104 résultats

COMTE DE DUNOIS - TERRIER SEIGNEURIE DE PUIGAST PUIS CHATEAU DE VILLEBETON - GROSSE D'INVENTAIRE et ARPENTAGE avec SCEAU DE CIRE, DES TITRES de LA TERRE ET METAIRIE DE LA CHATAYGNERAYE AU VILLAGE DE BLAINVILLE PAROISSE DE LE MEE EN BEAUCE EURE ET LOIR) DEPUIS 1470 JUSQU'A 1759

TERRIER DU CHATEAU DE VILLEBETON ayant pour origine la Seigneurie de PUIGAST dont METAIRIE DE LA CHATAYGNERAYE AU VILLAGE DE BLAINVILLE PAROISSE DE LE MEE EN BEAUCE DEPUIS 1470 JUSQU'A 1759 Dont part de propriété originelle DE DUNOIS Dit le Bastard d'Orléans pour aboutir entre les mains des MEAUSSE de VILLEBETON qui construisit le nouveau château de VILLEBETON. - PROVENANCE Collection M.D.L.C. (Ministre de la Culture) A. MALRAUX. Cachet en fin de documents avec cachet divers "Parchemin de la Noblesse). - DOCUMENT repris par ERIC PERRIN pour son ouvrage "L'ORIGINE DU PARCHEMIN" p. 107 avec photo du haut de la première page avec Préface Gonzague Saint Bris Edition Cheminements. Ouvrage qui sera joint. TERRIER de la SEIGNEURIE DE PUIGAST puis CHATEAU DE VILLEBETONGROSSE D'INVENTAIRE ET ARPENTAGE de 1759 composé de divers documents dont du 17e : - ENSEMBLE COUSU COMPOSE d'un cahier de 16 p. comprenant l'INVENTAIRE du 24 janvier 1470 jusqu'en 1737, une note constatant en 1718 que l'arpentage qu'il entendoit faire faire par authorité et qu'il s'est trouvé à la mesure de Dunois que le total des arpents de terres est "inexact" avec au dos des mesures d'arpentage. 2 ff. de descriptif datés du 13 juillet 1737 ; 2 ff. "descriptif des BOUTS ET JUSTES DE TERRES DU PUYGAST en 1774 le 15 septembre ; 2 ff. pour le MEMOIRE DES BAUX ; 1 f. RECONNAISSANCE DES TENEURS DE PUIGAST du 31 janvier 1669 ; 7 ff. pour une grosse du 31 janvier 1669 avec Timbre de la Généralité d'Orléans de deux Sols devant le Notaire SAVIGNY : Reconnoissance de dettenteur du PUIGAST pour 2 muids de froment et autant d'aucyne (boisseaux). Dernier feuillet avec tableau de contenances. - SECOND CAHIER "ENSUIT UN VASSAL RELEVANT EN PLEIN FIEF DU PUIGAST" du 20 octobre 1560 au 21 juillet 1734. Même Cahier "ENSUIVENT LES BAUX AFFERMES A COURTE VIE" du 7 mars 1707 fau 29 juin 1758, 1 f. vierge. SUIT "INVENTAIRE DES TITRES CONCERNANT LE LIEU TERRE ET SEIGNEURIE DU PUIGAST située au Village (CH.. TAINVILLE) PAROISSE DU MEE EN BEAUSSE, du 4 janvier 1470 à 1714, 7 ff. ; SUIT "UN VASSAL ENVERS LE SGR DE LEZAINVILLE qui lui reporte une grange et neuf muids de terres faisant partie de sa terre de chemelinville, l'autre partie relevant de PUIGAST du 11 juin 1518 au 28 juillet 1761 4 ff. ; 3 ff. in-huit de contenance ; 2 ff. "DE LA MOTRAGE". ; SUIVENT DEUX FEUILLETS IMPORTANTS d' un "MEMOIRE CONCERNANT LE VASSAL DE PUIGAST" outre qu'il y est fait mention de DUNOIS, on retrouve les noms des possesseurs de la Seigneurie de PUIGAST en la personne de Dame Madeleine SIMONEAU DE CHASEAU Veuve d'Alexandre de GAIGNEAU de CHASEAU MORAN et L'ECUYER Sr de la MOTTRAYE qui laissa deux fils et une fille, le fils ainé héritant selon coutume de la moitié des fiefs par droit d'aînesse, mais sont restés indivis. L'héritier de GAGNEAU DE CHAMPRENAULT décédé à paques 1759 son frère de CHAMPVALLON reste seul héritier des 3/4 du fief. SUIT ACTE DE VENTE du fief àu Sr de MEAUSSE DE VILLEBETON, s'ensuit une discussion juridique complexe menant probablement à une revendication de propriété... S'ENSUIT UN ETAT DES TERRE DE PUIGAST EN 1638 dont on relève "TROIS MINES DE TERRES EN MANOIR sur lesquelles il y a deux fermes, deux maisons et une grange assises au lieu de JUBLAINVILLE.. qui sont probablement les immeubles démolis ou réaménagés par les VILLEBETON au 18e S., nouveaux propriétaires et qui ont donné semble-t-il leur nom au château actuel tel qu'il se présente. (NB on retrouve les deux orthographe VILLEBETON ou VILLEBOTON.)

