Sujet : MANUSCRITS

71 résultats

PLACARD DE VITRINE DE LIBRAIRE 17e "ICI ON ACHETE LES VIEUX PARCHEMINS"

- Placard folio en parchemins de 33/28 cm avec 7 lais de sceaux et noms des signataires, "ICI ON ACHETE LES VIEUX PARCHEMINS" sur une lettre d'achapt datée de 1644.

- Amusant témoignage d'une vitrine de libraire du temps passé probablement 18e.

(GEORGE SAND) DEGOUSEE et LAURENT Ingénieurs Civils

L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA CHATRE, INDRE.

2 ff. dont 2 pp. manuscrites et signés sur papier bleu à Entête de l'Entreprise DEGOUSEE, CH. LAURENT & Cie Ingénieurs Civil, en date du 28 juillet 1870. Très joli croquis dans le texte de la situation géologique du domaine de NOHANT. Après un long descriptif sur la situation géologique de Nohant, l'Ingénieur conclut : "De cette note il résulte que les alternance de marne argileuse et de calcaire qui composent les trois étapes inférieures du lias , ne contenant aucune couche perméable, ne doivent préenter aucune chance de réussite pour une recheerche d'eaux artésiennes. Il n'en est pas de même de la partie supérieure du trias, dont la couche affleurent en des points bien plus élevés que Nohant et contiennent des limes de sables interposés dans des limes d'argiles. Un résultat doit y être là plus que probable. La profondeur à laquelle il faudrait pousser le forage ne peut pas nous être connu d'avance, mais nous estimons que la marne crissée ne pourrait être atteinte à NOHANT AVANT UNE PROFONDEUR DE CENT A CENT VINGT MÊTRES" et termine en indiquant que "le prix du mêtre de forage coûterait entre soixante dix et quatre vingt francs jusqu'à la limete de deux cents mêtres qui ne serait certainement pas mlême approchés."

Belle et longue lettre en réponse à son désir de trouver des EAUX JAILLISSANTES sur le Domaine de Nohant.

ABBE AUGUSTE GRANGER - Ancien Curé de GERMIGNY L'EXEMPT, La GUERCHE, SAINTE MONTAINE, SAGONNE, LIGNIERES.. Chanoine honoraire, curé-doyen de Lignières, Cher. - Membre de la "Société historique, littéraire et scientifique du Cher"

PAROISSE DE NOTRE DAME DE GERMIGNY L'EXEMPT (Cher) - SIMPLES NOTES - MANUSCRIT

- Sans date, vers 1900, - L.A.S. in-8 signée A.G. pour Auguste GRANGER à entête de la Paroisse de Lignieres. - Manuscrit de 8 ff. dont 15 pages manuscrites. - Joint 2 Tirés à part avant impression dont

- A partir de notes écrites par ses prédécesseurs en la Paroisse de Notre Dame de Germigny, il retrace l'histoire de la Paroisse, du Siège, de l'Incendie, de la succession des prêtres, des dates marquantes dont la Bénédiction des Cloches , la Sépulture du Comte de la Fraisilière jusqu'à son intronisation en 1883. - Abbé Auguste GRANGER 18.. natif de Saint Florent sur Cher, décédé en 1825. Chanoine honoraire, curé-doyen de Lignières, Cher. - Membre de la "Société historique, littéraire et scientifique du Cher". Connu pour ses ouvrage sur Lignières en Berry.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

12 ETUDES D'OBJETS JAPONISANT POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - 1921 - ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 12 ETUDES PREPARATOIRES D'OBJETS en Gouache et Aquarelle de caractère Japonisant daté au dos par un bon de commande daté de 1921. Projet pour boites ou idées de décors. - Contrecollées sur feuillets forts 21/29.7

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

11 ETUDES AQUARELLES DE FAÏENCES CLASSIQUES ET ANTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - AQUARELLES CRAYONS ET GOUACHES

11 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 7 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - 7 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 4 crayons et rehauts de gouache. Une avec au dos une invitation sur l'Art Polonais au Musée d'Art Moderne

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

22 ETUDES PREPARATOIRES DONT ART DECO DE FLEURS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - AQUARELLES CRAYONS ET GOUACHES - 1930

22 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 12 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - S'ajoutent 7 études au dos et divers documents administratifs tels Comptes d'Or, pièces prises d'urgence au défournement,

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

8 ETUDES DESSINS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - LABEURS PAYSANS - 1920

8 Etude Préparatoires sur le thème de la VIE PAYSANNE pour la MANUFACTURE DE SEVRES contrecollées sur 3 feuillets 21/29.7. Facilement décollables.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ETUDE PREPARATOIRE A L'ENCRE DES SIGNES DU ZODIAQUE POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

Etude pour la MANUFACTURE DE SEVRES - 7.8 par 9 cm , Etude à l'encre contrecollé avec au dos un document administratif de compte d'or de la Manufacture.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19e caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES DE DECORS DE FAÏENCES ART DECO POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - S'ajoutent études au dos et divers documents administratifs tels Comptes d'Or, morceau de papier entête manufacture de Sèvres daté 7 janvier 1954.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES D'OISEAUX EXOTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES.

