisira de s'exiler. Il fut condamné à la déportation, en avril 1849, par la HAUTE COUR DE JUSTICE DE BOURGES, jugé coupable d’un double attentat ayant eu pour but de renverser le gouvernement et d’exciter à la guerre civile. - COURTAIS (Général Vicomte Amable Gaspard Henri de) né le 10 janvier 1790 à Montluçon et mort le 10 juin 1877 (à 87 ans) à Doyet, est une personnalité de la Deuxième République et du département de l’Allier.

BERRYER Père, Avocat

EXPOSE JUSTIFICATIF POUR LE MARECHAL NEY & ANNOTE DE LA MAIN du TEMOIN MARQUIS DE VAULCHIEZ du DESCHAUX

Sans date, mais nov. Décembre 1815, de l’Imprimerie d’Ant. Bailleul, Dans un Portfolio demi maroquin à coins rouge à lacets, Titre aux fers dorés. In-quarto non relié cousu comportant 20 pages imprimées numérotées, très largement annotées de la main du Marquis de VAULCHIEZ du DESCHAUX, Préfet du Jura qui témoigna à charge au procès du Maréchal NEY sur son comportement lors des journées décisives des 13, 14 et 15 mars 1815 et qui devait aboutir à l’Appel de Ney. - Une VINGTAINE D’ANNOTATIONS EN MARGES et MANUSCRITES ne sont pas signées, mais une recherches dans les Procès Verbaux des Témoignages du Procès NEY corroborées au texte manuscrit permettent d’affirmer qu’il s’agit bien du Marquis de Vaulchiez auteur des notes, et témoin de la "trahison". - Les commentaires en marge du document sont postérieures à son témoignage devant le Tribunal et ont vraisemblablement été écrit dans sa propriété du Dechaux. On apprend ainsi que refusant de répondre à l’ordre du Maréchal pour ne pas trahir le roi, il ne sera de fait plus Préfet à la date du 14. Jean Marc DOAZAN ne sera nommé que le 22 mars 1815. - Pour Tous Renseignements, Vous pouvez me joindre par Mail : bernardrolin@orange.fr ou au Téléphone à votre convenance au 06 09 82 43 86 - Merci. Un Document Historique témoignant du Comportement du Maréchal NEY et de sa personnalité. Témoignage direct de la journée du 14 mars 1815 EXPOSE JUSTIFICATIF POUR LE MARECHAL NEY Par BERRYER Père, son Avocat ANNOTE DE LA MAIN du MARQUIS DE VAULCHIEZ du Deschaux Témoin à Charge au Procès de Ney» Sans date, mais nov. Décembre 1815, de l’Imprimerie d’Ant. Bailleul, Dans un Portfolio demi maroquin à coins rouge à lacets, Titre aux fers dorés. In-quarto non relié cousu comportant 20 pages imprimées numérotées, très largement annotées de la main du Marquis de VAULCHIEZ du DESCHAUX, Préfet du Jura qui témoigna à charge au procès du Maréchal NEY sur son comportement lors des journées décisives des 13, 14 et 15 mars 1815 et qui devait aboutir à l’Appel de Ney. Document édité vers novembre décembre 1815, lors du Procès du Maréchal NEY. Une VINGTAINE D’ANNOTATIONS EN MARGES et MANUSCRITES ne sont pas signées, mais une recherches dans les Procès Verbaux des Témoignages du Procès NEY corroborées au texte manuscrit nous permettent d’affirmer qu’il s’agit bien du Marquis de Vaulchiez auteur des notes et témoin de la "trahison". Les commentaires en marge du document sont postérieures à son témoignage devant le Tribunal et ont vraisemblablement été écrit dans sa propriété du Dechaux. On apprend ainsi que refusant de répondre à l’ordre du Maréchal pour ne pas trahir le roi, il ne sera de fait plus Préfet à la date du 14. Jean Marc DOAZAN ne sera nommé que le 22 mars 1815. JUSTIFICATION : - Voir « Procès du Maréchal NEY ou Recueil Complet des Interrogatoires, Paris Chez Michaud 1815. L’interrogatoire du Comte de GRIVEL Maréchal de Camp des Armées du Roi, inspecteur des Gardes nationales nous dit : « Un de mes AMIS vint me dire que le Mal Ney allait trahir en proclamant Buonaparte. Je ne voulais pas croire ce parjure. Au long de ce discours, saisi d’indignation je me retirai. Je vis Mr de Vaulchier Préfet du Jura qui s’était retiré à Lons chez lui ou je couchais : il me montra l’ordre de NEY d’administrer le Département ; sur son refus le Maréchal LUI DIT QU’IL FAISAIT UNE BETISE » cf. p.81, 82, 83, et du Marquis de Vaulquiez p. 39 2° partie des Témoignages n° VI. Le Commentaire Manuscrit en marge du document BERRYER en page 17 écrit : « ..il m’a dit - les Bourbons sont étrangers à la nation, il n’appartiennent qu’à une classe peu nombreuse. Lorsque je me rendis chez M. NEY au reçu d’une Lettre que j’ai conservée et par laquelle il m’ordonnait d’administrer au nom de l’Empereur. Sur ce que je lui que mes d.. et mes s.. ne me le permettaient pas il me répondit « Vous faites une bêtise(souligné) » quelques instants après il me dit vous croyez que les Bourbons reviendront… - TRADUCTION DES ANNOTATIONS EN MARGE : p. 2 – Quelle force majeure peut obliger un honnête homme à servir contre sa volonté et ses sermens . Fais ce que doit … p. 3 – Les Vœux sans doute des ennemis de la France… Et qu’importent la valeur, la Force, les Talens si tout cela est employé à ruiner (à propos de Brave des Braves) p. 5 - Cette passion a été bien malheureuse pour nous. Cet amour