Sujet : PEINTURES

16 résultats

LEOPOLD SURVAGE & GERMAINE MEYER /SURVAGE - PHOTOGRAPHIE VERS 1955

- PHOTOGRAPHIE argentique de Léopold SURVAGE et de son épouse la Pianiste Germaine MEYER - Dimensions : 13/18 cm. - Vers 1955.

LEOPOLD SURVAGE & GERMAINE MEYER /SURVAGE - PHOTOGRAPHIE VERS 1950

- PHOTOGRAPHIE argentique de Léopold SURVAGE et de son épouse la Pianiste Germaine MEYER dans leur appartement - Dimensions : 23/17.7 cm. - Vers 1950. - En arrière plan le piano à queue de Germaine.

Impeccable. Brillance sur la photo due à la lumière.

CASTEX-DEGRANGE (Adolphe Louis Dégrange dit)

FLEURS DE GLYCINE

Peinture à l'Huile sur toile et chassis représentant des Grappes de Fleurs de Glycines, Dimension : 50 cm par 74 cm Signé en bas à droit avec un Ex-dono "A mon jeune ami Joseph MASSE, CASTEX-DEGRANGE 1909"

(Adolphe Louis Dégrange) dit CASTEX-DEGRANGE, - Peintre né à Marseille le 23 mai 1840, élève de Vibert et Reignier, Ecole des Beaux Arts de Lyon en 1853, Salon de Lyon en 1867, Salon de Paris en 1870. Se fixe à Paris en 1874 ou il fit de la Céramique. Revient à Lyon en 1884 ou il succède à Reignier comme Professeur des Beaux Arts ou il dirige la Classe de fleurs. - Joseph Massé, Artiste Céramiste, né le 11 mars 1878 à Bordeaux en Gironde et décédé le 15 janvier 1946 à Soye en Septaine, Cher. Diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Lyon, Peintre, il s’installe comme céramiste à Soye en Septaine. Les deux artistes se sont vraisemblablement connus autour de la Céramique à l'Ecole des Beaux Arts de Lyon vers 1909.

CHAPELAIN-MIDY Roger

CROQUIS DE PERSONNALITES - 13 DESSINS ENCRES, PORCHERE, Lieutenant MORNET, l'Expert DOYEN, Jean de BONNEFON, M. BERTHELIER, M. CAILLAUX, M. HUDELO, Me SALLES, M. BERTHELLI, anonyme, PORCHERE, M. SOTTOLANA, M. PANON, M. Louis BARTHOU.

S.d., vers 1935/1942, 13 CROQUIS de personnalités, toutes nominatives dont 3 sont signées RChapM, R.Midy, chap. dont une avec rehauts de gouache. - Dimensions d'environ 100 mm par 75 mm. - PORCHERE, Lieutenant MORNET, l'Expert DOYEN, Jean de BONNEFON, M. BERTHELIER, M. CAILLAUX, M. HUDELO, Me SALLES, M. BERTHELLI, anonyme, PORCHERE, M. SOTTOLANA, M. PANON, M. Louis BARTHOU.

- CHAPELAIN Roger, dit Roger Chapelain-Midy, né le 24 août 1904 à Paris, mort dans cette même ville le 30 mars 1992, est un peintre, lithographe, illustrateur et décorateur de théâtre français. École des beaux-arts de Paris, académies de peintures du quartier de Montparnasse. Il deviendra professeur chef d'atelier de 1955 à 19742. Il expose en 1927 au Salon d'automne et à partir de 1929 au Salon des indépendants et au Salon des Tuileries. Il reçoit le prix Carnegie (en) en 1938. Il réalise des décorations murales pour la mairie du 4e arrondissement de Paris, le foyer du théâtre national de Chaillot, l'Institut agronomique de Paris, ainsi que des décorations pour des paquebots, dont le France. Décorateur et costumier de théâtre, dès 1942, il a notamment travaillé pour Les Indes galantes de Rameau en 1952, et pour La Flûte enchantée de Mozart à l'Opéra de Paris en 1954. Le succès de ses travaux lui permettent de travailler à l'opéra de Cologne. Il recevra à ce titre le grand prix du théâtre à la biennale internationale de Sao-Paulo en 19624. On lui doit aussi des illustrations pour des textes de Jean Giraudoux, André Gide, Charles Baudelaire, Fontenelle (Entretiens sur la pluralité des mondes), Jean de La Fontaine, Charles Vildrac, Georges Simenon (La Fenêtre des Rouet, 1945), etc. Il a illustré la couverture de La Chanson de Maguelonne de Michel Mourlet pour la Table Ronde (1973). Valéry Giscard d’Estaing, alors président de la république française, lui commande un Portrait du Général de Gaulle destiné au palais de l'Élysée à Paris. Dans une lignée tardive du symbolisme et du surréalisme, toute une partie de son œuvre porte l'empreinte de ses préoccupations spirituelles, matérialisées par la récurrence obsédante de décors et d'objets insolites tels que carrelages en damier, masques, mannequins et miroirs. Il publie en 1984 un recueil de souvenirs et de réflexions sur l'art, Comme le sable entre les doigts. Roger Chapelain-Midy est enterré à Nancray-sur-Rimarde (Loiret).

