Sujet : Militaria

28 résultats

2me REGIMENT DE DRAGON

CLAUDE COLIN - DRAGON AU 2e REGIMENT - CONGE POUR INFIRMITE - 1795

1 f. in-quarto manuscrit avec Timbre humide de 2me REGIMENT DE DRAGON. 11 octobre 1795. - "Le Brigadier y a servi avec valeur et probité depuis le quatorze décembre 1790 jusqu'au dix neuf vendemiaire 4e année républicaine qu'il a obtenu son congé pour infirmité. Certifions de plus qu'il a reçu pendant la guerre Trois Blessures, Scavoir un cou de feu à la jambe le 15 7bre 1792 à l'affaire de Grandpré, un coup de feu à l'épaule le 29 8bre 1793 à Montigny St christophe et deux coups de Sabres le 21 ventose de la 3e annéee républicaine à l'affaire de benthem. Fait à Douay le 19 Vendemiaire 4e année".

A. THIERS

GARDES NATIONALES DU ROYAUME - EXTRAIT DES INSTRUCTIONS DU MINISTRE DE L'INTERIEUR DES 15 avril et 15 août 1835 sur INSPECTION ET LA REPARATION DES ARMES DES GARDES NATIONALES.

- Mars 1844. - Brochure cousue in-12 impeccable, IMPRIMERIE ROYALE. - 32 pp. dont 5 modèles.

ASSOCIATION PATRIOTIQUE LE BLANC ET Compagnie - Veuve HUCHEDE

LETTRE DE L'ASSOCIATION PATRIOTIQUE LE BLANC ET Compagnie du 17 septembre 1830 sur les fourniture militaires et TARIF Veuve HUCHEDE pour les fournitures militaires

- LETTRE DE L’ASSOCIATION PATRIOTIQUE LE BLANC ET Compagnie, composée de fournisseurs d’uniformes ruraux en vue de fournir les Gardes Nationale et se prévalant du Général LAFAYETTE. 2 ff. DU 17 SEPTEMBRE 1830 - Un TARIF de Mme Veuve HUCHEDE in-quarto vers 1830 pour les effets d’habillement et équipements nécessaires aux Gardes Nationales.

BERNARD NAUDIN

LES TAMBOURS - LITHOGRAPHIES DE BERNARD NAUDIN 11 NOVEMBRE 1920 - EXEMPLAIRE SUR JAPON UN DES XXV HORS COMMERCE.

TIRAGE A 225 EXEMPLAIRES SUR JAPON DONT XXV HORS COMMERCE, le NÔTRE PORTE LE N° XXII. Grand In-folio à lacets et charnieres tricolores, Page illustrée de Dédicace à ses Fils et de numérotation XXII signée de Bernard NAUDIN. Page de Titre, Bien complet des 7 LITHOGRAPHIES signées, page de Justification du Tirage.

RARE EXEMPLAIRE HORS COMMERCE.

CAPITAINE FOURNIER

LA GUERRE SUD-AFRICAINE - (GUERRES DES BOERS)

- Complet des 3 volumes, le dernier étant paru en 1904, Edition Originale rarement complète. - 1902-1904, Paris, Librairie MILITAIRE R. CHAPELOT. - 3 Vol. in-8, demi chagrin à larges bandes, tête rouge. Auteur, titres, tomaisons et monogrammes aux fers dorés. - Bien Complets des 34 CARTES ET CROQUIS H. T. la plupart dépliantes.

- 1er Volume : 1902, Origines du Conflit, Campagne dans le Natal. 9 Cartes et croquis H. T., 222 & 66 p. - 2nd Volume : 1902, Les Echecs des Anglais, Stormberg, Maggersfontein, Colenso, Smlon-Kop Yaal-Krantz. Siège et délivrance de Ladysmith.. 10 Cartes et croquis H. T., xxxix p., 164, & 119 p. - 3me Volume : 1904, Offensive de Lord Roberts, Occupation de Bloemfontein et de Pretoria, 15 Cartes et croquis H. T., 197, & 97 p. - La guerre des Boers sont deux conflits intervenus en Afrique du Sud à la fin du 19e S. entre les Britanniques et deux républiques boers indépendantes : la première : du 16 décembre 1880 au 23 mars 1881 ; la seconde : du 11 octobre 1899 au 31 mai 1902. À la fin du deuxième conflit, avec d'importantes concessions, les deux républiques boers, l'État libre d'Orange et la république sud-africaine du Transvaal, perdirent leur indépendance et furent intégrées à l'Empire britannique jusqu'à la création en 1910 de l'Union d'Afrique du Sud.

DE COURCELLES (M. Le Chevalier) Ancien Magistrat et Historiographe

DICTIONNAIRE HISTORIQUE ET BIOGRAPHIQUE DES GENERAUX FRANÇAIS Depuis le Onzième Siècle jusqu’en 1820

1820 à 1823, A Paris chez l’AUTEUR et ARTHUS BERTRAND puis TREUTTZEL & WURTZ Bien complet de ses 9 Volumes in-huit pleine basane racinée. Dos sans nerfs avec pièces de titre et tomaisons maroquin vertes aux fers dorés, ornements dorés et à froid, tranches striées ; platls marbrés ornés d’une roulette d’encadrement et filet aux coupes. Exemplaire très frais de reliure et de corps de texte. (une coiffe frottée et une auréole au t1 aux 10 premiers feuillets. Toutes tranches mouchetées. Quelques apports manuscrits à l’encre au long de l’ouvrage Tome 1er : A à Beauj. , garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, xvj p. pour la Préface de l’Auteur, 488 p. Tome 2nd : Beaul à Bouq ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 518 p. Tome 3me : Bourb à Carm ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 484 p. Tome 4me : Carr à Cors ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 492 p. Tome 5me : Coss à Exc ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 492 p. Tome 6me : Fab à Jeann ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 491 p. Tome 7me : Jeann à Monte ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 497 p. Tome 8me : Montesq à Riv ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 509 p. Tome 9me et dernier : Riv à Z ; garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 548 p. dont Supplément

Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, dit le chevalier de Courcelles est né le 14 septembre 1759 à Orléans, mort le 24 juillet 1834 à Saint-Brieuc. Historiographe français, magistrat, président de l'administration des hospices, membre correspondant de la société des sciences, arts et belles-lettres, de la ville d'Orléans; administrateur en chef de l'Asile Royal de la Providence à Paris, et généalogiste honoraire du roi. Il fait ses études au collège de Vendôme et occupe, après la Révolution, divers postes dans la Magistrature à Orléans. En 1807, il s'installe à Paris, où il s'intéresse à l'Histoire, et en 1820, il achète le Cabinet de M. de Saint-Allais avec ses éditions, dont l'Art de vérifier les dates, avant et après J.-C., et rassemble de nombreux titres originaux et documents de l'Histoire de la Noblesse..

DESTUTT de TRACY (Colonel Comte)

LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE du Comte de TRACY au Comte .. à propos du Duc de PENTHIEVRE et de son Régiment d'Infanterie. 1790

- L.A.S. du Comte de Tracy au comte de.., - 1 f. in-folio, A Paris ce 8 avril 1790. - Lettre précédant une lettre de congés pour 5 officiers que doit rédiger le Duc de Penthièvre ayant éprouvé des pertes considérables dans nos aventures de l'été dernier.. "Monsieur le Duc de Penthièvre doit vous demander ces jours cy Monsieur le Comte, cinq congés ou prolongations pour des officiers de son régiment d'infanterie qui en ont un besoin bien réel. J'espère de vos bontés que vous voudrez bien ne pas les leurs refuser mais comme il y en a trois qui sont des prolongations de congé de recruteurs et qui par conséquent sont demandés avec appointements, je crois devoir vous rappeler Monsieur le Comte que lorsque vous donnates l'ordre de suspendre le travail des recrues vous eutes la bonté de me dire que cela ne vous empêcheroit pas de prolonger les congés de mes recruteurs avec appointements. Effectivement je n'ai que ces trois là, mais ils sont bien nécessaires au corps pour différends objets et pour ne pas perdre des relations prétieuses dans leurs établissements. et deux d'entre eux ont des droits particuliers à la grace que je demande ayant éprouvé des pertes considérables dans nos aventures de l'été dernier. Je vous supplie donc Monsieur le Comte de ne pas leur refuser la continuation d'appointements dont ils ne peuvent se passer et que vous avez reconnus dans le tems être juste. Je suis avec respect, Monsieur le Comte votre humble et très obéissant Serviteur. SIGNE Le Cte de Tracy". - ebd. Pentièvre Inf. 12 av/

- Antoine Destutt de Tracy est issu de la famille de Stutt de noblesse Écossaise. Colonel du régiment de Penthièvre en 1789. Aux États généraux, il est élu député par la noblesse du Bourbonnais réunie à Moulins et se ralliera au tiers état après la crise du 20 juin 1789. Il est un des plus enthousiastes lors de la nuit du 4 août 1789. Nommé maréchal de camp par La Fayette en 1792, commandant de l'armée du Nord; mais, après le 10 août 1792 et l'émigration de son chef, il revient à la vie civile. - Le régiment d'Infanterie de Penthièvre, issu du renommage du régiment de Toulouse en 1737, sera renommé 78e régiment d’infanterie de ligne le 1er janvier 1791. - Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, Gouverneur de Bretagne, petit fils de Louis XIV.

DUPRE (Chef de Bataillon en retraite)

LES FASTES DU QUATORZIEME REGIMENT D'INFANTERIE DE LIGNE Suivis D'UNE GALERIE BIOGRAPHIQUE des Militaires de ce Régiment

1836, A Paris, A la LIBRAIRIE militaire d'Anselin et chez l'Auteur. - In-8 demi basane blonde, dos lisse, fers dorés titre et fleurons. Propre. - Garde, p. de fx titre, p. de titre, viij p., 400 pages. 28 pages n.n. pour les Tableaux (9 + 1 bis, campagnes, noms des Officiers, nomenclature, etc. cf. photos). Bien Complet.

Histoire militaire de 1595 à 1792 puis jusqu'aux Cent Jours de 1815 suivis de Tableaux biographiques et autres.

DURUY HENRI MARIE VICTOR

DURUY Henri Marie Victor - DOSSIER RELATIF A LA CARRIERE MILITAIRE ET A LA GENEALOGIE FAMILIALE).

- CHEMISE COMPORTANT UNE CINQUANTAINE DE PIECES D'ARCHIVES RELATIVES à LA CARRIERE MILITAIRE D'HENRI MARIE VICTOR DURUY (civiles pour quelques pièces). La plupart des documents sont à entête du Ministère de la guerre.