8 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). Uné études est recto verso. - Vers 1950. - 3 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 3 crayons dont un au dos, 1 crayon de couleurs.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

14 ETUDES ART DECO de CHRIST EN CROIX POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 14 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO de CHRIST EN CROIX Contrecollées sur 6 feuillets ivoire fort 21/29.8. 5 études sont au dos dont 2 d'assiettes. Un bandeau de journal aux noms et adresse de LEDUC ADRIEN

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

21 ETUDES ART DECO ANGELOTS ET AMOURS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 21 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO contrecollées sur feuillets 21/29.7 cm crème, représentant des angelots et des amours. Aqurelles, encres et crayons. Lavis.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

22 ETUDES AQUARELLES ART DECO DECORS BRETAGNE, PAYS BASQUE, CAMARGUE & autres POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1925/30

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 22 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO REPRESENTANT DIVERSES REGIONS dont la BRETAGNE, LE PAYS BASQUE, la CAMARGUE, BERRY, ALSACE, contrecollés sur 10 feuillets 21/29.7cm.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

7 ETUDES ART DECO DE COQS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 7 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DE COQS dont sur une Enveloppe adressée à Mme LEDUC et à son dos diverses petites études au crayon. Contrecollées sur feuillets de papier fort facilement enlevables.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES ART DECO PAYS NORDIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

8 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DONT 3 AU DOS DE CARTON D'INVITATION A DES EXPOSITIONS VALADON, MUSEE DU LOUVRE, REOUVERTURE DU PETIT PALAIS.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

AGENOR BARDOUX

LETTRES DE PROVINCE - MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNE - PUY DE DOME

Manuscrit composé de plusieurs feuillets contrecollées sur 7 feuillets in-huit. JOINT C.A.Signée à entête du Sénat d'Agénor Bardoux à son ami Frank qui le félicite - Intéressante Etude de Sociologie politique sur la vie politique en province et contre le Boulangisme et les extrêmes. - Rédaction probable lors des élections de 1889 (Elu au Sénat) auxquelles participe le Général BOULANGER. Il s'agit d'une analyse sociologique de la pensée politique provinciale rapportée à celle de Paris. Il évoque la volatilité de la pensée politique en Province et son sens critique. Il évoque également le déluge de propagande et d'images (du Gal Boulanger) et engage une attaque en règle contre le Boulangisme comme représentant de l'ordre, du césarisme et de la dictature comme substitut à la loi. Il insiste sur l'incidence marquée du renvoi des congrégations des écoles de filles, et la laïcisation, le retour des soldats et leurs récits, le bon sens, comme causes de l'essor des modérés. Si plus personne ne pense à contester les révolutions et la république "Malheureusement, en Province les exaltés par conviction ou par tempérament.. Presque seuls ils lisent au café les journaux et quels journaux ? les plus déraisonnables, ils n'ont plus de contradicteurs.... Il est à remarquer dans les conversations habituelles que le sens de la liberté ne pénètre pas aisément les intelligences dans les solutions.. Il conclut qu'instinctivement la grande masse appelle la modération et que ce qui manquent ce sont les hommes politiques dans les départements et que les Barreaux qui fournissaient le personnel politique hésite à couvrir de front deux carrières devant l'instabilité des ministères et la division des républicains.

- AGENOR BARDOUX : (1829 à Bourges-1897 à Paris), avocat, écrivain et homme politique (il fut ministre de l'Instruction publique 1877/79), arrière grand-père du président Valéry Giscard d'Estaing. Ami de FLAUBERT et MAUPASSANT, s'inscrit au barreau de CLERMONT FERRAND et a pour parrain MICHEL DE BOURGES. Maire de CLERMONT FERRAND, il est attaché à la petite commune de SAINT SATURNIN. Sa vie politique est fournie. Il sera Bonapartiste puis modéré. Député puis Sénateur, il terminera vice-président du Sénat.

ALBERT DUCOURTEIX Président du Tribunal du BLANC

DEUX HOTES DU CHATEAU DE VALENCAY, M. DE MONTROND - MANUSCRIT

- Neuf feuillets in-quarto avec au dos de deux pages l'entête du Tribunal Civil du Blanc Chambre du Conseil. 9 p. manuscrites ou l'Auteur relate la vie de Monsieur de Montrond dans le sillage de celle de Talleyrand, et de leur vie commune au Château de Valencay. Son ami pourtant ne lui légueera que son fauteuil..... - Joints deux Tirés à part.

- Casimir de Montrond (1768-1843) diplomate français. - Decourteix Turquet Albert Louis Prosper né le 23/04/1848 à LA CHATRE, décédé le 13 avril 1920. Natif de LA CHATRE, Président du Tribunal du BLANC. - Partie complète de la Vie de M. de Montrond. On ne possède pas la première partie relative à celle d'une autre personnage. - Probablement paru dans la "La Revue du Berry et du Centre" de Joseph Pierre* - *Érudit et historien berrichon - Contributeur de nombreuses revues dont "La Revue du Berry et du Centre" dont il devint propriétaire (1904-1936).

Anonyme

COUTUME D'AUVERGNE - MANUSCRIT - COMMENTAIRE DE DROIT COUTUMIER A LA LUMIERE DE LA COUTUME D'AUVERGNE. MANUSCRIT daté 1775. (PROCEDURE, VOIES D'EXECUTION, SURETES).