CRAPELET G. A. - (SIMIER RELIEUR DU ROI) - DUPLESSIS-BONJOUR Thérèse Victoire Peintre.

LE COMBAT DE TRENTE BRETONS CONTRE TRENTE ANGLOIS Publié d'Après le Manuscrit de la Bibliothèque du Roi

1835, A PARIS, de l'Imprimerie de Crapelet. - EXEMPLAIRE UNIQUE. Avec 6 pages d'Armoiries peintes dont la note manuscrite signée en page de garde nous dit "Avec Armoiries peintes par Madame De Manne épouse du Conservateur des livres imprimés de la Bibliothèque Royale (Griffe ill.) avec PLAN dessiné pour les lieux (Griffe ill.). Suit en fin d'ouvrage un PLAN DEPLIANT (48/36 cm) de la Pyramide & de ses abords sur une échele de O,m 001 pour mètre. - RELIURE SIGNEE DE "SIMIER RELIEUR DU ROI". - 1829, à Paris de l'Imprimerie de CRAPELET. - Grand in-8, reliure demi maroquin à coins signée de Simier rel. du Roi en queue d'ouvrage sous Paris 1831. Tête Dorée. Dos orné des plus beaux fers et des plus fins de SIMIER. - Papier Jésus-Vélin fort. - Seconde Edition conforme à la première, Très grand in-huit (29 par 19.3 cm) sur grand papier vélin. - Garde avec au dos la note manuscrite nous instruisant de l'appartenance et de l'auteur des peintures des armoiries, 1 f. p. de fx titre, Un Frontispice litho contrecollé représentant le monument de la Bataille des Trente, p. de titre, 1 f. avec les auspices du Comte de Corbière, viii p., 1 double feuillet litho sur vélin fort orange et bistre, 105 p. 2 ff. pour la description héraldique des Armoiries et table, 12 Hors Textes dont 6 Lithographies de C. Motte des Armoiries des 30 Français chacune doublée de sa page peinte des mêmes Armoiries entourées d'un triple filet d'or et chaque blason numéroté. Exemplaire Unique.

Tout laisse à penser que cet ouvrage provient de la Bibliothèque du Conservateur de la Bibliothèque Royale de MANNE. - DE MANNE Louis-Charles-Joseph fonctionnaire bibliographe français, 1773/1832. Membre de la Société asiatique (1828) et du Conseil de perfectionnement de l'École nationale des chartes (1829), il fut Conservateur et administrateur de la Bibliothèque Royale pour les Livres Imprimés. - DUPLESSIS-BONJOUR Thérèse-Victoire son épouse, 1780/1865 Artiste Peintre ayant exposé au Louvre de 1812 à 1817.

DE LA CHAUSSEE G.

VIVENT LES VIEUX PAPIERS !! 18 janvier 1915

- AQUARELLE signée G. DE LA CHAUSSEE encadrée sous verre datée du 18 janvier 1915 agrémentée d'une exclamation "Vivent les Vieux Papiers !!" - Dimensions Encadrement : 55/70 cm.

Aquarelle autour du livres et des manuscrits.