- DOSSIER MILITAIRE DE PLUS DE CINQUANTE PIECES CONCERNANT HENRI MARIE VICTOR DURUY né en 1852 mort en 1908 ; Marié à Jeanne CLARINVAL De la famille du Ministre qui lui obtiendra une bourse pour Polytechnique, carrière dans l'Artillerie et l'Intendance. - Panégyrique de LAVISSE sur la mort du Lt Colonel Duruy en 14 (fils du ministre). .... - ETUDE HISTORIQUE ET GENEALOGIQUE de 18 pages MANUSCRITES famille DURUY venus de Hollande aux Gobelins comme artiste à partir de Jean Marie Duruy, depuis Colbert. (MANUSCRIT de Henri Marie Victor DURUY). - Manuscrit financier et surtout moral du TESTAMENT "Mes dernières Volontés" du grand père Duruy ; - Extrait de Baptême d'HENRI MARIE VICTOR DURUY de 1851 Paroisse de Thionville ; - Extrait Acte de Naissance de Metz ; - 5 mai 1841 Publication des Fiançailles de Jean Marie Victor DURUY Mairie de Bazonville ; - 29 août, Ordre de Satisfaction du Général de Division Fournier à propos du Lieutenant DURUY à Amiens ; - 29 mars 1845 Grade de Lieutenant par le (général Alexandre Moline de Saint-Yon) Pair de France ; - 4 janvier 1854, Ordre de nomination du Capitaine Jean Marie Victor par le Maréchal ministre (Vaillant) ; - 23 juillet 1868, DURUY Henri Marie Victor, Nancy, Certificat Bachelier Es-Sciences ; - 26 octobre 1870, Certificat de satisfaction manuscrit d'Henri Victor par ses Officiers, - 21 mai 1870, DECLARATION d'OPTION pour la NATIONALITE FRANCAISE De Mme Damblé veuve DURUY pour le fils mineur Henri Marie Victor ; - 1872 - AVIS D'ADMISSION A POLYTECHNIQUE 1872 avec le Bordereau Tarif au dos ; - 1872 - CONCOURS d'ADMISSION EN 1872 Avec les notes de l'Elève HENRI MARIE VICTOR N° de Classement 162 ; - NOMINATION comme BOURSIER par le Ministre de la Guerre ; - 11 Octobre 1873, CLASSEMENT DE RECENSEMENT N° 555 du Tirage timbré d'HENRI MARIE VICTOR ; - 22 novembre 1874, Nommé Sous Lieutenant d'Artillerie, - 4 mai 1875, Nomination en cas de mobilisation au 35e d'Artillerie. - 18 sept. 1876 - Nomination au Grade de Lieutenant d'Artillerie. - 13 octobre 1875, Nomination comme Lieutenant en second du 12e d'Artillerie à Vincennes, - 10 nov.1876, Nomination à la première Classe de Lieutenant au 12e. - 18 juin 1878 - 2 faire-parts de mariage d'Henri DURUY Lieutenant AU 12° d'Artillerie à Jeanne CLARINVAL - 2 Fév. 1882 nomination du Capitaine Henri Marie dans le Corps d'intendance (2 pièces). - 6 fév. 1882 Ordre d'Affectation à Fontainebleau (2 pièce). - 26 déc. 1882 ORDRE D'embarquement pour CONSTANTINE via Marseille; - 30 mai 1883 Ordre de Service Ordre de prise de Service à Constantine. - 3 janv. 1883 Ordre de Service aux ordre du Sous Intendant de Constantine. - 3 mai 1883 Ordre de Service le nommant àà la Direction de l'a Sous intendance de Batna. - 22 août 1883 Ordre de Service pour diriger la Sous intendance de Bougie. - 3 mars 1884 Promotion au Grade de Sous Intendant. - 23 mai 1885 Nomination à Valenciennes. - 16 mars 1889 Lettre de forte réprimande de l'Intendant Militaire Baratier qui semble vexé. - 23 juillet 1889, Lille, Ordre d'inscription des Campagnes de 1870 faites dans la Garde Nationale de METZ DANS ses états de service. - 29 septembre 1889 TESTAMENT concernant les dispositions à prendre pour ses enfant en cas de disparition. - 1900 Classement de la liste des fonctionnaires de l'intendance pour la légion d'honneur. - 9 janv. 1891 Nomination comme Officier d'Académie. - 6 juillet 1891 Nomination au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur. - 13 juillet 1891 Nomination au grade de Sous Intendant de 2° Classe. - 21 juillet 1891 Ordre de départ pour Caen. - octobre 1895 3 Certification de Blessure ou maladie. - 22 juillet 1891 Nomination par le MINISTRE de l'Agriculture Chevalier du Mérite Agricole. - 20 avril 1898 Nomination à Lorient. - 9 nov. 1898 LISTE des Fonctionnaires de L'Intendance de Lorient. - 30 juin 1900 Nomination au grade de Sous Intendant de 1re Classe. - 10 mars 1901, Refus de nomination à Paris suit à l'intervention d'un député. - Note de Satisfaction du ministre.

ECOLE SPECIALE MILITAIRE DE SAINT CYR

ATLAS DU COURS D'HISTOIRE MILITAIRE 1° ET 2° ANNEE (1907-1908) 41 CARTES

ATLAS COMPLET DES 41 FIGURES 1907-1908 du Cours d'Histoire Militaire. 1° ET 2°Année. - In-folio broché, couverture salie, mais intérieures, cartes impeccables montées sur onglets, complets des 41 cartes annoncées pour les plans de batailles depuis Nordlingen 1645 jusqu'au Théatre d'opérations du Danube. En feuillets doubles ou simples.

Couverture défraîchie du temps, mais cartographie couleurs impeccables.

FINART NOEL DIEUDONNE

L'EMPEREUR NAPOLEON A CHEVAL SUR LE CHAMP DE BATAILLE. AQUARELLE SIGNEE 1835

L'EMPEREUR NAPOLEON A CHEVAL SUR LE CHAMP DE BATAILLE devant son Etat-Major à gauche et la grande Armée à droite. - Aquarelle en façon de miniature. - Dimension : 135 par 102. contrecollé par deux points facilement détachables.