aurait bien du se grandir davantage… p. 6 – Il m’avait affirmé le 14 mars 1815 qu’il en avait d’habituelles et fréquentes avec l’Ile d’Elbe (Correspondances). Il n’y avait pas d’homme qui bavardait davantage sur la politique. p.8 - Il m’a dit le 14 mars s’être concerté avec le Mal Suchet… son … tromper pour Strasbourg. p.10 – C’est du moins ce qu’il disait (Organisation des troupes à Lons. - En effet des caissons arrivèrent mais ils étaient vides. Ce fut à son insu et malgré… que je fis venir de la poudre de Poligny et confectionner des cartouches pour les volontaires Royaux de la Garde Nationale. - Je fis en effet partir trois dépêches, l’une pour le Comité de la Guerre et les deux autres pour Oudinot é Suchet. p.11 – Il est vrai qu’il n’a pas accusé Oudinot d’intelligence comme Suchet. – ce fut le 13 au soir que par ordre je fis partir un gendarme déguisé avec en homme de la Ville pour reconnaître le nombre et la force de Buonaparte. Le Maréchal me faisait sentir l’importance de cette mission… p. 12 – J’appris le 13 au soir par M. de Soran que le Mal avait la Proclamation de Buonaparte. Je les priai de me les communiquer : il hésita et me montrant M. de Soran, je m’adressai à celui-cy qui me montra celles des officiers de Buonaparte à leurs camarades de l’Armée. p. 13 – Le 13 il était si bien décidé qu’un instant après m’avoir donné l’ordre de faire partir les 2 espions il déclarait ses projet et leur si abominable motif aux Gaux Lecourbe et de Bourmont -Le préfet de l’Ain n’arrive qu’à deux heures du matin le 147 -Le Gal Gauthier s’était rangé d’après.. sous les drapeaux du Buonaparte. p. 14 – Le Mal Ney connaissait mieux les dispositions de cette troupe que son avocat. -Cette circonstance est fausse. p. 15 – Tout cela est contr… - Toutes ces réflexions n’étaient pas mauvaises pour le décider parcqu’il l’était. Cette lettre a pu finalement déterminer le moment de sa Déclaration ( à propos et suite à la lettre du Gal Bertrand). p. 16 – Et qu’importaient ces différentes circonstances ? Changeait-elles les obligations du Mal ? Il pouvait au moins se retirer comme l’ont fait plusieurs de ses collègues… et son nom, son influence personnelle, son esprit de l’Armée lui imposait doublement ce devoir. - Il aurait du au moins la dater du 147 afin qu’on ne put pas dire qu’il l’avait coàmposé la veille, ce qui détruit tout le système de défense de l’Avocat (à propose de la Déclaration de Ney) p. 17 – En effet, il rappelait à son Aide de Camps Clouet, l’histoire du Bas empire pour *** devait faire les empereurs – Du reste le Maréchal Ney n’avait fait… Il m’a dit « Les Bourbons sont étrangers à la nation, il n’appartiennent qu’à une Classe peu nombreuse. Il nous faut notre dynastie ajoute-t-il avec force, cela se comprend aisément. Lorsque je me rendis chez M. Ney au reçu d’une lettre que j’ai conservé par laquelle il m’ordonnait d’administrer au nom de l’Empereur. Sur ce que je luis que mes … et Mes … ne me le permettait pas il me répondit ; Vous faîtes une Bêtise. Quelques instant après il me dit ; Vous croyez que les Bourbons reviendront. On…… dans ces deux propos tout l’évangile du Mal NEY ; Mais (il) ne supposait pas que je puisse avoir autre chose en vue que mont intérêt. Me trompai-je un instant que son idée était du nombre de celles qu’on nomme libérales (sans doute) parce qu’elles vous mettent tout à votre aise. Quoiqu’il en soit je ne suis qu’un honnête homme……. p. 18 – Je crois bien que m. Ney s’était laissé troper sur les facilités du succès. Quand il s’en aperçut il jugea avec raison que le sacrifice de son honneur n’était pas payé, que son arithmétique était en défaut : qu’il avait fait une bêtise (souligné dans le texte). Sa déclaration est celle d’homme de mauvaise humeur. p. 19 – Je ne pense que le Service et la chose Publique puissent engager à trahir son devoir ; car la chose publique n’est stable qu’autant que l’honneur et la vertu les soutiennent. Le Maréchal Ney le 14 mars et plus tard n’a cessé de dire à des personnes que j’ai déjà désignées plus haut, ensuite à moi que son Plan existait depuis longtemps. Non seulement il convenais mais sse … Avec une cynique impudence de la préméditatiion. Quand le monde en a été témoin à Lons le Saulnier et à Dôle. Dans cette dernière ville il … M. Garnier de ce qu’il était allé à Auxonne à la tête d’une cinquantaine de serviteur fidèles par suite … Sedan de … Et de ce qu’on l’avait honteusement renvoyé. M. Garnier ancien et loyal militaire laissa éclater toute son indignation… Plaisanterie. M. le Maréchal l’en vengea encore plus lâchement en donnatn l’ordre d’arrêter m. Garnier qui fut obligé d’errer longtemps dans une forêt et qui du reste n’aurait jamais dû être arrêté que par surprise… p. 20 – Voilà Précisément ou gît l’erreur, c’est tout à fait une faute authentique. -Pourquoi donc a-t-il publié le contraire. -Je pense pourtant qu’il n’était là que pour se cacher.