- Le Comte de LONGUEVILLE dit le Bastard d'ORLEANS fils de louis duc d'Orléans reçut en remerciement de ses hauts faits d'arme à PATAY en 1429 la terre anciennement appelée PUIGAST appelée TERRE ET METAIRIE DE LA CHATAYGNERAYE AU VILLAGE DE LEBLAINVILLE. PAROISSE DE MEE EN BEAUCE dépendant de la Généralité d'Orléans. Il en subsite aujourd'hui les terres et le Château de VILLEBETON remanié ou démoli et reconstruit au 18e. - Figure dans la Grosse de cet inventaire Monsieur de la FAUGERIE qui est un parent de DUNOIS. - Le roi Louis XI séjourna au château de Villebeton (La dénomination est à vérifier au regard de nos documents, le nouveau propriétaire au 18e étant M. de BEAUSSE de VILLEBETON , du mardi 21 au mercredi 22 août 1481. Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, tome XI, p.216, Librairie Renouard, Paris 1909. Il visita probablement le fils de DUNOIS, François Ier d'Orléans, de la maison capétienne Orléans-Longueville, (1447–1491), pair de France, comte de Dunois, de Longueville. DESCRIPTION MINISTERE DE LA CULTURE : Le château de Villeboton (Classement M.H.) a été reconstruit au 18e siècle, sur l'emplacement d'une ancienne demeure. Il présente un plan en L. Le corps principal, rectangulaire, est flanqué sur son élévation occidentale de deux tours circulaires vestiges de l'ancienne demeure. Cet édifice a été fort peu modifié au cours des 19e et 20e siècles, comme en témoignent deux gravures datées de 1774 réalisées par le propriétaire, M. de Meaussé. C'est au cours du premier tiers du 19e siècle que la chapelle fut élevée dans le parc à l'est du château et que les bâtiments des communs furent remaniés. Les volumes extérieurs ont été conservés.

PARCHEMIN MANUSCRIT DE CONTRAT DE MARIAGE DE COMMUNAUTE ET SOCIETE DE BIENS PASSE EN 1738 ENTRE DEUX FAMILLE BOURGEOISES DE POITIERS - 1738

- 13 janvier 1738. - PARCHEMIN d'UN CONTRAT DE MARIAGE avec SCEL (diam. 5.2 cm) du NOTAIRE de POITIERS d'un cahier cousu de tissus moirés blanc et vert, in-quarto. - 12 pages manuscrites en 6 feuillets de parchemin velin. - divers cachet de l'Association Royale du Parchemin et Provenance M.D.L.C. A. MALRAUX (Ministre de la Culture) au dernier feuillet. Cachet fiscaux de la Généralité de Poitiers de 13 sols et 4 deniers. Sceau papier de Carolus IV.