Noël-Dieudonné FINART (1797-1852).

GENERAL ... COMMANDANT LA 54e DEMI BRIGADE D'INFANTERIE A GOREE ISLE D'HOLLANDE

BERTRAND Jean - GOREE - ISLE D'HOLLANDE CONGE MILITAIRE ABSOLU DU 2 OCTOBRE 1797

FEUILLET RECTO VERSO GRAND In-Quart imprimé avec CACHET DE CIRE de la 54e demi brigade d'Infanterie 2° Compagnie du deuxième Bataillon à GOREE, ISLE D'HOLLANDE. - TEXTE : "Jean Bertrand natif de MONTOMER Dans le LOT a servi depuis le dix huit septembre 1792 jusqu'au onze Vendémiaire an Sixième de la République française , ou il a obtenu un congé militaire pour continuer ses services dans les cent soixante dix neuvième compagnie des Vétérans Nationaux stationnée à Dunkerque d'après l'ordre du ministre de la guerre. Fait à BRIEL province d'HOLLANDE" "qu'il a en outre servi pendant tout ce tems qu'il a existé au corps avec Zèle, honn eur et probité". - Au dos, Enregistrement par PREAU.

PREAU Charles Théodore Beauvais de, 1772 à Orléans/1830 à Paris (Seine), général français de la Révolution et de l’Empire, fils de Charles Nicolas Beauvais de Préau, médecin et député à la Convention nationale qui vota la mort de roi Louis XVI. Il entre en service comme volontaire au 15e bataillon des fédérés nationaux le 6 août 1792, il est nommé sous-lieutenant le 15 août 1792. Adjudant-général chef de bataillon à l’armée d’Italie le 6 octobre 1793, il ne fait pas partie du nouvel état-major issu de la réorganisation du 13 juin 1795. Remis en activité dans l’armée d’Italie avec son grade le 16 novembre 1795, il est nommé adjudant-général chef de brigade le 29 octobre 1795. Affecté à l’armée de l’Intérieur le 8 janvier 1796, il est admis au traitement de réforme le 22 septembre 1796. Passé volontairement à l’armée d’Orient le 19 mai 1798, commandant de quartier général de l'armée d'Orient le 21 juillet 1798, il devient chef d’état-major de la division du général Reynier le 18 août 1798. Il démissionne et quitte l’Égypte le 14 octobre 1798. Fait prisonnier par des corsaires barbaresques, il est envoyé à Constantinople et enfermé au château des Sept-Tours jusqu’au début de l'année 1801. Il rentre en France le 28 septembre 1801 et est admis au traitement de réforme le 19 mars 1802.

GENERAL DE DIVISION GRENIER, ARMEE DE SAMBRE ET MEUSE. 175e DEMI BRIGADE. DAMMARTIN-MARPAIN

NICOLAS DEMANGE Grenadier. CONGE ABSOLU - PONTERCY - BLAMONT

In-quarto intégralement manuscrit, encadrement encre daté du 14 Juillet 1795 (26 messidor an III). Cachet humide de la 175e Demi Brigade. - CONGE ABSOLU : .. est attaqué de douleurs, de faiblesse et de rétractions de la Jambe droit suitte d'un Coup de boulet qu'il a reçu au Siège de LANDRECY, et ajouté d'une autre main "certifions que depuis le quatre aoust 1792 vieux stil il a fait son service en vrai républicain" Suivent 12 signatures et celle de gauche du Général de Division GRENIER.

COMTE GENERAL GRENIER, né le 29 janvier 1768 à Sarrelouis et mort le 19 avril 1871 au château de Montrambert à Marpain et Montrambert (actuelle commune de Dammartin-Marpain), Général de la Révolution française d’Empire. Il commence sa carrière en 1784. Pendant les guerres de la Révolution française, il se distingue aux batailles de Valmy, Jemmapes et Fleurus, avant d'être promu général de division en octobre 1794. L'année suivante, il obtient un commandement dans l'armée de Sambre-et-Meuse et combat contre les Autrichiens en Allemagne jusqu'en 1797. Il passe en Bavière en 1800 sous les ordres du général Moreau, puis est nommé gouverneur de Mantoue en 1805. Napoléon Ier le récompense en le faisant comte de l'Empire. Son Nom est inscrit sur l'ARC DE TRIOMPHE.

GENERAL DE DIVISION LAGRANGE - 14e DIVISION MILITAIRE - LECTOURE

CERTIFICAT MILITAIRE DE CAMPAGNES ET DE BONNE CONDUITE DU CAPITAINE FRANCOIS MARTIN SIGNE DU GENERAL LAGRANGE - 1802

Feuillet in-quarto intégralement manuscrit avec cachet de cire de la République et Cachet humide du Commissaire des Guerres BOULLET de Cherbourg. - Il est attesté que le Capitaine MARTIN a fait les Campagnes de Savoie en 1792, Armée des Cotes de l'Ouest en 1793 notamment sous les ordre de HOCHE, et que dans toutes ces occasions il a montré un Courage et un Zèle Infatiguable ou il a reçu plusieurs blessures. Fait à Cherbourg le 1er Germinal an 10 (22 mars 1802). Signature en haut à gauche du Général LAGRANGE, du Commissaire des Guerres et 4 ill.

Beau Document. - Comte Joseph LAGRANGE, né à Lectoure (Gers), le 10 janvier 1763, mort à Paris Ier le 16 janvier 1836, Général de Division, Révolution et Empire. Maire de LECTOURE. Au retour de l'expédition d'Egypte, il fut nommé inspecteur général de la gendarmerie et général de division, puis commandant de la 14e division militaire (23 septembre 1800).