Document édité vers novembre décembre 1815, lors du Procès du Maréchal NEY.

BERTHIER, BONAPARTE, MARET

BREVET DE CAPITAINE DE CAVALERIE - JOSEPH ANNE PAQUE natif de GACILLY du MORBIHAN - 1803

- 1 f. folio vélin à entête du Département de la Guerre 9e Régiment de Cavalerie et Cartouche du Consul de la République Bonaparte. - Brevet de Capitaine de Cavalerie donné à Saint Cloud le 30 floréal an XI (20 mai 1803) à Joseph Anne PAQUE. - Document signé du Ministre de la Guerre Louis Alexandre BERTHIER futur Maréchal de l'Empire, du Secrétaire d'Etat Hugues Bernard MARET et signature de BONAPARTE (secrétaire). Cachet de Marianne à frappé à froid "Au nom du peuple français Bonaparte Consul". - Les détails du Service nous apprennent qu'il est natif de sic Gardilly (lire Gacilly) du département du Morbihan né le 5 avril 1750, Cavalier au Régiment le 4 janvier 1770 etc.. - Les Etats de Service indiquent qu'il a fait les campagnes de 1792, 1793, an 2, 3, 4, 6, 7, 8 et 9 et n'a pus faire celle de l'An 5 parcequ'il était prisonnier de guerre. Blessé à la jambe droite à l'affaire du 21 thermidor an 4 et fut fait prisonnier de guerre.