- 1775, Manuscrit In-Quarto plein maroquin coiffe supérieure élimée servant de portfolio aux 8 cahiers reliés entre eux par deux ficelles de parchemin en une seule couture en coiffe et queue. - COMMENTAIRE TOUCHANT POUR L'ESSENTIEL LA PROCEDURE CIVILE, LES VOIES D'EXECUTION, LES SURETES. - LE TEXTE nous semble excéder le TITRE : CONFERENCE SUR LE DORIT D'ACCROISSEMENT ARTICLE TRENTE UN, TITRE DOUZE DE LA COUTUME D'AUVERGNE Ce Ier 8bre 1775. - 366 pp. dont 352 manuscrites. Ecriture parfaitement lisible. Joint f.152 1 153 dans le document 2 ff. de 4 p. un COMPLIMENT EN VERS de JJ. ROUSSEAU aux CHARTREUX d'.. en SAVOYE près Chamberry ou il est postulant, suit un au Cardinal de BERNIS et au un autre au dos à la REINE DE FRANCE. - Les 15 premières pages sont consacrées à une CONFERENCE SUR LE DROIT D'ACCROISSEMENT ARTICLE 31.12 DE LA COUTUME D'AUVERGNE dont 7 Questions. 1 f. - 8 p. relatives à l'ordre des successions collatérales suivant l'esprit de la coutume d'auvergne avec schéma, 1. 3 ff. vierges. - 1er cahier. DES JUGES SUBALTERNES BASSE, MOYENNE JUSTICE. Des JUSTICES ROYALES ORDINAIRES. Bailly, Sénéchal. Au Criminel. Des Praesidiaux. Criminel. Crimes dont les Prévosts.. Pouvoir des Arbitres.Compromis devant notaire. Acte SSP. Sentence Arbitrale. Instructions pour les Différentes Procédures. Explication de cause instance et procès. Projet de déffense. Incidents. Intervention en procès. Subrogation d'instance. Recours. Appointement. Appellation verbale. Appellation en procès par écrit. Des Sentences. Interlocutoire. Sentence et provision au civil. Sentences définitives. Formalité des ordonnances. Exemples des sentences. A l'Hotel. De ce qui se décide à l'audience et aux instructions. Sur les Remplations. Sur le Pétitoire. Possessoire. Pour former la compte. Sur une revendication de meubles. Demande en compte sur une universalité. Sur des egouts. Au possessoire. Principe en matière de servitude titre 17 cout. Auvergne. diverses servitudes.. Des Dixmes 17 18 cout. d'Auvergne. Dixmes infeodées. Curés. Novalles. QUESTIONS. Preuve d'Infeodation. Déclaration du Roy de 1726 en faveur des curés et vicaires perpétuels. Avis du Conseil sur les dixmes. Sur les fondations. - AVIS DE CONSEIL DONNE PAR DEUX AVOCATS de PARIS en 1741 pour des Cens (12 Demandes et Réponses). - VENTES SUR PLACARD puis SAISIES dont saisie et exécution des meubles, devoirs des huissiers, criées, formule du congé d'adjugée, restitutions, sentence sur le recisoire, action redhibitoire, f. 65 à 97; - RETRAIT FEODAL CONVENTIONNEL ET LIGNAGE. Titre 23 de notre Coutume. 41 Articles commentés. Observations. Notes. Procédure sur le retrait, acte instrumentaire, autre exploit en retrait lignagé en conséquence. Sentence qui donne acdte des offres. Sentence définitive. Autre sentence. Des HYPOTHEQUE QUI SE DIVISENT. - DES HERITIERS. COUTUME D'AUVERGNE TIT. 12 art.4 à 46. L'USUFRUIT... - DICTUM d'une SENTENCE. Déguerpissement. Formes. Bornage. Sur une interdiction d'un prodigue ou d'un fou. - CONFUSION qui existe dans la Coutume d'Auvergne. Des Prescriptions. De celles portées par la Coutume d'Auvergne. Art 1 à 20; - Peremption d'instance. Transactions. Précaire. rentes. Prêt. - Actions des cohéritier et coobligés. - Des TESTAMENT dela Coutume d'Auvergne. Titre 12 Art. 16. Donations. Des Baux. Expulsions. - PRIVILEGES. De la Vente. f. 158& 159 (cf. JJ. ROUSSEAU) - De la Taxe des Dépends titre 31 ord. 1663. Des intérests. Reddition des comptes. - Contraintes. Exemptés de la contrainte par corps.

ANONYME

DICTIONNAIRE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES

Non daté, Vers 1775(+-). DICTIONNAIRE ALPHABETIQUE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES avec 850 entrées environ. - In-quarto plein vélin, au dos à l'encre brune DIOCESE BOURGES en long et en petit en haut. 1 f. avec titre à l'encre "LE DIOCESE DE BOURGES" - 293 pages manuscrites à l'encre brune comprenant les noms des PAROISSES ou PRIEURES avec en marge gauche et titres les "Noms des Curés avec dates", la dernière est de 1771 et EGALEMENT, références de repères de Cartes pour chaque nom. Les entrées vont d'ABILLY à YSSOUDUN et YVOY LE PRES, une dernière page modeste est réservée aux Archidiaconats du Diocèse de Bourges.