GENERAL de division LAPOYPE - ARMEE D'ITALIE

JACQUE HESS Caporal - CONGE DE REFORME - 1800

20 Fructidor an VIII (7 septembre 1800), 1 f. in-folio papier fort, belle vignette, timbre humide rouge de la 102e Brigade d'Infanterie de Ligne de l'Armée d'Italie Aile gauche division du centre. - "a fait avec honneur et probité dans le dit Corps depuis le trois octobre mille sept cent quatre vingt onze jusqu'à ce jour qu'il a été congédié pour cause d'infirmité comme il est constat par le certificat de visite au dos des officiers de santé en chef de l'hopital militaire de Vesoul dont copie et de mémoire a fait les campagnes des années 1792 à dix sept de la République". Signature des officiers et Approuvé "par moi Général de Division LAPOYPE". - Au dos, Copie du Certificat de visite avec cachet peu lisible. Solde avec cachet du Régiment et Capitaine en charge de la Comptabilité.

Jean François Cornu de La POYPE, 1758 à Lyon (Rhône), 27 janvier 1851 à Les Brosses (Rhône), général français de la Révolution et de l’Empire. Il s’engage en 1777, comme second enseigne au régiment des Gardes françaises. Nommé général de division en 1793. Partisan des idées nouvelles, il épouse la fille du conventionnel Fréron. Il se distingue au siège de Toulon, et il contribue puissamment à la reprise de la place ; il dirige ensuite l'attaque du fort Faron, puis est chargé par le Comité de salut public de contenir Marseille et le Midi de la France sous le régime de la Terreur. Le général La Poype ne s'associe pas à la réaction thermidorienne, dont son beau-frère fut un des plus ardents provocateurs. En 1795, il est mis à la retraite. - Remis à l'activité en 1796 à l'Armée de Rhin-et-Moselle et le 16 juin 1798, il sert en Italie. Le 27 février 1799, il est affecté à l'armée du Rhin, avant de retourner à l'armée d'Italie l'année suivante. Envoyé à Saint-Domingue en 1802...

GENERAL DUMONCEAU - ARMEE DU NORD - 23e DEMI-BRIGADE

LOUIS ROBILLARD de BETHUNE - CERTIFICAT DE REFORME - 15 GERMINAL AN II - 4 avril 1794

FEUILLET folio, manuscrit recto verso, cachet de cire de la 23e demi brigade et de cire de l'ARMEE DU NORD près signature du Général DUMONCEAU. "a servi jusqu'à ce jour en vrai Républicain et a été jugé hors d'état de servir dans les armées de la république par son infirmité qui est constatée par un certificat du chirurgien major en date du 14 germinal; Ce volontaire a gagné son mal à la retraite .. chargé par l'ennemi .... Fait au Camp de Marcq en Bareuil. Signature des Officiers, Commissaire des Guerre, Général DUMONCEAU. - AU DOS : Attestation du Chirurgien VIVIEN de l'Etat d'Epilepsie et d'incapacité à continuer son service. A la Suite, attestation du Maire de Béthune BAILLIENCOURT de la qualité de ChirurgIen Major du citoyen Villier qui a signé le certificat.

SUPERBE DOCUMENT

GENERAL L'ERIVINT - 3e REGIMENT DE CHASSEURS A CHEVAL, INSPECTEUR DU DEPOT DE CAVALERIE DE LA 2e DIVISION MILITAIRE

FRANCOIS DAUZAT, CHASSEUR A CHEVAL DU 3e REGIMENT DE CHASSEURS - CONGE MILITAIRE ABSOLU - 1787

1 Feuillet avec Superbe Vignette et très bel état. -Titre et timbre humide du 3e REGIMENT DE CHASSEURS A CHEVAL, et du Commissaire des Guerres, Signé du Général de Brigade L'ERIVINT. - CONGE ABSOLU pour François DAUZAT Natif de SAINT LEONARD dans le GERS. - "A servi depuis le 31 mai 1789, qu'il est atteint d'une rétraction permanente des muscles de la jambe gauche ce qui le met hors d'état de faire son service, certifions qu'il s'est toujours conduit en honnête militaire. fait à .. le 20 fructidor 1797 de l'an 5 de la République". Dessous Signatures du Commissaire des guerres et officiers du régiment. - Au dos signature de l'Agent municipal de Saint Clar. 28 vendemiaire an 6.

SUPERBE DOCUMENT AVEC VIGNETTE

GENERAUX D'EMPIRE DE VILLATTE Alexandre & DE VILLATTE D'OULTREMONT Eugène Casimir

BIOGRAPHIES & DOCUMENTS MANUSCRITS des GENERAUX ALEXANDRE Baron de VILLATTE & Baron DE VILLATTE Comte d'OULTREMONT EUGENE CASIMIR