Document qui était conservé sous verre. Sera livré séparément.

BETHUNE (COMTE LOUIS DE)

L.A.S. de Louis de BETHUNE à l'intention de MICHEL BEGON INTENDANT DE LA ROCHELLE (AMIRAL D'ESTREE)

Rochefort, le 25 septembre 1705, - 1 f. d'une page manuscrite signée du Comte de Béthune à Michel BEGON lui demandant de rendre compte de l'état du port de La Rochelle. - TEXTE : "Je vous envoye monsieur copie de la lettre que je viens de recevoir de Monsieur le Marechal d'Estrées par la quelle vous verrez qu'il mordonne de consert avec vous de luy rendre compte du détail et de lestat de ce port. Je vous supplie de me mettre le plutot qu'il se pourra en estat d'y satisfaire afin que le service n'en souffre pont et sy vbous n'y pouvez venir .. faites moy l'honneur de me mander sy je travailleroy avec Monsieur de Montelon, et faites moy aussy celuy de ..... bien sincèrement. Votre très humble et très obéissant serviteru, le Comte de Bethune. A Rochefort ce 25 septembre 1705".

- MICHEL BEGON, dit le "Grand Bégon" né à Blois en 1638, mort à Rochefort en 1710 est admiistrateur et officier de plume de la marine royale. Il est intendant de la marine au port de Rochefort, Intendant de la Généralité de la Rochelle puis Intendant de l'Ile de Saint Domingue. - COMTE LOUIS DE BETHUNE. (1663 - 1734), Marine royale. Enseigne de vaisseau en 1680. En 1682, son oncle François-Annibal petit-neveu de Sully, est promu chef d'escadre de Guyenne. Brevet de capitaine de vaisseau en 1689, En 1690, il hérite de la seigneurie berrichonne. Il sert à nouveau pendant la guerre de Succession d'Espagne. Lors de la bataille navale de Vélez-Málaga, le 24 août 1704, il commande le vaisseau Le Vermandois, 60 canons, dans le corps de bataille commandé par le comte de Toulouse, Amiral de France. Il obtient au mois de septembre 1705 une pension de 1 000 livres sur le budget la Marine, et est mis au mois de novembre 1705 sur la liste des capitaines de vaisseau à la haute paye. Il est promu au rang de chef d'escadre de Picardie lors de la promotion du 28 octobre 1720. Il est fait Commandeur de l'Ordre de Saint-Louis le 17 mars 1728, et promu lieutenant-général des Armées navales ad honores. Il meurt à Rochefort.

BRASSIER Jean

RECU MANUSCRIT POUR IMPOSITION DE L’USTANCILE Daté du 9 avril 1697 Imposition d'Avril 1697 par les Habitants de la Paroisse de Varennes (Nièvre)

Daté du 9 avril 1697 Reçu signé par Monsieur De Ville d’une somme de 92 Livres au titre de l’Imposition d'Avril 1697 de l’Ustancile par les Habitants de la Paroisse de Varennes (Nièvre) par l’entremise de Jean Brassier. Document gravé et manuscrit 19.5/15 cm daté du 9 avril 1697 avec menus défauts visibles sur la photo

HIST. DU DR., au sing. L'ustensile. Ensemble des fournitures dues à la troupe par les gens qui la logeaient et, p. ext., impôt établi par addition à la taille pour tenir lieu desdits fournitures (d'apr. Marion Instit. 1923). L’ustancile est le terme administratif désignant le droit pour les troupes de passage d’être hébergé chez l’habitant, impliquant la fourniture du lit, de la nourriture, du chauffage, de l’éclairage. L’Ustancile pouvait être remplacé depuis l’Ordonnance Royale du 27 décembre 1675 par un impôt accessoire. Il s’établissait par Paroisse. Il permettait aux habitants de la dite Paroisse de se dédouanner d'une servitude considérée comme très difficile à supporter. Daté du 9 avril 1697