GENERAL DE GAULLE - CHAPELAIN-MIDY Roger - GRANDE-DUCHESSE & MONSEIGNEUR LE PMRINCE DE LUXEMBOURG

CHATEAU DE VERSAILLES - PROGRAMME de la SOIREE OFFERTE AU Théatre LOUIS XV par le Général de Gaulle en l'Honneur de Leurs ALTESSES ROYALES Madame LA GRANDE DUCHESSE & MONSEIGNEUR LE PRINCE DE LUXEMBOURG le vendredi 4 octobre 1963. LIVRET HISTORIQUE DU THEATRE DE VERSAILLES

- CHEMISE VELIN REMPLIEE ornée d'une LITHOGRAPHIE ORIGINALE de Roger CHAPELAIN-MIDY. Très joli cordon BLEU BLANC ROUGE. - Dimensions : 27.5 par 37.5 cm. - Tirage IMPRIMERIE NATIONALE sur vélin d'arches à 575 exemplaires. - Exemplaire NOMINATIF DANS LE TEXTE de l'ENCART consacré à l'histoire du Théatre de Louis XV De son ALTESSE ROYALE MADAME LA GRANDE DUCHESSE DU LUXEMBOURG. - 1 f. d'Intitulé, 1 f. double en trois teintes pour la PASTORALE et LES INDES GALANTES. - Au dos justification du Tirage. 1 f. - Exemplaire bien complet du LIVRET relatant l'histoire de la restauration du Théatre de Versailles, in-quarto avec cordon blanc, nominatif de son ALTESSE ROYALE MADAME LA GRANDE DUCHESSE DE LUXEMBOURG. "...tel il accueille aujourd'hui son Altesse Royale Madame la Grande Duchesse de Luxembourg".

- IMPECCABLE et COMPLET DU LIVRET HISTORIQUE EN ENCART.

GEORGES POMPIDOU - GENERAL SOHEHARTO PRESIDENT DE L'INDONESIE - CHAGALL

CHATEAU DE VERSAILLES - PROGRAMME de la SOIREE OFFERTE AU Théatre LOUIS XV par le Président GEORGES POMPIDOU en l'Honneur de SON EXCELLENCE le GENERAL SOEHARTO PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D'INDONESIE ET MME le LUNDI 13 NOVEMBRE 1972. COMPLET DE SON ENCART.

CHEMISE VELIN REMPLIEE, decor par CHAGALL. Très joli cordon BLANC & ROUGE. - Tirage IMPRIMERIE NATIONALE sur vélin d'arches. - ENCART, décor de CHAGALL pour DAPHNIS ET CHLOE. - 1 f. d'Intitulé, 1 f. double en quatre teintes pour la PRINCESSE SALOME et LES SYLPHIDES. - Au dos descriptif du Tirage. 1 f. Exemplaire bien complet de l'Encart.

Impeccable. Bien complet de son encart par Chagall.

INGRES Jean Auguste Dominique

INGRES AU LIBRETTISTE GUSTAVE PLANCHE A PROPOS DE SA PRESENCE AU JURY D'ADMISSION (DES BEAUX ARTS)

Billet Autographe signé, 2 ff. in-12 avec texte et adresse de Monsieur Gustave PLANCHE, Homme de lettres rue de la harpe 103, Paris, Tampon de poste du 26 février 1837. - TEXTE : Monsieur, Je n'ai point mis le pied au juri d'admission, mais ait tout le temps, c'est d'ailleurs de conviction que je n'en ferai jamais partie. Je suis bien faché, monsieur qu..... se présente pour vous obliger et que je ne puisse la saisir, Agréez l'expression de mes vifs regrets, et les sentimens d'une parfaite Considération. SIGNE INGRES 26 février". Lettre ECRITE durant sa DIRECTION DE LA VILLA MEDICIS à Rome.