- EXCEPTIONNEL et Enorme Travail d'érudition fin 18° S., p. On compte environ 850 entrées DE PAROISSES ET PRIEURES incluant le CHER, l'INDRE, l'ALLIER, un peu la NIEVRE et du LOIR et CHER. - Il ne semble pas exister d'ouvrage manuscrit ou édité jusqu'à nos jours et qui recense l'ensemble des Paroisses et Prieurés ainsi que leurs description hiérarchique et géographique. (bnf et bibliothèques) et touche de façon aussi étendu et précise à l'Organisation du Diocèse.

anonyme

GRAMMAIRE ARABE

- Texte manuscrit en Arabe de 114 pages. P. de Titre, ensemble numéroté de 1 à 95 de la main de l'auteur puis au crayon. Probable grammaire arabe suivie d'une liste de mots en colonnes de la p. 100 à 114. - Filigrane en arabe. cf. photos - Chaque page est marquée d'un gaufrage en arabe. cf. photos. - Texte réglé.

Manuscrit arabe. Vers 1900.

ARMAND DE BETHUNE Seigneur du PUY, Comte de VELAY

PERMISSION par ARMAND DE BETHUNE SEIGNEUR DU PUY, COMTE DE VELAY, POUR M. DE MAZEL DE FAIRE DIRE LA MESSE DANS LA CHAPELLE DEJA MAISON DU MAZEL

- 15 may 1670 Vélin imprimé signé d'ARMAND DE BETHUNE, EVESQUE SEIGNEUR DU PUY COMTE DE VELAY, avec son SCEAU AUX ARMES DE BETHUNE. Jolie lettrine. Dimensions de 27 par 16 cm. - TEXTE : "Nous avons pour bonens & justes causes permis à Monsieur du Mazel de faire celebrer par Prestres approuvés dans la Chapelle déjà maison du mazel, paroisse de Sance......

- Armand de Béthune, (1635 -1703), Evêque de Saint-Flour (1661) puis Evêque du Puy (1664). Abbé de l'Abbaye de la Vernusse en Berry

BARBES ARMAND

BARBES - PRISON DE BELLE ISLE - LETTRE AUTOGRAPHE AU GENERAL DE COURTAIS SIGNEE DE SA PRISON DE BELLE-ISLE EN 1854. REVOLUTION DE 1848

- 2 pp. in-8 manuscrites de sa Prison de Belle-Isle (Il fut condamné à la déportation, en avril 1849, par la HAUTE COUR DE JUSTICE DE BOURGES, jugé coupable d’un double attentat ayant eu pour but de renverser le gouvernement et d’exciter à la guerre civile): TEXTE :"Le 24 juillet 1854, Je vous remercie, mon pauvre ami, d'avoir pensé à nous au milieu de votre désolation. Jamais père n'a été plus affligé que vous, mais jamais aussi cris de douleur n'ont plus vivement impressionné d'autres coeurs. Fayolle me laisse aujourd'hui le soin de vous écrire, parce qu'il est pris depuis quelque temps d'un rhumatisme qui l'empêche de tenir la plume, mais sa 1ere lettre sera pour vous. Quand à Albert (MARTIN) que l'on a été obligé de transférer à Tours pour arrêter les ravages d'une maladie pareille à celle qui a enlevé votre bien aimée Sara, je vous réponds que son chagrin sera aussi bien grand. Les détails que vous nous donnez sur la mort chère enfant bien loin de nous paraître trop longs ont augmenté notre affection pour vous. Ah ! c'est bien ainsi qu'après un coup qui la frappe dans la meilleure partie de son existence et dans le fond même de ses entrailles, un père doit parler à ceux qu'il croit capable de comprendre son désespoir ! Je ne connaissais pas cette noble fille que dieu vous avait donnée, mais d'après ce que j'en ai appris, je n'exagère rien en vous disant que j'en porterai toujours le deuil dans mon coeur. Sa bonté, son courage pendant la longue maladie, son héroïsme à ses derniers moments en font pour moi un de ces anges auxquels on doit un culte même dans les avoir vus. Sa foi ne sera pas trompeuse car tant de sublimes qualités ne sauraient appartenir à ce corps qui s'est refroidi dans vos bras et que l'on porte aujourd'hui en terre. non ! soyez en sûr il est chez l'homme un autre principe qui ne peut pas ! Cet être véritable vous le retrouverez toujours aussi bon, aussi chaste, aussi dévoué et perfectionné encore dans ce que l'enfant nommait avec raison un meilleur monde. là elle vous appellera encore son petit père. Prenez donc ce qui vient de vous arriver pour une séparation momentanée et non pas pour une destruction. Les méchants peuvent avoir intérêt à ce que tout finisse avec cette vie et par suite ils s'efforcent de se faire une croyance concordante avec leurs intérêts à ce que tout finisse avec cette vie et par suite ils s'efforcent de se faire une croyance concordante avec leurs intér$ets, mais elle qui n'avait jamais fait que du bien aux autres vous voyez qu'elle ne doutait ni de l'existence de dieu ni de son âme. Je partage mois-même depuis longtemps cette foi et voilà pourquoi je vous en parle d'abondance de coeur et avec la conviction intime que je n'ai pas besoin de vous demander pardon pour des idées qui sont je le crois aussi les vôtres. Ma Soeur a vu cette pauvre enfant à Bourges, elle aura aussi des larmes pour cette jeune fleur fauchée si vite, car je lui apprendrai ce malheur. M..., Daniel & & - se joignent à Fayolle et à moi pour vous serrer la main. Adieu, présentez mes douloureux hommages et mes respects à Madame et Mademoiselle de Courtais. Votre Dévoué et affectionné. SIGNE A. BARBES- Prison de Belle Isle 24 juillet 1854