CAMILLE HUMEAU de LA SOCIETE DES GENS DE LETTRES

IMAGES DU BERRY - 8 MANUSCRITS - POEMES REGIONALISTES DU CHER - CULAN, MARAIS DE BOURGES, NEIGES EN BERRY, CHAPELLE DE PITIE PRES CULAN, AU DEJEUNER, SANCOINS HOTEL SAINT JOSEPH, SANCERRE, SOLOGNE HIVERNALE, ARGENT SUR SAULDRE, SOLOGNE, LA MOULINE (BOURGNEUF EN BERRY)

- ENSEMBLE de Poèmes manuscrits originaux inédits pour la plupart consacrés à divers lieux du berry et de l'Indre en particulier. - CULAN, manuscrit original recto verso signé daté juillet 1968 ; - MARAIS DE BOURGES, manuscrit original recto verso signé daté décembre 1964 et tapuscrit signé avec tampon ; - NEIGES EN BERRY, CHAPELLE DE PITIE PRES CULAN, manuscrit original recto verso signé daté janvier 1965 et tapuscrit signé avec tampon ; - AU DEJEUNER, SANCOINS HOTEL SAINT JOSEPH, manuscrit original recto verso signé daté 6 octobre 1966 et tapuscrit signé avec tampon ; - SANCERRE, manuscrit original recto verso signé daté octobre 1962 et tapuscrit signé avec tampon ; - SOLOGNE HIVERNALE, ARGENT SUR SAULDRE, manuscrit original recto signé daté janvier 1968 et 2 tapuscrits signé avec tampon ; - SOLOGNE, manuscrit original recto verso signé daté juillet 1961 et tapuscrit signé avec tampon ; - JOINT UNE PROSE : LA MOULINE (BOURGNEUF EN BERRY) 1er octobre 1989à la machine à écrire signée avec note manuscrite PS Cest aussi mon anniversaire fêté en ce lieu (82 ans demain 2 octobre 1989

- Camille HUMEAU né en 1907, mort en 19.., habitait une vieilles et étroite rue de Bourges. Parmi les plus ancienne. Modeste, sa poésie est restée confidentielle parfois remarquée par quelques éditions dans les revues savantes et notamment dans la Gazette Berrichonne. - Un enchantement pour les âmes berrichonnes que ces poèmes dont J.P. CHANTEGUET A pu écrire "A travers l'éclaircie des champs, l'âme se cherche et dans ces vers il y a tout le mystère et toute la force de notre belle région. - Un érudit de la sensibilité berrichonne. - Membre de la Société des Gens de Lettres.

DE GUELDRE - OFFICIERS MUNICIPAUX DE REZAY - INDRE

L.A.S. des OFFICIERS MUNICIPAUX DE REZAY AU COMMISSAIRE ORDONNATEUR REFUSANT DE DONNER DU GRAIN DU FAIT DES PILLAGES. 1794

1794, L.A.S., 4 ff. dont 1 p. manuscrite datée du 6 juillet 1794. TEXTE : "Nous officiers municipaux du villages de refsaÿ sousignés certifions et attestons d'avoir fait la visite de notre lieu pur satisfaire à la demande du Citoÿen Commissaire Ordonnateur VAILLANT, laquel visite étant faite, nous n'avons trouvé aucun grain pour ÿ satisfaire comme le prédit villages on a beaucoups souffert et dévasté par les trouppes autrichiennes et hollandoises et ensuitte par les trouppes françaises, ce sujets sont la causes qu'il est de toute impossibilité de fournir à la demande sus mentionnée. Fait a refsaÿ ce 6 juillet 194. Signé du Maire de Gueldre et de 4 citoyens".

Le village de REZAY est situé près de Lignières et dépend de Saint Amand Montrond. Il comptait en 1794 environ 730 habitants.