- INGRES Jean Auguste Dominique, (Montauban 1780 - Paris 1867). - En janvier 1831, INGRES est élu membre de la commission des beaux-arts et de l'Académie de France. En 1834, Ingres présente au Salon sa grande composition historique sur laquelle l'artiste a travaillé pendant près d'une dizaine d'année, multipliant les études au crayon et à l'huile ; l’œuvre nommée "Le Martyre de saint Symphorien" est alors incomprise et fortement critiquée. Ingres propose sa candidature au poste de directeur de l'Académie de France à Rome et est élu par le roi en juillet 1834 en remplacement d'Horace Vernet. Directeur de l'Académie de France de 1834 à 1841 il part avec sa femme fin novembre 1834 pour Rome, pendant son directorat de 1835 à 1841, Ingres dirige très activement la Villa Médicis, transforme bâtiments et jardins, crée un cours d'archéologie, une bibliothèque, reçoit d'illustres visiteurs : Thiers, Viollet-le-Duc, Gounod, Liszt, Lacordaire, Sainte-Beuve.. -- PLANCHE GUSTAVE, (16 février 1808-18 septembre 1857), écrivain, historien de l'art, critique. Sévère avec les Romantiques, il fait des comptes rendus de livres ou d’œuvres d’art dans l'Artiste, et surtout le Journal des débats et la Revue des deux Mondes. En 1836, il contribua à la Chronique de Paris, journal fondé par Honoré de Balzac, et il fit partie de ce joyeux sons cercle d’amis composé de plumes célèbres : Gautier, Hugo, Karr, dont l’expérience ne dura que six mois. Quelques années plus tard en 1840, Planche partit pour l’Italie, où il passa près de huit ans à étudier les chefs-d’œuvre de l’art et à s’instruire. Ce séjour acheva de le familiariser avec les chefs-d’œuvre de l’art antique et moderne et le fit connaître comme critique d’art avec ses Études sur les arts (1855), et sur l’École française (1855).

JOSEPH KESSEL

MERMOZ AVEC UNE PEINTURE GOUACHE AU PREMIER PLAT

- Ss date, mais édition de guerre, 1942. - Couverture rempliée, premier plat peinture gouachée représentant un avion de chasse sur fond d'une main, dos au titre et numéro d'ordre du peintre collectionneur. - 273 pp. et une carte pliée en 4 des itinéraires transatlantiques de Mermoz.

Bel et unique exemplaire.

JOSEPH PIERRE

LA COLLECTION DE TABLEAUX DE FELIX GILLET, CONSERVATEUR DU MUSEE DE CHATEAUROUX - LES GRANDES VENTES BERRICHONNES - MANUSCRIT

- Vers 1919. - 8 ff. pour 8 pages manuscrites.

- Biographie de Félix GILLET dont il acquit sa résidence "habitation la plus originale et la plus pittoresque : l'antique porte du Châeau RAOUL, flanquée d'un côté de l'élégante Tour St Martin et de l'autre d'une grande Bâtisse qui fut autrefois le Prieuré de St Blaise". Il établit ensuite une liste des principales oeuvres vendues à Drouot et leurs prix non sans avoir évoqué quelques problèmes liés aux modes d'acquisition que le catalogue officiel n'évoque pas.

LANDON C. P. Peintre

PAYSAGES ET TABLEAUX DE GENRE DU MUSEE NAPOLEON Gravés à l'eau forte par divers artistes, et publiés par C. P. LANDON peintre... Recueil pouvant faire suite aux Annales du Musée, par le même auteur..

- An VIII, De l'Imprimerie des Annales du Musée, Chez C.P. LANDON Peintre. - 2 Volumes in-8 pleine basane marbrée dos à décor du Ier Empire et Pièce de titre maroquin, coiffe t.1 élimée et menus défauts de reliure. - 1er Vol. : Garde, p. de fx titre,p.de titre, iv p. pour la Table des planches, 97 pages dont 72 Eaux Fortes avec notes en vis à vis. - 2nd Vol. : Garde, p. de fx titre, p.de titre, v p. pour la Table des planches, 90 pages dont 72 Eaux Fortes avec notes en vis à vis. - Nombreux grands peintres dont Rembrandt.

- Assez bon exemplaire. Planches très fraîches. Finesse des eaux fortes.

LE GLAY Maurice

LA MORT DU ROGUI Illustrée d'une PEINTURE GOUACHEE

- 1926, Berger Levrault. - In-12, couverture rempliée et premier plat orné d'une peinture gouachée. - 219 p.