- Grosse notariée d'un CONTRAT DE MARIAGE DE COMMUNAUTE ET SOCIETTE DE BIENS. "Par devant les notaires Royaux gardes des Scels à Poitiers soussignez créez à l'instar de ceux de Paris furent présents et personnellement enoblis Maistre Antoine ROBERT bourgeois de la maison commune de cette ville de POITIERS ET DAMOIZELLE Marie Huguet son épouse et Maistre Michel Robert Licensier es droit leur fils. Les épouses et fils dudit sieur Robert ... demeurant en cette ville de Poitiers Paroisse de Saint Didier d'une part et Sieur Francois Dupont Marchand ANCIEN JUGE DES CONSULS de cette ditte ville et demoizelle Suzanne Audin son épouse et mademoizelle Marie Anne Zuzanne Dupont leur fille. Les Epouze et fille dudit Sieur Dupont demeurant audit Poitiers Parroisse Saint Germain d'autre part. Entre lesdittes parties ont esté faittes les Clauses et Conventions de MARIAGE ainsiqu'il suit Scavoir que lesdits Sieur Michel Robert et Damoizelle Marie Anne Zuzanne Dupont. ... Consentement de leurs dits père et muère et autres leurs parans et amis pour ce asesemblés et soussignés promis et promettent de prendre à femmme mary et légitime Espoux touttes fois ....en face de nostre mère Sainte Eglise Catholique apostolique et Romaine. Les solennités dicelle préalablement gardées et observées. Pour contracter COMMUNAUTE ET SOCIETTE DE BIENS ENSEMBLE dès le jour de leur benediction nubsialle en faveur et contemplation duquel futur mariage lesdits Sieur et damoizelle Robert ont promis en CONSTITUTION DE DOT audit Sieur Robert leur fils à valloir sur leurs futures successions rapportable ou precomptable la SOMME DE QUATORZE MIL LIVRES, et pour en demeurer quitte luy delaisse des a présent la propriété de la maison de la R.. située dans la Parroisse.............. - Suit une longue énumération des biens avec notamment un cheptel vif. --- DOCUMENT PASSIONNANT des usages du début du 18e en matière de contrat de mariage pour une COMMUNAUTE ET SOCIETTE DE BIENS.

(anonyme) JOSEPH PIERRE

NOTICE MANUSCRITE SUR M. ALFRED DEBRION (POETE, BOULANGER-PATISSIER rue GRANDE à ARGENTON SUR CREUSE)

Vers 1900, - 6 ff. dont 6 p. manuscrites encre noire, et rouge pour les citations. - Joint, tiré à part non coupé.

- Amusante biographie de ce boulanger poète d'Argenton qui chante son jardin, la femme, les vignerons, la Creuse qui coule au bas de sa prairie, sa retraite, la Saint Vincent, et l'arbre de la Liberté planté en ... 1804 !

(GEORGE SAND) DEGOUSEE et LAURENT Ingénieurs Civils

L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA CHATRE, INDRE.

2 ff. dont 2 pp. manuscrites et signés sur papier bleu à Entête de l'Entreprise DEGOUSEE, CH. LAURENT & Cie Ingénieurs Civil, en date du 28 juillet 1870. Très joli croquis dans le texte de la situation géologique du domaine de NOHANT. Après un long descriptif sur la situation géologique de Nohant, l'Ingénieur conclut : "De cette note il résulte que les alternance de marne argileuse et de calcaire qui composent les trois étapes inférieures du lias , ne contenant aucune couche perméable, ne doivent préenter aucune chance de réussite pour une recheerche d'eaux artésiennes. Il n'en est pas de même de la partie supérieure du trias, dont la couche affleurent en des points bien plus élevés que Nohant et contiennent des limes de sables interposés dans des limes d'argiles. Un résultat doit y être là plus que probable. La profondeur à laquelle il faudrait pousser le forage ne peut pas nous être connu d'avance, mais nous estimons que la marne crissée ne pourrait être atteinte à NOHANT AVANT UNE PROFONDEUR DE CENT A CENT VINGT MÊTRES" et termine en indiquant que "le prix du mêtre de forage coûterait entre soixante dix et quatre vingt francs jusqu'à la limete de deux cents mêtres qui ne serait certainement pas mlême approchés."

Belle et longue lettre en réponse à son désir de trouver des EAUX JAILLISSANTES sur le Domaine de Nohant.

ABBE AUGUSTE GRANGER - Ancien Curé de GERMIGNY L'EXEMPT, La GUERCHE, SAINTE MONTAINE, SAGONNE, LIGNIERES.. Chanoine honoraire, curé-doyen de Lignières, Cher. - Membre de la "Société historique, littéraire et scientifique du Cher"

PAROISSE DE NOTRE DAME DE GERMIGNY L'EXEMPT (Cher) - SIMPLES NOTES - MANUSCRIT

- Sans date, vers 1900, - L.A.S. in-8 signée A.G. pour Auguste GRANGER à entête de la Paroisse de Lignieres. - Manuscrit de 8 ff. dont 15 pages manuscrites. - Joint 2 Tirés à part avant impression dont