DESCHAMPS EMILE

L.A.S. A CHARLES DE LACRETELLE A PROPOS DU SUCCES DU MACBETH DE DESCHAMPS et sur SHAKESPEARE

12 novembre 1848, VERSAILLES. - 8 p. manuscrites in-8 à son entête gaufré. Emile DESCHAMPS vient de publier son MACBETH de Shakespeare - En 5 actes en vers chez Michel LEVY Frères. Charles de LACRETELLE lui a envoyé une lettre de félicitations. Emile DESCHAMPS lui reporte le mérite d'une partie du succès obtenu par Macbeth. "Oui, cher et illustre ami, le public n'a fait qu'obéir à l'impulsion donnée par vote salon et commandée par le sourire de Madame de Lacretelle ! soyez donc béni une fois de plus". Sur sa façon de traduire Shakespeare : "J'ai échenillé le grand chêne, pour ne lui laisser que ses robustes rameaux et son vert feuillage".

- Joint découpe de catalogue de ventes concernant cet autographe. - EMILE DESCHAMPS DE SAINT AMAND, dit Émile Deschamps, né à Bourges le 20 février 1791 et mort à Versailles le 23 avril 1871, poète français du xixe siècle. Émile Deschamps, frère d’Antony Deschamps. Fut l'un des meilleurs représentants du mouvement romantique et fonda en 1824 avec HUGO la MUSE FRANCAISE avec Vigny, Nodier etc... - Charles-Dominique de Lacretelle, dit Lacretelle le jeune (1766 à Metz - 26 mars 1855 à Mâcon), avocat, journaliste et historien français. Membre de l'Académie française. Il commence sa carrière en 1789 en rapportant les débats de l’Assemblée nationale dans le Journal des Débats. Il est mis en prison pour sympathie royaliste de 1797 à 1799. Président de l'Académie de Mâcon, il est élu membre de l’Académie française en 1811. À partir de 1812, il est professeur d’histoire à la Sorbonne. Il est considéré comme l’un des pionniers de l’étude historique de la Révolution française. Il traduira lui-même les vers d'OTHELLO de SHAKESPEARE.

DUPIN CHARLES ANDRE, COMMISSAIRE DU DIRECTOIRE EXECUTIF DU DEPARTEMENT DE LA NIEVRE

MESURES D'ORDRE PUBLIC - CIRCULAIRE MANUSCRITE AUX COMMISSAIRES PRES LES CANTONS SIGNEE DE DUPIN VISANT A PREVENIR ET EMPECHER LES DESORDRES

- 1 f. double in-quarto à entête du Département de la Nièvre, avec dessous de la main de DUPIN "MESURES D'ORDRE PUBLIC" : - Nevers, le 12 ventôse an 7 (27 février 1799),

- TEXTE : "CIRCULAIRE - Mesures d'ordre public. Le Commissaire du Directoiredu Département de la Nièvre, Aux Commissaires près les Cantons, Voicy le moment citoyen Commissaire ou vous devez faire retentir le Canton que le gouvernmeent a confié à votrre surveillance des Sages Conseils que vous donne chaque année la Constitution dans l'Art. 37 ainsy conçu : "Les Citoyens se rappelleront sans cesse que c'est de la sagesse des choix dns les assemblées primaires et électorales, que dépendent principalement la durée, la conservation et la prospérité de la République". Mais pour remplis les voeux salultaires de cet article et celuy de l'art 377, il faut prévenir et empêcher les désordres qui ont affligé notre Département dans les années précédentes, il faut assurer d'avnce la sureté individuelle et la liberté Constitutionnelle des Citoyens dans les Assemblées primaires et communales. Si vous avez au contraire quelque sujet de craindre qu'elles ne sooyent menacées indiquez moy sans délay les causes de cette crainte, signalez moy des mesures que vous aurez prises ou de celles que vous jugeriez ne pouvoir l'être que par l'autorité Supérieure, afin que je puisse vous transmettre à temps utiles toutes les instructions nécessairezs. Salut et Fraternité./. SIGNE DUPIN" . Elu Représentant du Département de la Nièvre sous la monarchie constitutionnelle, au Conseil des Anciens sous le Directoire, puis au Corps législatif sous le Consulat. Attaché à sa ville natale, il finit sa carrière comme magistrat et administrateur local à Clamecy. Il appartient à la famille des Dupin originaires de Varzy et Donzy dans le Nivernais.