- BARBES Armand, (Pointe-à-Pitre, 18 septembre 1809 - La Haye, 26 juin 1870), républicain farouche, éternel opposant à la monarchie de Juillet, restera dans l'Histoire comme l’homme de deux journées du 12 mai 1839 insurrection, par laquelle les républicains des Saisons tentent de renverser Louis-Philippe, et pour laquelle il sera condamné à la détention perpétuelle, puis libéré par la révolution de 1848 ; celle du 15 mai 1848, par laquelle les militants des clubs tentent d’imposer leur loi au gouvernement provisoire. Incarcéré puis amnistié en 1854, il choisira de s'exiler. Il fut condamné à la déportation, en avril 1849, par la HAUTE COUR DE JUSTICE DE BOURGES, jugé coupable d’un double attentat ayant eu pour but de renverser le gouvernement et d’exciter à la guerre civile. - COURTAIS (Général Vicomte Amable Gaspard Henri de) né le 10 janvier 1790 à Montluçon et mort le 10 juin 1877 (à 87 ans) à Doyet, est une personnalité de la Deuxième République et du département de l’Allier.

BENJAMIN DE L'ISLE DUGAST EVEQUE DE LIMOGES - HERAULT René LIEUTENANT GENERAL DE POLICE

14 L.A.S. SUR LA CONTROVERSE DU MIRACLE DE MARIE ANNE DALMAIX DE SOLIGNAC. CONVULSIONNAIRES. JANSENISME. LIMOGES

- 1 Gravure in-huit de HERAULT et 14 LETTRES dont 12 de l'Evêque de Limoges adressées à HERAULT et 2 copies de la main de HERAULT en réponse à l'Evêque et une au Cardinal de FLEURY. - L'Affaire du miracle de Marie Anne DALMAIX s'inscrit dans le contexte convulsionnaire né des miracles de M. de Pâris étendu à toute la france par la fermeture du cimetière ou il était enterré, de luttes locales avec les Bénédictins de Solignac, de la lutte contre le Jansénisme. - Marie Anne DALMAIX agée de 15 ans native de Solignac près Limoges était affligée d'écrouelles et avait pour seul remède de se faire couper la jambe à Limoges. S'y rendant, sa mère pria devant une image de François de Pâris et obtint cette guérison. S'ensuit une querelle autour d'une rétractation du miracles, de faux en écriture, de querelle janseniste ou la probité de l'Evêque de L'ISLE DU GAST est mise en cause. RENE HERAULT est nommé pour enquêter à travers un tribunal spécial. NOS QUATORZE LETTRE SONT L'ECHANGE EPISTOLAIRE DURANT CETTE PROCEDURE ENTRE L'EVEQUE DE LIMOGES DE L'ISLE DU GAST ET RENE HERAULT L'ENQUETEUR.. - Benjamin de L'ISLE DU GAST (né le 27 juin 1675 à Isle-du-Gast et mort à Limoges le 5 septembre 1739) Evêque de Limoges de 1729 à 1739, fut une dizaine d'année Jésuite. - RENE HERAULT (1691-1740) usa de sévérités envers les Jansénistes, persécutés à cette époque, ce qui lui valut de ne pas être ménagé dans les Nouvelles Ecclésiastiques, organe du parti janséniste fondé en 1728 et dirigé contre les Jésuites. Il prit des mesures rigoureuses contre les convulsionnaires du cimetière de Saint-Médard (1732).