- A partir de notes écrites par ses prédécesseurs en la Paroisse de Notre Dame de Germigny, il retrace l'histoire de la Paroisse, du Siège, de l'Incendie, de la succession des prêtres, des dates marquantes dont la Bénédiction des Cloches , la Sépulture du Comte de la Fraisilière jusqu'à son intronisation en 1883. - Abbé Auguste GRANGER 18.. natif de Saint Florent sur Cher, décédé en 1825. Chanoine honoraire, curé-doyen de Lignières, Cher. - Membre de la "Société historique, littéraire et scientifique du Cher". Connu pour ses ouvrage sur Lignières en Berry.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

12 ETUDES D'OBJETS JAPONISANT POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - 1921 - ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 12 ETUDES PREPARATOIRES D'OBJETS en Gouache et Aquarelle de caractère Japonisant daté au dos par un bon de commande daté de 1921. Projet pour boites ou idées de décors. - Contrecollées sur feuillets forts 21/29.7

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

11 ETUDES AQUARELLES DE FAÏENCES CLASSIQUES ET ANTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - AQUARELLES CRAYONS ET GOUACHES

11 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 7 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - 7 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 4 crayons et rehauts de gouache. Une avec au dos une invitation sur l'Art Polonais au Musée d'Art Moderne

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

8 ETUDES DESSINS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES - LABEURS PAYSANS - 1920

8 Etude Préparatoires sur le thème de la VIE PAYSANNE pour la MANUFACTURE DE SEVRES contrecollées sur 3 feuillets 21/29.7. Facilement décollables.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC

ETUDE PREPARATOIRE A L'ENCRE DES SIGNES DU ZODIAQUE POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

Etude pour la MANUFACTURE DE SEVRES - 7.8 par 9 cm , Etude à l'encre contrecollé avec au dos un document administratif de compte d'or de la Manufacture.

- De l’Art Déco à l’abstraction. LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19e caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES DE DECORS DE FAÏENCES ART DECO POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES

13 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). - Non daté. - S'ajoutent études au dos et divers documents administratifs tels Comptes d'Or, morceau de papier entête manufacture de Sèvres daté 7 janvier 1954.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR A LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES D'OISEAUX EXOTIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES.

8 ETUDES PREPARATOIRES pour la Manufacture de Sèvres collées sur 4 feuillets de papier fort (facile à défaire). Uné études est recto verso. - Vers 1950. - 3 magnifiques aquarelles avec rehauts de gouache, 3 crayons dont un au dos, 1 crayon de couleurs.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

14 ETUDES ART DECO de CHRIST EN CROIX POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 14 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO de CHRIST EN CROIX Contrecollées sur 6 feuillets ivoire fort 21/29.8. 5 études sont au dos dont 2 d'assiettes. Un bandeau de journal aux noms et adresse de LEDUC ADRIEN

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

21 ETUDES ART DECO ANGELOTS ET AMOURS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

ADRIEN AUGUSTE LEDUC - 21 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO contrecollées sur feuillets 21/29.7 cm crème, représentant des angelots et des amours. Aqurelles, encres et crayons. Lavis.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

22 ETUDES AQUARELLES ART DECO DECORS BRETAGNE, PAYS BASQUE, CAMARGUE & autres POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1925/30

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 22 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO REPRESENTANT DIVERSES REGIONS dont la BRETAGNE, LE PAYS BASQUE, la CAMARGUE, BERRY, ALSACE, contrecollés sur 10 feuillets 21/29.7cm.

- LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

7 ETUDES ART DECO DE COQS POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1930

ADRIEN AUGUSTE LEDUC 7 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DE COQS dont sur une Enveloppe adressée à Mme LEDUC et à son dos diverses petites études au crayon. Contrecollées sur feuillets de papier fort facilement enlevables.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque. Mots clés : MANUFACTURE DE SEVRES, DESSIN ENCRE, art déco

ADRIEN AUGUSTE LEDUC DECORATEUR DE LA MANUFACTURE DE SEVRES

8 ETUDES AQUARELLES ART DECO PAYS NORDIQUES POUR LA MANUFACTURE DE SEVRES 1940/47

8 ETUDES PREPARATOIRES ART DECO DONT 3 AU DOS DE CARTON D'INVITATION A DES EXPOSITIONS VALADON, MUSEE DU LOUVRE, REOUVERTURE DU PETIT PALAIS.

