Sujet : Turquie

7 résultats

GENERAL DE GAULLE - PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE TURQUIE

CHATEAU DE VERSAILLES - PROGRAMME de la SOIREE OFFERTE AU Théatre LOUIS XV en l'Honneur de son Excellence Monsieur le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE TURQUIE et de MADAME CEVDET SUNAY par le GENERAL DE GAULLE Président de la République le jeudi 29 JUIN 1967. Complet de l'Encart.

- Tirage des Presses de l'Imprimerie Nationale. - PROGRAMME SUR COUVERTURE GLACEE, de 4 ff. avec son joli cordon rouge et blanc, et ENCART collé sur feuillet fanny CERRITO. Avec en couverture Cornélie FALCON dans le rôle d'ESMERALDA Dessin au lavis de Louis BOULANGER. - Page de titre de l'invitation. - Feuillet double avec texte et maquette des costume pour NOTRE DAME DE PARIS par ROLAND PETIT, maquettes de Yves SAINT-LAURENT. - Feuillet double pour le Programme du De NOTRE DAME DE PARIS de Victor HUGO, avec les photos des Comédiens dont ATANASSOFF ET Claire MOTTE. - feuillet double pour une analyse du PRINCE TRAVESTI et maquettes de Yves SAINT LAURENT. - Au dos Descriptif du Programme. - Dimensions : 24.5 par 33 cm.

- IMPECCABLE. Les tirages des Programmes pour le Théatre de Versailles en l'honneur de Personnalités Internationales, sont de l'ordre de 5 à 600 exemplaires et rarement trouvables avec les encarts.

DOCTEUR CLERMONT Georges Médecin Consultant à VICHY TRADUCTEUR (DE AMICIS)

CONSTANTINOPLE

28 septembre 1910, In-quarto demi chagrin à coins, manuscrit du Docteur CLERMONT de VICHY demeurant à NEOUX dans la CREUSE, 635 pages numérotées à la main, illustrations diverses sur la Turquie et Constantinoples, quelques coupures de presse, préface du Traducteur, ex-libris tampon humide du Docteur Clermont. Table des Matières.

Intéressante traduction constituant un hommage envers l'Auteur.

DORYS G.

ABDUL-HAMID INTIME Préface de P. Quilliard Avec 27 gravures hors texte et le fac simile d’un autographe du Sultan

1901, Paris, P.-V. STOCK In-8 carré, débroché en cahiers. (Très bon ouvrage prêt à la reliure) 1 f. p. de fx titre avec envoi « Hommage de l’Auteur, Signé G. Dorys », 8 ff. dont Frontispice avec le portrait du Sultan, p. de Titre, Préface, Traduction de l’Autographe, 222 pages avec 27 Hors Textes, 3 ff. dont Table des Matières et Table des Gravures.

ENVOI MANUSCRIT DE L'AUTEUR. Intérieur corps de texte frais, Plats Sali, Débroché.

JOUANNIN (Jh. Mie) et VAN GAVER (Jules)

TURQUIE

- 1840, Paris, Firmin Didot Frères, - 96 Planches dont 2 dépliantes (plan de CONSTANTINOPLE)), s’ajoute 1 Carte dépliante de la Turquie d’Europe en tête des gravures non numérotée. (97 planches) - In-huit demi reliure cuir propre, dos lisse à faux nerfs à double filet doré et roulettes en coiffes, titre et auteur aux fers dorés , corps de texte frais. Garde, 1 f. p. de fx titre, p. de titre, 462 p. dont Table des Matières alphabétique, et Table d’Avis de Placement des 96 Planches dont 2 dépliantes (plan de CONSTANTINOPLE)), s’ajoute 1 Carte dépliante de la Turquie d’Europe.

MENINSKI Francisci

INSTITUTIONES LINGUAE TURCICAE CUM RUDIMENTIS PARALLELIS LINGUARUM ARABICAE & PERSICAE

1756 VINDOBONAE, Ex Typographeo Orientali Schilgiano In-Quarto, en reliure d’attente d’éditeur rigide (façon bradel) cf. photos 1 f., p. de titre bicolore avec une très belle vignette, 10 ff. dont Table des deux parties. 256 pages, 1 f.

Grammaire Turque mise en parrallèle avec la langue arabe et perse. Tome Premier (sur 2, soit 5 chapitres sur les 8 que doit contenir l’ouvrage)

RICAUT Sr

HISTOIRE DES TROIS DERNIERS EMPEREURS DES TURCS Depuis 1623 jusqu'à 1677. TRADUIT DE L'ANGLOIS DU Sr RICAUT.