CARRIERES DES DEUX FRERES, GENERAUX de la REPUBLIQUE, DE L'EMPIRE ET DE LA RESTAURATION ETABLIS PAR LE COMTE D'OULTREMONT SUR UN ENSEMBLE DE DOCUMENTS ORIGINAUX d'époque dont certains joints. - NOTICE MANUSCRITE sur le Général ALEXANDRE VILLATTE, (LONGWY 1780 - 1858 à Bains-les-Vosges) 4 pp. 21/27 & 2 ff. tapuscrits. - BIOGRAPHIE TAPUSCRITE DE 5 ff. du LIEUTENANT GENERAL Comte d'OULTREMONT (1770 à LONGWY - 1834 à Nancy). tapuscrit 21/27 avec envoi de l'Auteur Comte d'OUTREMONT à G. IMBAULT vers 1950. - ENTETE de l'ARMEE DU DANUBE, feuillet in-8 bleuté, Birsmendorf 29 prairial an 7 (17 juin 1799) nomination de son frère comme Ordonnance "Je Soussigné Adjudant Général employé à l'Armée du Danube et Commandant la Seconde Brigade de la Division aux ordres du Général SOULT, certifie qu'ALEXANDRE VILLATTE sert près de lui comme Ordonnance depuis la suppression de l'Armée d'OBSERVATION, époque à laquelle il a quitté la dite armée pour le rejoindre et qu'en ce moment il est en pleine activité de service : pourquoi lui ai délivré le présent pour lui servir et valoir à ce que de raison. SIGNE VILLATTE". - 1 f. in-folio avec un très beau cachet de cire rouge d'ADJUDANT GENERAL de la REPUBLIQUE FRANCAISE, cachet à froid Secrétariat Général. 2 textes en colonne à droite et à gauche ; à Gauche : ALEXANDRE VILLATTE né le 10 décembre 1780 à LONGWY MOZELLE Hussard au 6e Régiment de HUSSARD, Maréchal des Logis dans la Compagnie des gardes du Général en Chef de l'Armée de l'ouest, le 5 prairial an huit nommé Sous Lieutenant par arrêté du Général en Chef de l'Armée de l'Ouest dans la Légion à Cheval de la Loire Inférieure. Le 1er Messidor an 8 passé avec le même grade dans le 14e Régiment de Dragons par ordre du Général BERNADOTTE Commandant en chef l'Armée de l'Ouest en date du premier Thermidor an huit. Signé ALEXANDRE VILLATTE" ; en colonne de gauche Certifié sincère et véritable le présent état de service par moi Adjudant Général employé par le Général en Chef de l'Armée de l'Ouest, RENNES, le 1er Thermidor an huit de la République francaise. SIGNE VILLATTE. NOTE en filigranne bien centrée, très rare coquille St Jacques. - Deux Documents à entête de BERNADOTTE Général en Chef de l'Armée de l'Ouest l'une adressée à ALEXANDRE VILLATTE l'autre au Citoyen VILLATTE Adjudant Général mais signées toutes deux du Général EUGENE VILLATTE Pour copie de l'Ordre du Général BERNADOTTE selon lequel le SOUS LIEUTENANT ALEXANDRE VILLATTE prendra la fonction d'Adjoint de l'Adjudant Général VILLATTE. - L.A.S. EMOUVANTE & BELLE LETTRE du 15 août 1830 du Général Eugène Casimir VILLATTE d'OULTREMONT, feuillet double manuscrit sur 3 pages in-quarto adressée au GENERAL Marquis de la CHASSE de VERIGNY : TEXTE : " Mon Cher Général, J'ai pris congé du Général GERARD et je quitte ce matin Paris. Si votre lettre m'étais parvenue plus tôt j'aurais certainement une autre détermination, j'aurais retardé mon départ car j'aurais mis beaucoup d'empressement à aller présenter mes hommages respectueux à Madame la Mise de la Chasse de Vérigny et à revoir cet excellent et respectable M. le Bon Faucheux dont j'ai eu l'honneur e faire la connaissance dans des temps plus prospères, plus glorieux et plus heureux. Soyez mon interprète près d'eux.... Vous connaissez le coup qui m'a frappé ... on a ôté mon sabre de mon côté et on l'a planté à un clou. Soldat de Cincinnatus, je me résigne, et sans observation, sans réclamation aucune, je vais regagner une chaumière que depuis de trop longues années j'ai négligé. Là dans la journée je travaillerai à la terre, je tâcherai de diriger la charrue, le soir je me délasserai au milieu de mes enfants, où dans mon cabinet mes souvenirs, mes livres et mes rêveries. Voilà les projets d'un vieux soldat, qui a toujours bien et loyalement servi son pays. Si c'est là conspirer, c'est au moins une conspiration bien innocente. J'ignore ce que me réserve l'avenir, je ne solliciterai pas d'activité, mais si la PATRIE ETAIT MENACEE, JE MARCHERAI AU RANG DES GRENADIERS. J'avoue que si j'avais eu 1000 francs de rente, je serai plus à mon aise. Et si comme certains hommes j'avais été comblé de biens, de grâces et d'honneur par les Bourbons .. je ne me conduirai point en ingrat, mais heureusement cette révolution me trouve ce que m'avait trouvé celle de 1814 aussi je me retire sans ... et sans être tourmenté de ces sentiments pénibles qui doivent affliger le coeur d'un parjure .... SIGNE COMTE DE VILLATTE". - L.A.S. de NANCY le 26 décembre 1833, du Baron VILLATTE, 1 f. 2 p. manuscrites "Mon Cher Colonel, La division de Cuirassiers dont je commandais une brigade se trouvant dissoute, je rentre sans doute en disponibilité. Mr Hantz, mon aide de Camps subira le même sort, mais il ne peut lui convenir de s'y soumettre longtemps et d'ailleurs la pénurie d'Officiers d'Etat-Major lui donnerait promptement une destination.Vous vous rappelez la demande que j'ai faite en sa faveur à Mr le Lieutenant Général PAJOL et l'engagement qui en a été la suite. Vous m'avez promis formellement tout ce qui dépendrait de vous pour en assurer la réalisation, j'ose donc y compter avec d'autant plus de certitude que je connais vos sentiments pour moi. Il ne saurait tarder de se présenter une vacance, veuillez alors reproduire sous les yeux du Général Pajol la demande faite en avril dernier et solliciter qu'il y donne une suite favorable. Mon neveu est un officier spécialement apte aux divers services de votre division et vous le connaissez assez pour qu'il ne soit pas nécessaire de s'étendre à son sujet. Croyez... Signé Bon VILLATTE". - 4 COURRIERS TAPUSCRITs de M. d'OUTREMONT vers 1933/34, diverses notes manuscrites et 4 catalogues des Libraires PICARD, SAFFROY, ARNA, de 1936 à 42.