LEDUC Adrien Auguste ; manufacture de Sèvres. Décorateur ; chef du laboratoire ; formes et décors à la MANUFACTURE DE SEVRES entre 1919-1954. - De l’Art Déco à l’abstraction. Le courant Art Déco s’impose à Sèvres avec l’arrivée d’une jeune équipe d’artistes. De cette collaboration naissent d’autres créations très fortement liées aux tendances du style 19 caractérisant la période de l’entre deux guerres. Ainsi, le décorateur Jean Beaumont n’hésite pas à mélanger les tons primaires et apporte un style neuf par son interprétation florale moderne. Les décorateurs, à l’exemple d’Adrien LEDUC, Maurice Herbillon, ou encore la créatrice Anne-Marie Fontaine, participent à cet élan. A la fin des années 30, l’ornement est jugé trop envahissant L’adoption des motifs géométriques vient chasser les effets naturalistes des décors floraux. Dans les années d'après guerre, les artistes Jacques Despierre et Camille Hillaire insufflent un nouveau style de décor à Sèvres au moment où le courant de l’abstraction tend à restreindre la place du florilège et en livrer une nouvelle interprétation. Un retour au décor classique floral qui a toujours illustré la renommée de Sèvres s’impose en s’adaptant au goût de l’époque.

AGENOR BARDOUX

LETTRES DE PROVINCE - MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNE - PUY DE DOME

Manuscrit composé de plusieurs feuillets contrecollées sur 7 feuillets in-huit. JOINT C.A.Signée à entête du Sénat d'Agénor Bardoux à son ami Frank qui le félicite - Intéressante Etude de Sociologie politique sur la vie politique en province et contre le Boulangisme et les extrêmes. - Rédaction probable lors des élections de 1889 (Elu au Sénat) auxquelles participe le Général BOULANGER. Il s'agit d'une analyse sociologique de la pensée politique provinciale rapportée à celle de Paris. Il évoque la volatilité de la pensée politique en Province et son sens critique. Il évoque également le déluge de propagande et d'images (du Gal Boulanger) et engage une attaque en règle contre le Boulangisme comme représentant de l'ordre, du césarisme et de la dictature comme substitut à la loi. Il insiste sur l'incidence marquée du renvoi des congrégations des écoles de filles, et la laïcisation, le retour des soldats et leurs récits, le bon sens, comme causes de l'essor des modérés. Si plus personne ne pense à contester les révolutions et la république "Malheureusement, en Province les exaltés par conviction ou par tempérament.. Presque seuls ils lisent au café les journaux et quels journaux ? les plus déraisonnables, ils n'ont plus de contradicteurs.... Il est à remarquer dans les conversations habituelles que le sens de la liberté ne pénètre pas aisément les intelligences dans les solutions.. Il conclut qu'instinctivement la grande masse appelle la modération et que ce qui manquent ce sont les hommes politiques dans les départements et que les Barreaux qui fournissaient le personnel politique hésite à couvrir de front deux carrières devant l'instabilité des ministères et la division des républicains.

- AGENOR BARDOUX : (1829 à Bourges-1897 à Paris), avocat, écrivain et homme politique (il fut ministre de l'Instruction publique 1877/79), arrière grand-père du président Valéry Giscard d'Estaing. Ami de FLAUBERT et MAUPASSANT, s'inscrit au barreau de CLERMONT FERRAND et a pour parrain MICHEL DE BOURGES. Maire de CLERMONT FERRAND, il est attaché à la petite commune de SAINT SATURNIN. Sa vie politique est fournie. Il sera Bonapartiste puis modéré. Député puis Sénateur, il terminera vice-président du Sénat.

ALBERT DUCOURTEIX Président du Tribunal du BLANC

DEUX HOTES DU CHATEAU DE VALENCAY, M. DE MONTROND - MANUSCRIT

- Neuf feuillets in-quarto avec au dos de deux pages l'entête du Tribunal Civil du Blanc Chambre du Conseil. 9 p. manuscrites ou l'Auteur relate la vie de Monsieur de Montrond dans le sillage de celle de Talleyrand, et de leur vie commune au Château de Valencay. Son ami pourtant ne lui légueera que son fauteuil..... - Joints deux Tirés à part.