1- 13 octobre (34) 2 ff. in-4 & 1 pp manuscrites. L.A.S. par laquelle l'Evêque adresse la lettre de la Dle DALMAIX l'informant du vol de lettres envoyées par l'Evêque pour lui marquer les ordres de HERAULT. Qu'il ne s'agit plus du fond de l'affaire dont le miracle ne peut être mis en doute, et qu'elle est en butte à tout le monde. Evoque la plainte de Mme TOURNE et le remercie de sa protection envers cette "pauvre fille". 2- 28 xbre 1734 2 ff. in-8 & 3 pp manuscrites COPIE AUTOGRAPHE D'HERAULT de sa lettre à l'EVEQUE. Il lui confirme avoir "fait faire une vérification d'écriture par 3 experts tant de la lettre que la Dalmaix vous a écrite que de la signature au bas de la procuration ... avec la lettre qu'on prétendait être de l'écriture de la Dle Dalmaix et qu'on avait déposé chez Raymond Notaire. Ces 3 experts du nombre desquels j'avais choisi ont unanimement déclaré qu'il était évident qu'il n'y avait aucune ressemblance entre les écritures de comparaison et la lettre déposée par la Dame Tourné...... J'estime encore nécessaire de faire venir la Dle DALMAIX elle même afin de la faire écrire en présence des Notaires et d'experts... et fermer la bouche pour jamais à l'intrigue ..la plus honteuse.. que j'ai vue. ...". 3- Limoges 4 Janv. (1735) 2 f. in-quarto, 2 p. manuscrites. L'Evêque informe Hérault du mauvais état de santé de la Marguerite DALMAIX et que si le voyage est absolument nécessaire, sa soeur pourrait la loger à Paris, car "enfin la Dalmaix est une fille et quelque bien intentionnée qu'elle soit et qu'elle paraisse on peut aisément ...la suborner...". 4- A LIMOGES, ce 14e janvier 35 : PROBABLE COPIE de la main de l'Evêque de LIMOGES d'une lettre adressée au Cardinal de FLEURY et envoyée à RENE HERAULT. pour information. (Le Cardinal de Fleury mènera une politique active contre le Jansénisme durant cette période comme Principal Ministre d'Etat. Il s'adresse à MONSEIGNEUR et à VOTRE EMINENCE ou V.E. : "Je suis très reconnaissant de la part que V. E. veut bien prendre à ce qui me regarde et de la bonté avec laquelle elle m'avertit des coups qu'on veut porter à mon honneur et à ma réputation. Celui cy si je ne me trompe m'est portée par l'auteur des Nouvelles Ecclesiastiques qui dans sa Gazette du 8e novembre dernier en avait prévenu le public à l'occasion d'un faux fuyant qu'il ... avait trouvé pour se laver de la fourberie dont on l'accuse et pour soutenir le prétendu miracle de Solignac et se voyant absolument confondu par la confrontation des écriture que Mr Hérault a fait faire par trois Maitres Ecrivains jurés, il veut s'en venger sur moi en me préstant d'avoir trempé dans .. Jusqu'ici, je n'ai pas répondu aux calomnies.... V.E. a entendu parler du miracle prétendu arrivé à Solignac en faveur d'une Marie Anne Dalmaix. J'en parlai moi-même l'hiver dernier à votre Eminence.. Elle se souviendra que les Prieures des Bénédictins de Solignac ... VOUS NOMMATES Mr HERAULT A QUI JE DONNAI LES PREUVES LITTERALES que j'avais en main. Il se contenta de faire réfuter le miracle par l'auteur du supplément des nouvelles Ecclesiastiques. Sachant que V.E. s'en tenait là... De retour de Paris je trouvai le Père Vernette plus animé que jamais et le Gazetier aussi. Mr Hérault s'adressa à moi pour avoir des nouvelles. Je lui en ai fourni de si convaincantes que le Gazettier ne peut plus rien répliquer. Pour avoir ces preuves, j'ai eu recours à la mère, à la soeur ainée de la miraculée et à la Miraculée elle-même qui se préterent de bonne grâce à dire la vérité et à la soutenir. Cette famille de Dalmaix est de Solignac même. Le Conseil de leurs familles était Dom Brunier Bénédictin de l'Abbaye de Solignac qui les guida fort bien Le Prieur s'en aperçut et dès lors lui déclara la guerre et lui fit du pire qu'il put. Les intrigues du Prieur en faveur du miracle continuant toujours je demandai à son Général de me l'ôter, il le fit à la Diette du mois de Juillet dernier, mais pour adoucir le coup porté à D. Vernette, on lui sacrifia Dom Prunier qui m'avait aidé à prouver la fausseté du Miracle et on le destina à une abbaïe éloignée apparemment aussi pour me mortifier, car on lui reprochait de m'être trop attaché Dom Prunier... Le succcesseur de D. Vernette dans le Prieuré de Solignac lui signifia son obédience, D. Brunier l'accepta et tomba grièvement malade. A peine se lève-t-il , le Prieur le pressa d'exécuter l'Obedience, D. Brunier part de Solignac pour vendre au lieu de son exil en passant par Limoges, il vient pour prendre congé de moi. J'étais alors à ma maison de campagne, il comptait en repartir le soir pour son abbaie. Sur les onze heures on vient m'avertir d'un bagarre arrivée à Limoges au sujet de D. Brunier. J'écrivis alors à V.E. et lui en fit un fidèle récit, lui demandant une sauvegarde et qu'en l'attendant je le garderai chez moi sachant que la vengeance d'un moine sur tout Bénédictin est à craindre et il y en des exemples facheux............ n'ayant plus à espérer de paix dans sa congrégation Dom Brunier demande à Rome un bref de translation qu'il a obtenu... 