PREMIERE EDITION DE LA TRADUCTION. TOME 3 SEUL SUR 4. - 1682 à PARIS chez CLAUDE BARBIN. 1 f. avec diverses signatures anciennes, découpe à la page de titre avec restauration, petite trace de vers, 491 p. comprenant IBRAHIM en intégralité et MAHOMET IV. - Reliure plein veau dos à cinq nerfs, fleuron, pièce de titre, n° de tomaison frotté, divers défauts au cuir.

- ETAT TRES MOYEN

UBICINI JEAN HENRI ABDOLONYME

LETTRES AUTOGRAPHES SIGNEES (3)

Trois lettres autographes signées de A. UBICINI de 1864 à 1879 provenant de la Collection de Joseph PIERRE. - 1re LETTRE du 28 décembre 1864 à un journaliste du Nord : "Cher Monsieur, On m'a envoyé de Belgrade le texte de la nouvelle loi sur l'impôt. Je l'ai résumée sous forme de correspondance en vue des lecteurs du Nord qui s'intéressent aux choses Slaves. Mille souhaits de prospérité pour vous et le Journal. SIGNE A. Ubicini". - 2nd LETTRE D'avril 1877, 2 feuillets in-12 de 2 pages manuscrites signée dans laquelle il évoque H. MARTIN hésitant sur une affaire et propose à son destinataire de se rencontrer avec lui un dimanche ou il feront de la musique. - 3me LETTRE du samedi 30 adressée à Monsieur le Proviseur demandant les sanctions les plus sévères à l'encontre du jeune élève Ivry et son exclusion en cas de récidive. (Absences)

Jean-Henri-Abdolonyme Ubicini, Issoudun le 20 octobre 1818, et mort en décembre 1884, est un homme de lettres, Historien, Editeur, spécialiste de la Turquie et de la Roumanie. Fonde la Revue de l'Orient. Publiciste il écrira sur la Constitution Turque un ouvrage remarquable. Issu d'une famille originaire de Lombardie, il fait ses études aux collèges d'Issoudun et de Versailles, professeur de rhétorique au collège de Joigny en 1839. En 1846, il entreprend un long voyage en Italie, en Grèce, en Turquie. Alors qu'il se trouve à Bucarest, il prend part à la Révolution roumaine de 1848 et devient secrétaire du gouvernement provisoire et de la lieutenance princière. Chassé de Valachie par l'entrée des troupes turco-russes, il séjourne quelque temps à Constantinople. Revenu à Paris, il se fait connaître par une série d'ouvrages historiques et politiques. Il publie en outre des éditions d'auteurs anciens et contribue à diverses publications périodiques et encyclopédiques, dont la Revue de l'Orient qu'il fonde et dirige pendant deux ans. Chanoine de Laugardiere : - Abdolonyme-Jean-Henri Ubicini, qui fut vers 1840 précepteur d'Ivan Carraud, était né à Issoudun le 20 octobre 1818 d'un Italien de Lombardie, ancien militaire de l'Empire, Pierre-Antoine-Libéral-Balthazar Ubicini , marié à une Issoldunoise, Victoire Berthault. Après ses études secondaires au lycée de Versailles, il passa par l'Ecole normale supérieure, fut professeur de rhétorique au collège de Joigny. Ayant quitté l'Université pour faire l'éducation des enfants du prince Ghika, il se trouva mêlé au mouvement politique roumain de 1848 et rendit à la cause de l'indépendance des services récompensés plus tard par des lettres de grande naturalisation. 11 rentra en 1849 à Paris, où il collabora à des journaux, écrivit des Lettres sur la Turquie. Il finit par se retirer à Vernou, près de Tours, où il est mort le 27 octobre 1884, laissant en portefeuille un ouvrage sur Les origines de l'histoire roumaine, dont le texte, revu et précédé d'une notice biographique par Georges Bengesco, a été publié à Paris en 1887. Zulma Carraud loue son intelligence et son caractère dans ses lettres à Balzac des 31 mars et 7 avril 1840. C est aussi de lui, je pense, qu'il est question dans sa lettre de janvier 1845, comme d'un jeune professeur qui avait vécu à Frapesle. Il laissa un fils, officier de l'armée française, et une fille, Marguerite, qui est la destinataire des lettres de direction de Mgr d'Hulst, publiées [partiellement] par Alfred Baudrillart (7e éd., P., 1932). Le futur cardinal y définit ainsi Ubicini : "un père doué de toutes les vertus morales, mais disciple des Jouffroy, des Cousin, des Simon, satisfait, somme toute, de leur spiritualisme et de la religion naturelle telle qu'ils l'entendaient."