- Casimir de Montrond (1768-1843) diplomate français. - Decourteix Turquet Albert Louis Prosper né le 23/04/1848 à LA CHATRE, décédé le 13 avril 1920. Natif de LA CHATRE, Président du Tribunal du BLANC. - Partie complète de la Vie de M. de Montrond. On ne possède pas la première partie relative à celle d'une autre personnage. - Probablement paru dans la "La Revue du Berry et du Centre" de Joseph Pierre* - *Érudit et historien berrichon - Contributeur de nombreuses revues dont "La Revue du Berry et du Centre" dont il devint propriétaire (1904-1936).

ANDRE BRETON

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE D'ANDRE BRETON A ENTETE DU CONGRES DE PARIS DADAISTE - 1922

- 11 janvier 1922, L.A.S. in-quarto à Entête du CONGRES DE PARIS avec la LISTE des membres du COMITE ORGANISATEUR "Georges AURIC, André BRETON, Robert DELAUNAY, Fernand LEGER, A médée OZENFANT, Jean PAULHAN et Roger VITRAC". - Lettre Autographe signée André BRETON avec le cachet humide du Comité Organisateur du "CONGRES DE PARIS", "Monsieur, nous vous serions très obligés de vouloir bien nous faire parvenir à l'adresse du secrétariat ci-dessus toutes les informations concernant le Congès de Paris à dater de ce jour. Pour le mode de paiement.....". - Joint double de lettre recommandée contentieuse de 1923 de l’Argus de la Presse. - Reçu de 5 francs de 1924 (signature illisible).

- Très Etonnante L.A.S. d'un CONGRES qui n'eut jamais lieu. Engagement de Breton en son nom, Traite impayée et lettre de l'Argus de la Presse qui ne fut pas payé. - On sait que l'annonce de la tenue de ce Congrès sonna le glas du dadaïsme au profit du surréalisme. - L'annonce du Congrès eut lieu dans Comoedia le 3 janvier, le 3 février Tristan TZARA refuse d'y adhérer. S'ensuit une querelle qui signera la mort du Congrès et par là même du Dadaïsme - Breton qui devait écrire : "J’estime que le cubisme, le futurisme et Dada ne sont pas, à tout prendre, trois mouvements distincts et que tous trois participent d’un mouvement plus général dont nous ne connaissons encore précisément ni le sens ni l’amplitude" n'a-t-il pas voulu lui même faire sonner le glas du dadaïsme par un Congrès dont l'intitulé lui même semble maladroit... - La présente lettre, entête, cachets, comité établi, Secrétariat, Téléphone, et adresse en font poser la question. - Il n'en demeure pas moins que cette lettre, la traite et la lettre recommandée contentieuse en font un document historique pour l'histoire de l'Art.

ANONYME

DICTIONNAIRE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES

Non daté, Vers 1775(+-). DICTIONNAIRE ALPHABETIQUE MANUSCRIT DES PAROISSES ET PRIEURES DU DIOCESE DE BOURGES avec 850 entrées environ. - In-quarto plein vélin, au dos à l'encre brune DIOCESE BOURGES en long et en petit en haut. 1 f. avec titre à l'encre "LE DIOCESE DE BOURGES" - 293 pages manuscrites à l'encre brune comprenant les noms des PAROISSES ou PRIEURES avec en marge gauche et titres les "Noms des Curés avec dates", la dernière est de 1771 et EGALEMENT, références de repères de Cartes pour chaque nom. Les entrées vont d'ABILLY à YSSOUDUN et YVOY LE PRES, une dernière page modeste est réservée aux Archidiaconats du Diocèse de Bourges.

- EXCEPTIONNEL et Enorme Travail d'érudition fin 18° S., p. On compte environ 850 entrées DE PAROISSES ET PRIEURES incluant le CHER, l'INDRE, l'ALLIER, un peu la NIEVRE et du LOIR et CHER. - Il ne semble pas exister d'ouvrage manuscrit ou édité jusqu'à nos jours et qui recense l'ensemble des Paroisses et Prieurés ainsi que leurs description hiérarchique et géographique. (bnf et bibliothèques) et touche de façon aussi étendu et précise à l'Organisation du Diocèse.

anonyme

ENLUMINURE SUR VELIN 14e S. (Feuille d'ANTIPHONAIRE)

- Feuillet de texte d'antiphonaire, 14/15e S. Lettrines enluminée filigranées et Lettre Majuscules Couleurs. Ecriture calligraphiée. - 1 f. 10.5 par 15.5 cm, recto verso. - Période 14/15e S. - Texte réglé.