5- Limoges 15 mars (1735) 2 f. in-quarto, 3 p. manuscrites. Copie de la Lettre de M. HERAULT à Mgr l'Evêque de Limoges. Mgr, L'affaire de la Dlle Dalmaix mérite de plus en plus d'être approfondie. La dame Tourné soutient hautement que vous et moi sommes trompés, que Marguerite Dalmaix est véritablement celle qui a écrit la lettre en faveur du prétendu miracle. Cette dame Tourné vient même de déposer encore une nouvelle Lettre de la même écriture que la Iere par laquelle la Dle DALMAIX luy demande de l'onguent. Vous verrez par la feuille jointe des Nouvelles Ecclésiastiques jusqu'ou la Parti porte ou sa confiance ou sa démence. Il faut donc une fois pour toutes savoir à quoi s'en tenir afin de punir sans ménagement ou la Dalmaix si elle nous trompe ou la Dame Tourné si elle veut continuer à nous tromper. Dans cette vue Je vous prie Mgr, 1re D'exécuter la parole que vous m'avez donné en envoyant à Paris le Dlle Dalmaix afin qu'en présence de la Dame Tourné et d'un Notaire avec des Experts, on puisse vérifier son écriture ; 2e Il serait nécessaire qu'aussitôt que vous aurez reçu ma lettre vous soyez agréable de m'envoyer de l'Ecriture et même des lettres, s'il se peux signées d'un certain particulier demeurant à SOLIGNAC appellé si je ne me trompe LESSAIN et dont la DALMAIX s'est plainte à vous comme d'un fripon qui avait déjà contrefait plusieurs fois son écriture et notamment dans une ocasion ou led. particulier écrivit à la Dame Tourné à Paris pour luy demander de l'ongent comme si c'eut été elle même qui eût écrit à cet effet à la dame Tourné. Il n'est pas possible que la D. Dalmaix ne puisse avoir de l'Ecriture par quelqu'un de connaissance ou de ses amis ... Mgr vous pourrez parvenir à en avoir soit par confiance ou négociation particulière ou même en employant votre autorité. Je vous demande surtout cela Mgr .. pour la recherche de la vérité".. 6- Limoges 29 mars, 2 f. in-quarto, 3 p. manuscrites. "Note en 1re page de HERAULT, x .. a été chargé d'aller au devant de la Dalmaix pour la conduire aux filles de.. ce 5 avril 1735". Lettre avisant du départ de Marguerite Dalmaix dans une littière, elle ne se porte pas trop bien... elle a quitté sa soeur la miraculée à qui on a fait une incision à la jambe qu'on voulait que M. Pâris eut guérie elle-même ne se portant pas trop bien. Il lui rappelle que le Cardinal de Fleury voulait bien faire la dépense du voyage et qu'elle logera rue de Vaugirard dans la Communauté de Ste Thècle... Elle a TOUT A CRAINDRE du parti qui est envoyé contre elle ; les Bénédictins sont déchainés contre elle. Elle et sa famille méritent qu'on lui procure "quelqu'avantage". Il le prévient contre le fanatique LESENNE et que la seconde lettre à la Dame Tourné convainc qu'il en est l'auteur de toute l'intrigue. Et il l'avise que son frère le CURE DE VIGEN (affaire qui prendra corps dans la presse écclésiastique) est l'auteur de libelles contre lui... Il lui tient compte de sommes payées.. 7- Limoges toujours du 29 mars, 2 f. in-quarto, 1 p. manuscrite. Lettre avec adresse et cachet armorié de l'Evêque, devant servir de lettre de créance et l'avise du départ ainsi que des bonnes dispositions qu'elle est de faire ce qu'il lui ordonnera pour confondre les fourberies et les mensonges. Le nombre de ses ennemis va encore augmenter.. 8- Limoges 22 avril (1735) 2 f. in-quarto, 3 p. manuscrites. "Dieu veuille vous récompenser... la fille ne s'est point démentie, elle doit s'attendre à être bien persécutée". Lui tient compte de ses dépenses. Hérault lui annonçant engager une autre affaire (probablement liée à Lessene affaire dite du Curé de VIGEN), il le met en garde et s'étend sur cette affaire à propos de mauvais livres qu'il aurait chez lui. 9- Limoges 6 may (1735) 2 f. in-quarto, 2 p. manuscrites. Nouvelle querelle à propos d'écriture fausses de LESSENE. Décomptes faits du voyage en haut de la lettre. 10- Limoges 11 juin (1735) 2 f. in-quarto, 1 p. manuscrites plus 1 f. de note de la main de Hérault "J'ai envoyé au même les justifications de la Dalmaix et procurations d'elle pour déposer chez le Notaire à Paris". Il assure avoir réparé sa bévue et joint la procuration demandée. 11- Limoges 5 juillet (1735) 2 f. in-quarto, 2 p. manuscrites."Les Bénédictins s'intriguent à justifier LESSENE, voici deux lettres qui feront voir qu'un de leurs visiteurs n'en pensait pas bien cy devant et quoique son nom soit raturé dans une on voit bien que celà a été fait après coup... La mère de la Delle Dalmaix est bien malade et demande instamment sa fille qui lui fait certainement besoin.. elle a fait son devoir par rapport au miracle.." 12- Limoges 6 novembre (1735) 2 f. in-quarto, 1 p. manuscrites. "Elle nie aussi avoir jamais proféré les extravagances que l'autheur des Nouvelles Ecclesiastiques lui preste ; elle m'a ajouté que d'autres que cet auteur la faisaient souvent parler presqu'aussi mal à propos. Ainsi je ne crois pas qu'il faille relever ces pauvretés qui tomberont d'elles mêmes. D'ailleurs la fille est vive et babillarde, je ne répondrais pas qu'il ne lui fut échappé parfois quelques forfanteries.. 13- Limoges 20 novembre (1735) 1 f. in-quarto, 1 p. manuscrites. "Votre lettre m'a fait un plaisir extrême en apprenant l'innocence enfin reconnüe et le mensonge enfin découvert. Je suis venu pour visiter une Abbaye "ou il y a une division extrême entre les moines". Elle part à Paris en partant de Poitiers pour prendre le carosse de voiture. La famille Lessene lui a fait signifier un ajournement personnel dont on lui a conseillé en partant d'en faire signifier un appel à Paris.. 14- A CHAMNIER en Cours de visite ce 29e Mai 1737 : "Monsieur, Je suis en vérité très sensible à la bonté avec laquelle vous m'informez de l'HEUREUX ET FINAL SUCCES DE L'AFFAIRE de LA Delle DALMAIX. Il fallait un Magistrat aussi zélé et aussi éclairé que vous pour la tirer des pattes de ses ennemis. Le Seigneur dont vous prenez en main les itérets sera votre récompense et je le prie du meilleur d mon coeur de protéger et conserver longtemps un Défenseur et un Protecteur qui a rendu de si bons services à son Eglise. En mon particulier Monsieur, je vous demande pour moi la continuation de votre précieuse bienveillance...