GENERAL MARQUIS DE LA CHASSE DE VERIGNY,(Edme-Nicolas-Jean-Baptiste-Marie) (1775-1835), Volontaire de 1792, 5e Bataillon de l’Yonne, ADJUDANT-COMMANDANT, MARECHAL DE CAMP, Commandeur de la Légion d’honneur.

GEORGES POMPIDOU - PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

INVITATIONS ET PROGRAMME OFFICIEL AU DEFILE DU 14 JUILLET 1970 par GEORGES POMPIDOU

4 Documents. - Une invitation nominative par le Président de la République dans la Tribune Marigny. Arrivée en voiture aux tribunes par la Place de la Concorde. 2 ff. oblongs. - 2 Invitations pliées nominatives pour les Tribunes côté Avenue Gabriel. - PROGRAMME DES CEREMONIES ET DU DEFILE. 24 pages sur papier couché. Couverture blanche aux Armes dorées des armées.

Bel exemplaire bien complet du programme et des invitations. Très propre. Le nom ne sera communiqué qu'à l'acheteur.

JEAN VILLEMALARD, CHASSEUR DANS LA SIXIEME COMPAGNIE D'INFANTERIE LEGERE STATIONNE A BELLE ISLE EN MER

ALBUM MANUSCRIT DE CHANSONS FAIT A BELLE ISLE EN MER en 1801 (8 Thermidor an 8)

- LE 8 THERMIDOR AN 9. (27 juillet 1801). - Manuscrit in-quarto sans reliure, toutes pages encadrées d'un filet simple ou double à l'encre brune. 165 pages numérotées de 10 à 175. - Premier feuillet Titré " Fait à Belle Isle en Mer le 8 Thermidor an 9 de la République Française une et indivisible. Ce livre appartient au Citoyen Jean Villemalard Chasseur dans la Seizième Compagnie du Premier Battaillon de la trantième demÿ Brigade D'infanterie légère.. Signé Jean Villemalard Chasseur" "Par devant le noterre". Suit un feuillet intéressant : "Commencement du LIVRE DE CHANSONS et d'HISTOIRE". "Commencement du Sermon militaire...", suivent de nombreux textes de chansons et quelques Cantiques étonnants à Dieu et à la Sainte Vierge, texte de Noël, sur la Patrie" Resigné p. 148. Suit un partage de mobilier de Sylvain VILLEMALARD, puis les Tableaux des FETES MOBILES depuis 1780 à 1810 puis enfin 16 pages de Calendrier pour les 12 mois de l'année, 1 page pour la Table des Deniers

Il s'agit probablement SOIT d'un Chasseur du CORPS D'OBSERVATION DE LA GIRONDE constitué par un Décret pris à Saint Cloud le 2 août 1807 - Titre III - Mesures à prendre pour la défense de nos côtes Article 9 : Le 3e bataillon du 5e régiment d'infanterie légère se rendra à Cherbourg. Un détachement de troupes de la marine qui est à Rochefort, fort de 500 hommes, se rendra à l'île d'Aix, où continuera à commander le général Simon Camille Dufresse. Sur les 3 000 hommes de gardes nationales qui sont à Bordeaux, 500 y resteront pour défendre l'embouchure de la Gironde, 500 se rendront à l'île d'Oléron et 2 000 à l'île d'Aix. SOIT PLUS PROBABLEMENT D'UN CHASSEUR DU 12e régiment d'INFANTERIE DE LIGNE composé de 3 bataillons, le 1er bataillon à Belle-Ile-sur-Mer, 2e et 3e à Nantes et commandé par le Colonel LAINE. A VERIFIER.

LA VINEUSE - CLUNY - DELUCENAY

CARNET DE LA GARDE NATIONALE DE LA COMMUNE DE LA VINEUSE, Compagnie de Chasseurs, Commandée par le CAPITAINE DELUCENAY CLAUDE-ANTOINE

Petit CARNET in-12 couvert de papier rose, Sans date mais vers 1920/30. (Probablement 1930 sous l'ordonnance de Charles X et le Commandement de LAFAYETTE) à vérifier. - Titre à l'encre sur papier couvert rose, - 8 ff. manuscrits comprenant la LISTE DES MEMBRES (Officiers, Gardes et Réserve) COMPOSANT LA LISTE DES 168 NOMS des MEMBRES de la GARDE NATIONALE de LAVINEUSE ou LA VINEUSE.

- DELUCENAY Claude Antoine Né le 18 octobre 1806 - La Vineuse, Saône et Loire, Bourgogne, Décédé le 18 mai 1843. - LA VINEUSE Commune de Bourgogne dans le Canton de CLUNY (MACON).

LOUIS XIII DIT LE JUSTE (1601-1643) ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, FILS D'HENRI IV ET DE MARIE DE MÉDICIS ET PÈRE DE LOUIS XIV.