anonyme

ENLUMINURE SUR VELIN 14e S. (Feuille d'ANTIPHONAIRE)

- Feuillet de texte d'antiphonaire, 14/15e S. - Lettrines enluminée filigranées et Lettre Majuscules Couleurs. Ecriture calligraphiée. - 1 f. 10.5 par 15.5 cm, recto et demi verso manuscrit. - Période 14/15e S. - Texte réglé.

anonyme

GRAMMAIRE ARABE

- Texte manuscrit en Arabe de 114 pages. P. de Titre, ensemble numéroté de 1 à 95 de la main de l'auteur puis au crayon. Probable grammaire arabe suivie d'une liste de mots en colonnes de la p. 100 à 114. - Filigrane en arabe. cf. photos - Chaque page est marquée d'un gaufrage en arabe. cf. photos. - Texte réglé.

Manuscrit arabe. Vers 1900.

ANTOINE DE LAAGE DUC DE PUYLAURENS (PUYLAURENT)

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNE DE PUYLAURENS AU CARDINAL DE RICHELIEU DU 19 novembre 1634.

L.A.S. 1 f. de 2 pages in-folio adressée au Cardinal de RICHELIEU en date "d'ORLEANS ce 10 ou 19 novembr 1634. (Lettre précédant son mariage avec Mlle de Pontchateau petite cousine du Cardinal de Richelieu, et récompensera pour son action dans la fuite de Gaston d'Orléans et la négociation avec Richelieu) mais en guise de remerciement il sera rapidement emprisonné par le Cardinal le 14 février 1635 et mourut à Vincennes en juillet 1635. Jay receu avec le respect que je dois et avec un contentement extrême les articles que Monsieur Bouthillier ma donner de la part de votre Eminence tant pour l'honneur qu'ils me font espérer que pour ces marques particulière de votre affection pour moy que jy ay récompences....... pour les raisons qu'ils diront à votre Eminence qu'il est a propos que jattende vos commandements et je vous supplie très humblement de les vouloir bien .. dernier puisqu'e jay une impatience extrême qu'il me plaise que cette affaire s'achève le plus tot qu'il ce pourra affin quapres ... sans obligé votre Eminence puisse être parfaitement assuré et que nul ne puisse remaitre en doute que il ne soit plus que personne qui soit au monde. Très humble et obéissant.. SIGNE PUYLAURENS"

- DUC DE PUYLAURENS (ou puylaurent) Antoine de L'Age (ou Laage) (1602 - juillet 1635, château de Vincennes). Seigneur de Puylaurens, de la Perrusse, de la Ville-Aubrun, duc de Puylaurens, Pair de France. Puylaurens organisa la fuite de Gaston d'Orléans vers Bruxelles en 1632 après la capture de Henri II de Montmorency, négocia le retour de son maître avec Richelieu, à condition qu'il se réconcilie avec le roi son frère, Louis XIII. Il en fut récompensé par son mariage avec mademoiselle de Pontchâteau, nièce du cardinal de Richelieu qui eut lieu dès le retour d'exil du prince et de son favori, le 28 novembre 1634, accompagné de l'érection de la seigneurie d'Aiguillon en duché-Pairie de Puylaurens. On pourrait croire que son mariage chez les du Plessis apporterait des garanties de sécurité au favori de Monsieur, mais il n'en fut rien, puisque le nouveau duc sera arrêté par le Cardinal, le 14 février 1635 et mourut à Vincennes en juillet 1635 .

ARMAND DE BETHUNE Seigneur du PUY, Comte de VELAY

PERMISSION par ARMAND DE BETHUNE SEIGNEUR DU PUY, COMTE DE VELAY, POUR M. DE MAZEL DE FAIRE DIRE LA MESSE DANS LA CHAPELLE DEJA MAISON DU MAZEL

- 15 may 1670 Vélin imprimé signé d'ARMAND DE BETHUNE, EVESQUE SEIGNEUR DU PUY COMTE DE VELAY, avec son SCEAU AUX ARMES DE BETHUNE. Jolie lettrine. Dimensions de 27 par 16 cm. - TEXTE : "Nous avons pour bonens & justes causes permis à Monsieur du Mazel de faire celebrer par Prestres approuvés dans la Chapelle déjà maison du mazel, paroisse de Sance......

- Armand de Béthune, (1635 -1703), Evêque de Saint-Flour (1661) puis Evêque du Puy (1664). Abbé de l'Abbaye de la Vernusse en Berry