BETHUNE (COMTE LOUIS DE)

L.A.S. de Louis de BETHUNE à l'intention de MICHEL BEGON INTENDANT DE LA ROCHELLE à PROPOS DE l'ETAT DU PORT DE LA ROCHELLE

Rochefort, le 25 septembre 1705, - 1 f. d'une page manuscrite signée du Comte de Béthune à Michel BEGON Intendant de la Généralité de la Rochelle puis Intendant de l'Ile de Saint Domingue, lui demandant de rendre compte de l'état du port de La Rochelle. - TEXTE : "Je vous envoye Monsieur copie de la lettre que je viens de recevoir de Monsieur le Marechal d'Estrées par la quelle vous verrez qu'il m'ordonne de consert avec vous de luy rendre compte du détail et de lestat de ce port. Je vous supplie de me mettre le plutot qu'il se pourra en estat d'y satisfaire afin que le service n'en souffre pont et sy vbous n'y pouvez venir .. faites moy l'honneur de me mander sy je travailleroy avec Monsieur de Montelon, et faites moy aussy celuy de ..... bien sincèrement. Votre très humble et très obéissant serviteur, Signé, le Comte de Bethune. A Rochefort ce 25 septembre 1705".

- MICHEL BEGON, dit le "Grand Bégon" né à Blois en 1638, mort à Rochefort en 1710 est admistrateur et officier de plume de la marine royale. Il est intendant de la marine au port de Rochefort, Intendant de la Généralité de la Rochelle puis Intendant de l'Ile de Saint Domingue. - COMTE LOUIS DE BETHUNE. (1663 - 1734), Marine royale. Enseigne de vaisseau en 1680. En 1682, son oncle François-Annibal petit-neveu de Sully, est promu chef d'escadre de Guyenne. Brevet de capitaine de vaisseau en 1689, En 1690, il hérite de la seigneurie berrichonne. Il sert à nouveau pendant la guerre de Succession d'Espagne. Lors de la bataille navale de Vélez-Málaga, le 24 août 1704, il commande le vaisseau Le Vermandois, 60 canons, dans le corps de bataille commandé par le comte de Toulouse, Amiral de France. Il obtient au mois de septembre 1705 une pension de 1 000 livres sur le budget la Marine, et est mis au mois de novembre 1705 sur la liste des capitaines de vaisseau à la haute paye. Il est promu au rang de chef d'escadre de Picardie lors de la promotion du 28 octobre 1720. Il est fait Commandeur de l'Ordre de Saint-Louis le 17 mars 1728, et promu lieutenant-général des Armées navales ad honores. Il meurt à Rochefort.

CAMILLE HUMEAU de LA SOCIETE DES GENS DE LETTRES

IMAGES DU BERRY - 8 MANUSCRITS - POEMES REGIONALISTES DU CHER - CULAN, MARAIS DE BOURGES, NEIGES EN BERRY, CHAPELLE DE PITIE PRES CULAN, AU DEJEUNER, SANCOINS HOTEL SAINT JOSEPH, SANCERRE, SOLOGNE HIVERNALE, ARGENT SUR SAULDRE, SOLOGNE, LA MOULINE (BOURGNEUF EN BERRY)

- ENSEMBLE de Poèmes manuscrits originaux inédits pour la plupart consacrés à divers lieux du berry et de l'Indre en particulier. - CULAN, manuscrit original recto verso signé daté juillet 1968 ; - MARAIS DE BOURGES, manuscrit original recto verso signé daté décembre 1964 et tapuscrit signé avec tampon ; - NEIGES EN BERRY, CHAPELLE DE PITIE PRES CULAN, manuscrit original recto verso signé daté janvier 1965 et tapuscrit signé avec tampon ; - AU DEJEUNER, SANCOINS HOTEL SAINT JOSEPH, manuscrit original recto verso signé daté 6 octobre 1966 et tapuscrit signé avec tampon ; - SANCERRE, manuscrit original recto verso signé daté octobre 1962 et tapuscrit signé avec tampon ; - SOLOGNE HIVERNALE, ARGENT SUR SAULDRE, manuscrit original recto signé daté janvier 1968 et 2 tapuscrits signé avec tampon ; - SOLOGNE, manuscrit original recto verso signé daté juillet 1961 et tapuscrit signé avec tampon ; - JOINT UNE PROSE : LA MOULINE (BOURGNEUF EN BERRY) 1er octobre 1989à la machine à écrire signée avec note manuscrite PS Cest aussi mon anniversaire fêté en ce lieu (82 ans demain 2 octobre 1989

- Camille HUMEAU né en 1907, mort en 19.., habitait une vieilles et étroite rue de Bourges. Parmi les plus ancienne. Modeste, sa poésie est restée confidentielle parfois remarquée par quelques éditions dans les revues savantes et notamment dans la Gazette Berrichonne. - Un enchantement pour les âmes berrichonnes que ces poèmes dont J.P. CHANTEGUET A pu écrire "A travers l'éclaircie des champs, l'âme se cherche et dans ces vers il y a tout le mystère et toute la force de notre belle région. - Un érudit de la sensibilité berrichonne. - Membre de la Société des Gens de Lettres.