LETTRE SIGNEE DE LOUIS XIII DE MISE A DISPOSITION DU CAPITAINE DE GRIGNAN D'UNE COMPAGNIE DE CENT HOMME D'ARME. 1635

NOISY, le 6 août 1635. - Vélin (45/27) manuscrit signé de Louis XIII contresigné, Lettre de mise à disposition "à sont bien aimé Capne de Grignan" d'une compagnie de cent hommes sous les ordres de "mon très cher cousin le cardinal de Richelieu". Le commandement de (Louis de Nogaret d’Epernon) Cardinal de La Valette est évoqué (commandement de l'Armée des Flandres). - Important document qui s'inscrit dans le cadre du renforcement des forces royales et de son intervention sous les ordre de LA VALETTE.

- GRIGNAN (François Adhémar de Monteil, comte de). - Le 19 mai 1635, le roi Louis XIII et son ministre Richelieu déclarent la guerre à l'Espagne. La France entre ainsi dans la guerre de Trente Ans. Elle y gagnera l'Alsace. - 1935 est l'année de la réorganisation des Armées du Roi par Richelieu grâce à l’Ordonnance édictée en 1635 sur l’organisation et la discipline qui sont considérablement renforcées afin d’en faire l’arme clé du succès français sur le champ de bataille - GUERRE DE TRENTE ANS : Inaugurée en 1618 cette guerre allait aboutir à une paix en 1635 grâce à la victoire des Habsbourg catholiques d'Autriche et d'Espagne sur la coalition protestante. Mais la France, qui s'était jusque-là tenue à l'écart, craint que se reconstitue l'empire de Charles Quint. RICHELIEU s'allie donc aux puissances protestantes du Nord et relance le conflit.

LOUIS XV

NOMINATION A LA DIGNITE DE MR DE GILBERT GARDE DU CORPS DU ROI EN LA COMPAGNIE DE CHAROST, CHEVALIER DE L'ORDRE DE ST LOUIS SIGNEE DE LOUIS XV

1 f. papier in-folio manuscrit signé de Louis XV contresigné de Voyer d'Argenson daté du 28 février 1747 à Versailles octroyant la dignité de Chevalier de St Louis et mon intention est que vous vous adressiez à luy pour ... recevoir de luy l'accollade et la croix que vous devrez d'oresnavant port sur l'estomac, attachée d'un petit rubazn couleur de feu... je prie Dieu qu'il vous ait Mons. de Gilber en sa sainte garde. Excrit à Versailels le vingt huit février 1747. - Signé LOUIS et Contresigne Voyer D'Argenenson". Très beau document en bel état . Dimensions 37.5 par 24.5 cm. Mots clés : Louis XV, militaria,

LOUIS XV - DUC DE CHOISEUL - DE PERPIGNIA

MANUSCRIT DE CHARGE DE LIEUTENANCE DE LA COMPAGNIE DE DRAGONS DE DUVERGER DANS LA LEGION DE FLANDRE POUR LE DIT SIEUR DE PERPIGNIA

DATE du 12 novembre 1770, BREVET DE LIEUTENANCE Vélin in-quarto manuscrit, ENTETE et complété de la main du Duc de CHOISEUL avec signature de la main de LOUIS XV. Document fendu avec petit manque au pli droit et rapiécé au dos. Dimension : 34 par 25.5 cm

- SECRETAIRE D'ETAT A LA GUERRE de Louis XV, ce sera un de ses dernier actes, il sera disgracié en décembre 1770. - DUC DE CHOISEUL, (Nancy 1719-Paris 1785). (Disgracié en décembre 1770,Louis XV meurt en 1774). Fils de François Joseph, marquis de Stainville et baron de Beaupré, il fait sous le nom de comte de Stainville une carrière militaire et devient maréchal de camp (1748). Il est ambassadeur à Rome (1754-1757) puis à Vienne (1757-1758), où il négocie le mariage du dauphin avec l'archiduchesse Marie-Antoinette. Créé duc de Choiseul (1758), il obtient les secrétariats d'État aux Affaires étrangères (1758-1761), à la Guerre (1761-1770) et à la Marine (1761-1766). Premier ministre de fait, il mène une politique de revanche contre l'Angleterre, en s'appuyant sur l'alliance avec l'Autriche et avec les Bourbons d'Espagne, de Parme et de Naples (pacte de Famille, 1761). L'armée et la marine sont renforcées et modernisées. Le territoire est agrandi (acquisition de la Lorraine [1766] et de la Corse [1768]). Ami des Encyclopédistes et des parlementaires, Choiseul contribue à la suppression de la Compagnie de Jésus (1764) et soutient le parlement dans son opposition au pouvoir royal, ce qui provoque sa disgrâce et son exil dans son domaine de Chanteloup (1770). - Famille de PERPIGNIA, on trouve une Chatellenie DANS les Pyrennées et un Maire de PAU.

M. LE MARQUIS DE QUINCY Brigadier des Armées de France - -CHARLES SEVIN dit)

L'ART DE LA GUERRE OU MAXIMES ET INSTRUCTIONS SUR L'ART MIILTAIRE

Edition Originale. - 2 Volumes in-12 armoriés aux quatre plats. - 1727 à la HAYE Chez Thomas JOHNSON et 1728 pour le t.II à la HAYE chez SCHEURLER. Quelques restaurations propres. 1er Volume : 1 f. p. de fx titre, p. de titre bicolore, 6 ff., 478 pages, 3 planches dépliantes telles qu'annoncées. 2nd Volume : 1 f. p. de titre bicolore, 3 ff. avec erreur de pagination sur la table. 328 pages. 2 planches militaires dépliantes suivies de 10 Tables dépliantes, table 4 omise par le relieur.

BEL EXEMPLAIRE AUX ARMES. - Charles Sevin, dit le marquis de Quincy (1660-1728) Général d'artillerie français. - On lui doit également une Histoire militaire du règne de Louis le Grand en 8 volumes, 1726.