MURILLO (D'APRES)

NAISSANCE DE LA VIERGE - SAINTE ANNE & SAINT JOACHIM - PEINTURE A L'HUILE VERS 1860. COPIE DE L'OEUVRE DE MURILLO

HUILE SUR TOILE RESTAUREE DIMENSION : 41 par 27 cm (L'Original mesure 349 par 279cm) -COPIE 19e DE L'OEUVRE DE MURILLO. "NAISSANCE DE LA VIERGE" - Commandé pour la Chapelle SAINT PAUL de SEVILLE à MURILLO dernier peintre baroque espagnol de la contre-réforme vers 1660, ce chef d'oeuvre fut PILLE PAR LE MARECHAL SOULT et transporté dans sa propriété. Rachetée aux héritiers à sa mort par Napoléon III sur sa liste civile en 1858 ce dernier en fit faire entre autre 4 grande copies. L'empereur avait coutume de faire de nombreuses commandes à des petits artistes pour les aider à vivre et les offrir à ses obligés. - La Vierge Marie nouveau-née est sortie du bain par des servantes avec l'aide des anges. Au fond de la toile, la mère de l'enfant, sainte Anne, se repose en compagnie de St Joachim. Elle est composée par de nombreux personnages en triangles rectangle. - Notre copie qui est une miniature peinte vers 1860 sur une toile purement d'époque. Elle a été restaurée et nettoyée. La réplique est d'une qualité et d'une rigueur étonnante jusque dans les expressions des nombreux personnages. La toile originale figure actuellement au LOUVRE.

- Le 8 septembre sera la fête de la Naissance de la Vierge Marie, qui nous le savons, est née préservée du péché originel, dont nous, la descendance d’Adam et Eve, avons hérité. Dieu a voulu qu’elle soit conçue immaculée par ses parents, saint Joachim et sainte Anne, pour qu’elle soit toute pure, pour porter en son sein Celui qui sera le fils de Dieu, et qu’elle mettra au monde. Ainsi Marie, sera appelée « Mère de la Vie » pour avoir transmis la vraie vie en Dieu, la vie éternelle.

SURVAGE LEOPOLD & MEYER GERMAINE (EPOUSE SURVAGE)

CORRESPONDANCE de 27 L. ou C.A.S DU PEINTRE LEOPOLD SURVAGE ET DE GERMAINE MEYER AVEC LA PIANISTE MARCELLE MEYER /MONTAGNE 1935/1939. Une photographie jointe.

CORRSPONDANCE de 27 Pièces d'AVANT GUERRE 1935/1939, COMPOSEE de Cartes postales et de L.A.S. autographes, signées de Léopold SURVAGE, de Germaine et de Léopold ou de Germaine seule. ADRESSEES A MARCELLE MEYER sa belle soeur et épouse d'Edouard MONTAGNE. 1 - PHOTOGRAPHIE ARGENTIQUE DU COUPLE SURVAGE MEYER VERS 1930 dim. 11.5/7 cm. 1 bis - 1 Carte de remerciements à l'occasion du décès de Léopold Survage avec note manuscrite et signée de Germaine. 1968 ; 2 - Carte A. S. d'Ostende de Germaine Meyer à Marcelle Montagne, 1929, évoque la Mer du Nord et le Concert de Marcelle Meyer dans la salle du Kursaal. Léopold est à Paris ; 3 - Carte A. S. de COULLIOURE de Germaine Meyer, évocation familiale, regrette de quitter Léopold ; 4 - Carte A. S. de BAGNOLES DE L'ORNE. Lettre de Germaine évoquant l'emploi du temps de Léopold Survage et sa santé. (il va aux bains et se recouche toute la journée), du 15.08.1929. ; 5 - Carte A. S. de Nice, de Léopold SURVAGE, Excursion et voyage en voiture. Signée de Léopold ; 6 - Carte A.S. de la Cathédrale d'Anvers, de Léopold et Germaine SURVAGE. Leur indique que son "exposition de Bruxelle a bien marché on verra ce que donne celle d'Anvers,signée de Léopold". 7 - Carte A. S. de LEO(POLD) à Mathilde Montagne d'Argentat du 29 juillet 1927, ou il évoque son oisiveté en vacance. 8 - Carte A. S. Bruxelle, signée de Léopold SURVAGE et Germaine (Musée de Bruxelles) ; 9 - Carte A. S. TOURNAI, signée de Léopold (Popo) SURVAGE et Germaine, quittent la Belgique et Léopold s'installe près de LENS ; 10 - Carte A. S. de VENISE, signée de Léopold SURVAGE et Germaine ; 11 - Carte A. S. Bagnole sur l'Orne, de Germaine Meyer évoquant la fin de la maladie de Léopold qui se lève. 12 - Carte A. S. de MERS,signée de Léopold SURVAGE et Germaine MEYER qui sont reçus au Chateau de Chantecaille ou ils demeurent. Ont marqué d'une croix sur la carte la fenêtre de leur chambre. 13 - Carte A. S. de VENISE, Germaine MEYER à propos de leur voyage en Italie et demande de chèque. 1937. 14 - Carte A. S. Paris, Germaine MEYER, propos divers.Carte cathédrale de Chartres et avion Caudron. 08/1936 . 15 - Carte A. S. de COLLIOURE Côte Vermeille, Germaine MEYER arrive avec Léopold à Collioure. Léopold est mieux. 16 - Carte A. S. de SAINT NOM LA BRETECHE, Germaine MEYER à propos de son état de santé. et propos familiaux. - Carte A. S. de San GIMIGNANO, signée de Popo (Léopold) et Germaine MEYER à propos de leur voyage et de Léopold qui est resté au lit tout le mois. 17 - Carte A. S. de Germaine MEYER propos divers. 18 - LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE du 23.9.37, 2 ff. in-quarto de Léopold SURVAGE (et Germaine MEYER) à entête du 19 - Lettre à entête du Grand Hôtel STELLA d'ITALIA DE VENISE, L.A.S. 2 ff. in-8, Léopold évoque ses problèmes immobiliers et financier et demande à ses amis de faire parvenir un chèque à x. Germaine ajoute un mot sur le voyage en Italie. 20 - LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE avec enveloppe du 4.1.37, de Léopold Survage à Mathilde Montagne, 1 f. in-quarto blanc. Lettre de remerciements, il indique qu'il prépare maintenant un grand travail. 21 - FIN de L.A.S. de Germaine Meyer avec un mot de Léopold Survage, 7° page seule. Vacances et banalités . 22 - L. A. S. avec enveloppe, du 17/10/39, de Germaine Meyer de Douarnenez à Edouard Montagne, 8 p. in-huit, propos familiaux. 23 - L. A. S. de Germaine MEYER du 24 août 1937 à Edouard Montagne, étonnante, lui demandant de remettre un chèque à l'abri... 24 - L. A. S. de COLLIOURE, de Germaine Meyer à Marcelle Montagne de 8 pp. grand in-huit bleu s/d, évoquele temps étouffant, la saleté d'ici, regrette le Nord. Santé superbe de Léopold, menu et régime de Léopold, elle évoque le travail de Léopold et le temps passé à son Atelier chez le Charretier. Propos familiaux. 25 - L. A. S., de Germaine Meyer à Edouard Montagne de 6 pp in-huit bleu s/d, affaire de famille. 26 - L. A. S. de Germaine Meyer à Mathilde Montagne de 2 p. in-huit bleu s/d, affaire de famille. - 2 Enveloppes de Germaine Meyer.

- LEOPOLD SURVAGE né Léopold Frédéric Léopoldovitch Stürzwage à Moscou. (31 juillet 1879 - 31 octobre 1968 à Paris). Il épouse Germaine MEYER pianiste renommée le 7 juillet 1921. ECOLE DE PARIS. - MEYER Germaine, Ep. SURVAGE (1888-1976), soeur ainée de Marcelle MEYER. Pianiste. - MEYER Marcelle (Lille, 22 mai 1897 - Paris, 17 novembre 1958) pianiste française connue pour avoir soutenu et créé des œuvres des compositeurs français les plus influents du début du XXe. Marcelle Meyer égérie du groupe des Six est représentée au milieu du groupe dans le tableau d'Emile Blanche Germaine Tailleferre, Milhaud, Arthur Honnegger, Jean Weiner, Francis Poulenc, Jean Cocteau et George Auric. Dans l'un d'entre eux, il explique comment, lors d'un dîner auquel assistait Marcelle Meyer ROCHE raconte comment Satie a tenté d'imiter et de caricaturiser la manière dont dansaient les plus grands "danseurs modernes" de l'époque, dîner auquel George Auric , Cocteau, Pierre Bertin, Léopold Survage et Germaine Everling ont également été invités.

THARAUD Jérôme et Jean

RABAT OU LES HEURES MAROCAINES - PEINTURE GOUACHE SUR LE PREMIER PLAT

- 1938. - In-huit à couverture rempliée, premier plat orné d'une Peinture à la Gouache non signée. Dos avec titre peint et numéro 10 d'ordre du collectionneur. - 284 pages plus p. de Table des Matières.